Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

23 September 2014

Mandat d'arrestation contre Aristide : la continuité d'un parcours controversé


Sandrine Jouis
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

September
2017
Ouragans sur les Caraïbes

November
2016
Élection de Jovenel Moïse à la présidence d’Haïti

September
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

March
2011
Élection de Michel Martelly à la présidence d'Haïti

January
2010
Tremblement de terre dévastateur en Haïti

February
2004
Démission du président haïtien Jean-Bertrand Aristide

November
2000
Élection de Jean-Bertrand Aristide à la présidence de Haïti

September
1991
Renversement du président haïtien Jean-Bertrand Aristide

June
1988
Renversement du président haïtien Leslie Manigat

February
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

February
1986
Départ du président haïtien Jean-Claude Duvalier

April
1971
Décès du président haïtien François Duvalier

December
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

September
1957
Accession de François Duvalier à la présidence de Haïti

May
1950
Démission du président Dumarsais Estimé en Haïti

March
1948
Création de l'Organisation des États américains

September
1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

Jean-Bertrand Aristide fait encore des vagues dix ans après son départ de la scène politique. En effet, le 13 août 2014, l'ancien président haïtien a fait l'objet d'un mandat d'arrestation. La justice l'accuse de corruption, blanchiment des avoirs, trafic illicite de stupéfiants et forfaiture (1). Le politicien a connu toutes sortes de controverses durant sa vie politique, jusqu'à un départ forcé par la communauté internationale.

Un cheminement mouvementé

Haïti a longtemps été dirigé par des dictateurs; c'est le cas notamment de la succession des Duvalier. L'arrivée au pouvoir du prêtre Jean-Bertrand Aristide a été un souffle d'espoir pour la population; ce qui explique pourquoi son départ provoqua autant de réactions. L'homme a été élu une première fois en 1991, mais ses idées de gauche effrayaient l'oligarchie qui détenait toujours le contrôle de l'économie. Aristide a donc été victime d'un premier coup d'État après seulement un an de mandat (2). Il fait ensuite un retour en politique en 1994 à 1996, puis de 2001 à 2004. Son troisième mandat a été interrompu par un autre coup d'État, raison pour laquelle il s'est exilé en Afrique jusqu'en 2011 (3).

Aristide a remporté son dernier mandat avec une forte majorité, mais sans adversaires de taille puisque la plupart des partis d'opposition boycottent le vote (4). Malgré la première impression qu'il donne d'être un «président des pauvres», le chef d'État ne montre pas un bilan concluant quelques années après sa prise du pouvoir. La tension monte dans la population, alors que l'économie éprouve des difficultés majeures et que les violations des droits humains et les scandales de corruption se multiplient (5).

Alarmée par la répression des rebelles et les mobilisations populaires, la communauté internationale force le président à démissionner en 2004, au moment où un coup d'État se concrétise. Son départ, sous escorte américaine, fut grandement controversé, celui-ci accusant ses voisins nord-américains de l'avoir menacé puis forcé à quitter son poste (6).

Un retour remarqué

Escorté par une assistance américaine, l'ex-président quitte Haïti le 29 février 2004 et s'installe en Afrique. Il fait profil bas jusqu'en 2011, année à laquelle il revient dans son pays natal, et ce, malgré le désaccord des États-Unis qui craignent que le retour de l'ancien chef d'État vienne troubler l'élection présidentielle du moment (7). En 2013, le politicien est l'objet d'une enquête relative à l'assassinat d'un journaliste en 2000 (8).

Les prochaines élections législatives à Haïti sont prévues pour le 26 octobre 2014. Le président actuellement en place, Michel Martelly, a signé un accord promettant la mise en place d'un gouvernement d'ouverture et d'élections libres (9). Le parti «Fanmi Lavalas», de l'ancien président Aristide, a pour sa part refusé de signer cet accord. D'anciens partisans du parti d'Aristide soupçonnent d'ailleurs un lien entre le travail de l'organisation «Tèt Kale», qui travaille avec la même philosophie que Martelly, et l'arrestation de l'ancien président, tout juste avant les élections d'octobre 2014 (10).

Arrêté le 14 août 2014, Jean-Bertrand Aristide doit maintenant se soumettre à une ordonnance d'assignation à résidence surveillée depuis le 10 septembre 2014. À cette annonce, les partisans de l'ancien prêtre ont entouré sa demeure, clamant qