Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

9 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

24 January 2015

Le retour en force du rêve américain


Gilles Vandal
historien,
Ph.D.
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

November
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

July
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

June
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

March
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

December
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

September
2017
Ouragans sur les Caraïbes

August
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

January
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

January
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

November
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

September
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

June
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

March
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

January
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

October
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

December
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

November
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

September
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

November
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

Depuis la fondation de leur nation, les Américains ont toujours fortement adhéré au rêve américain, à cette idée que les États-Unis représentaient la meilleure terre d'opportunité pour eux et leur famille. Au 20e siècle, ce rêve s'est traduit par des salaires élevés, la sécurité de la retraite, et la possibilité pour leurs enfants d'améliorer leur situation sociale et économique par rapport à la génération précédente. Toutefois, ce rêve fut fortement ébranlé dans la foulée de la crise économique de 2008.

Depuis une quinzaine d'années, le rêve américain semblait devenir hors de portée pour la plupart des Américains. Les salaires des travailleurs stagnaient et le pourcentage de ménages dans la classe moyenne était en baisse. Entre-temps, les inégalités sociales s'accentuaient. Les bénéfices des sociétés augmentaient cinq fois plus vite que les salaires des travailleurs. Cette situation se traduisait par une augmentation de 100 % en une dizaine d'années de la richesse du 1 % des Américains les plus riches.

Cette nouvelle donne créait une obligation pour les deux parents de la classe moyenne d'être sur le marché du travail afin de maintenir le niveau de vie de leur famille et être en mesure de compenser la hausse des coûts dans des domaines comme l'éducation (500 % depuis 1985), les soins médicaux (73 % depuis 2007), le transport et l'achat d'une maison.

Confrontées à la stagnation des salaires, les familles de la classe moyenne étaient devenues dépendantes de leur dette. Pour plusieurs familles américaines, avoir un enfant pouvait conduire à un effondrement financier.

Par ailleurs, au cours du 20e siècle, le rêve américain promettait aux travailleurs une sécurité financière et la garantie d'un revenu minimum pour le reste de leur vie à partir de 65 ans. De généreuses pensions, couplées à des rentes de sécurité sociale et aux économies personnelles accumulées durant leur vie, assuraient aux Américains ordinaires des années de vieillesse confortable. Mais à la suite de la crise de 2008, 20 % des travailleurs américains approchant l'âge de la retraite ne disposaient pas de revenus suffisants.

Dans la première décennie du troisième millénaire, les piliers du rêve américain semblaient être en train graduellement de disparaître. C'est pourquoi des dirigeants de la gauche du parti démocrate, telle qu'Elizabeth Warren, se dressèrent pour s'attaquer aux élites riches et puissantes et proposer un programme visant à diminuer les inégalités sociales.

Depuis son entrée au Sénat américain en janvier 2013, Elizabeth Warren a centré ses discours autour du thème de la disparition du rêve américain. Elle a démontré comment le jeu politique et économique devenait truqué contre les classes moyennes. C'est dans cette optique que le président Barack Obama vient de proposer une réforme en profondeur du système américain de taxation pour réduire substantiellement les inégalités sociales. Décidément, les démocrates désirent récupérer cette cause en vue des élections présidentielles de 2016.

Or, il appert que les politiques économiques mises en place par l'administration Obama ont déjà en partie corrigé la situation. Si dans la foulée de la crise économique de 2008, le rêve américain semblait être devenu un lointain souvenir, il en va différemment depuis deux ou trois ans.

De plus de 10 % en janvier 2009, le taux de chômage américain est passé en décembre 2014 à 5,6 %, soit à un niveau inférieur à la moyenne des 70 dernières années qui se situe à 5,8 %. L'année 2014 a été marquée par la création de trois millions d'emplois, soit la meilleure année de croissance de l'emploi depuis 1999.

Et tous les indices démontrent qu'en 2015, le marché de l'emploi aux États-Unis poursuivra sur cette lancée. Par ailleurs, la qualité de l'emploi a commencé à s'améliorer, alors que le pourcentage de personnes ayant un emploi à temps partiel a chuté à 25 %. En conséquence, les compagnies américaines sont engagées dans une frénésie d'embauche. Le département du travail américain anticipe que le taux de chômage sera réduit à 5,2 % à la fin de 2015.

Non seulement le salaire des travailleurs a commencé à augmenter, mais les familles américaines disposent d'une meilleure situation financière grâce à la chute des prix du pétrole. La chute spectaculaire des prix du pétrole de plus de 100 $ le baril à moins de 50 $ depuis six mois a un important effet d'entrainement sur l'économie américaine en général. L'accès à une énergie moins chère stimule les dépenses de consommation tout en rendant les entreprises américaines plus concurrentielles.

Par ailleurs, l'augmentation des prix à la consommation en 2014 (moins de 0,01 %) représente la plus faible progression des 50 dernières années. Avec l'augmentation des salaires (1,7 % en 2014), cela signifie une nette amélioration financière des ménages américains. En conséquence, les ménages américains ont réduit depuis 2009 le pourcentage de leur dette de 100 % à 75 % du PIB américain.

Ce changement de la donne économique se traduit dans l'attitude des Américains. Il faut remonter au début de l'année 2007 pour constater un courant optimiste aussi élevé chez les consommateurs américains. Les derniers sondages démontrent que ceux-ci n'ont jamais été aussi optimismes. Au cours de 2014, le niveau de confiance est passé de 81 % à 98 %.

L'administration Obama a encore beaucoup de défis devant elle dans les deux dernières années de son mandat : question de l'immigration, augmentation des inégalités sociales, lutte aux changements climatiques, etc. Mais les États-Unis peuvent se comparer avantageusement aux autres grands blocs économiques. Alors que les économies européenne, russe ou brésilienne stagnent, celle de la Chine ralentit. Les États-Unis sont devenus de nouveau le moteur de l'économie mondiale.

Décidément, les États-Unis et le peuple américain ont toujours l'art de nous surprendre. Loin d'être dépassé, le rêve américain représente toujours une réalité tangible dont les effets se font sentir non seulement aux États-Unis, mais aussi dans le reste du monde. Comme preuve, nous n'avons qu'à examiner comment la Chine se positionne pour offrir à sa population sa propre version du rêve américain.



Dernière modification: 2015-03-16 11:08:44

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016