23 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

25 novembre 2014

La liberté de presse en Syrie : un oxymore


Philippe Simard
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

avril
2018
Frappes américaines, britanniques et françaises sur la Syrie

décembre
2015
Fin d'une année record pour le nombre de déplacés dans le monde

août
2013
Utilisation d'armes chimiques à Ghouta, en Syrie

mars
2011
Intensification de la contestation en Syrie

février
2005
Assassinat de l'ex-premier ministre libanais Rafiq Hariri

juin
2000
Décès du président syrien Hafez el-Assad

octobre
1989
Signature de l'accord de Taëf sur la paix au Liban

juin
1982
Déclenchement de l'offensive israélienne « Paix en Galilée » au Liban

février
1982
Début d'un conflit entre l'armée syrienne et les Frères musulmans à Hama

octobre
1973
Début du premier «choc pétrolier»

octobre
1973
Déclenchement de la guerre du Kippour au Moyen-Orient

avril
1971
Proclamation de l’Union des Républiques arabes

mars
1971
Accession de Hafez el-Assad à la présidence de la Syrie

août
1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

juin
1967
Début de la guerre des Six jours au Moyen-Orient

février
1966
Renversement du gouvernement en Syrie

janvier
1958
Proclamation de la création de la République arabe unie

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

janvier
1948
Entrée en vigueur de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce

À l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de presse qui s'est tenue le 3 mai 2014, plusieurs organisations non gouvernementales (ONG), telles que Reporters sans frontières (RSF) et la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme, ont lancé la campagne « Free Syrian Voices » - libération des voix syriennes (1). Celle-ci a pour but d'inciter le régime syrien et les groupes armés à cesser de mener des attaques auprès des journalistes, citoyens-journalistes, et tout autre acteur de l'information. Selon ces ONG, cette persécution met en péril non seulement la vie des acteurs, mais également la liberté de presse syrienne.

Un monde polarisé

Chaque année, RSF publie un rapport intitulé « Classement mondial de la liberté de presse ». Il dresse la liste des meilleurs et des pires pays en ce qui concerne le degré de liberté de presse dont bénéficient les journalistes et les médias, et les moyens pris par les États pour respecter et faire respecter cette liberté (2).

Sur les 180 pays étudiés dans le rapport 2014, la Syrie se retrouve au 4e rang des pires pays allant à l'encontre de la liberté de presse. Elle se trouve derrière ce que RSF a surnommé: « le trio infernal ». Celui-ci est composé du Turkménistan, de la Corée du Nord et de l'Érythrée (3). Comme l'indique RSF, ces pays représentent un véritable enfer pour les journalistes; la liberté de presse y est quasi inexistante.

L'étude permet également de constater que le monde est fortement polarisé en ce qui concerne le respect de la liberté de presse. Effectivement, les dix pays les moins enclins à respecter celle-ci se retrouvent dans la bande recouvrant l'Afrique subsaharienne, le Moyen-Orient et l'Asie orientale, tandis que les dix pays les plus enclins se situent en Europe de l'Ouest.

Une situation peu encourageante

Depuis mars 2011, la Syrie est déchirée par une guerre civile qui, selon le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme, a fait plus de 190 000 victimes (4). Parmi elles se trouvent des militaires, des civils, mais aussi près de 150 journalistes locaux et étrangers. En fait, les acteurs de l'information sont particulièrement pris pour cibles par les autorités syriennes et par les groupes armés infraétatiques présents sur le territoire (5).

Comme le mentionne le rapport de RSF sur le journalisme en Syrie, le régime du président Bashar Al-Assad, au pouvoir depuis 2000, semble mener une lutte incessante contre les acteurs de l'information témoins de la répression du peuple syrien (6). Cette lutte se traduit par différentes pratiques des autorités syriennes, telles que l'enlèvement, la torture et même l'exécution (7). Qui plus est, selon John Baird, le ministre des Affaires étrangères canadiennes, Al-Assad aurait ouvert la porte à certaines organisations terroristes, afin de combattre les rebelles syriens et d'intimider les journalistes (8).

D'autre part, ces acteurs sont gravement menacés par certains groupes armés, dont le groupe État islamique (EI). En plus de s'en prendre aux reporters locaux qui vont à l'encontre de son idéologie, l'EI s'attaquerait particulièrement aux journalistes occidentaux à des fins de propagande djihadiste (9). Ce phénomène d'oppression explique, en majeure partie, la réticence qu'ont les journalistes locaux et étrangers à se rendre en Syrie pour couvrir les évènements (10).

Afin de pallier cet obstacle, les agences de presse et les journalistes travaillent dorénavant de concert avec les « citoyens-journalistes ». Ceux-ci sont des citoyens non professionnels des médias « qui réunissent des éléments, rendent compte et font circuler l'information sur les réseaux sociaux et auprès des médias étrangers et locaux (11) ». Malgré la difficulté de vérification qu'amène la participation de sources inconnues à la création de la nouvelle, la présence de celles-ci sur le terrain est maintenant la pierre angulaire de la couverture médiatique en Syrie.

Comme l'indiquent certains experts, c'est le déclenchement du conflit armé en Syrie, en 2011, qui est la cause première de sa chute au 177e rang du classement mondial émis par RSF (12). Une cessation des hostilités pourrait donc se traduire par une amélioration notable de la liberté de presse. Par contre, force est de constater qu'avec le régime Al-Assad au pouvoir, une réelle liberté de presse syrienne demeure peu probable.




Références:

(1) RFS, « Déclaration conjointe en faveur de la libération de tous les professionnels des médias détenus arbitrairement ou enlevés en Syrie », [En ligne], 7 mai 2014, http://fr.rsf.org/syrie-declaration-conjointe-en-f... (page consultée le 24 novembre 2014).

(2) PERSPECTIVE MONDE, « Indice de la liberté de presse : Syrie », [En ligne], http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... (page consultée le 24 novembre 2014).

(3) RFS, « Classement mondial de la liberté de presse 2014 », [En ligne], 2014, http://rsf.org/index2014/fr-index2014.php#, (page consultée le 24 novembre 2014).

(4) HAUT COMMISSARIAT AUX DROITS DE L'HOMME, « Navi Pillay fustige la « paralysie » à propos de la Syrie, alors qu'une nouvelle étude de l'ONU indique que plus de 191 000 personnes ont été tuées », Organisation des Nations unies, [En ligne], 22 août 2014, http://www.ohchr.org/FR/NewsEvents/Pages/DisplayNe... (page consultée le 24 novembre 2014).

(5) AFP, « Syrie: les journalistes ciblés par le régime et les rebelles », La Presse, [En ligne], 2 mai 2013, http://www.lapresse.ca/international/dossiers/cris... (page consultée le 24 novembre 2014).

(6) RFS, « Le journalisme en Syrie : une mission impossible? », 2013, p. 10.

(7) AFP, op. cit.

(8) ASSOCIATED PRESS, « Baird accuse Assad d'avoir ouvert la porte aux terroristes pour protéger son pouvoir », Le Devoir, [En ligne], 22 janvier 2014, http://www.ledevoir.com/international/actualites-i... (page consultée le 24 novembre 2014).

(9) RFS, « Le journalisme en Syrie... », op. cit.

(10) Ibid., p. 14.

(11) WILLIAMS, Andreane, « Journalisme citoyen: raconter la guerre syrienne au péril de sa vie », La Presse, [En ligne], 5 mars 2013, http://www.lapresse.ca/international/dossiers/cris... (page consultée le 24 novembre 2014).

(12) RFS, « Classement mondial de la liberté... », op. cit.

Dernière modification: 2014-12-01 07:40:06

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

La fin de l'État islamique?
>novembre 2018


Israël en Syrie : un dossier en évolution
>octobre 2018


Rojava: une vision de la Syrie peu abordée
>novembre 2017


Syrie: rien ne va plus
>octobre 2016


Une rencontre diplomatique à saveur politique entre la Russie et la Syrie
>janvier 2016


Syrie: rencontre importante entre la Russie et Israël
>septembre 2015


La liberté de presse en Syrie : un oxymore
>novembre 2014


Dans les camps de réfugiés syriens, la polio frappe
>février 2014


Syrie : retour sur l'échec de Genève 2
>février 2014


Mort d'un chef rebelle syrien
>janvier 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019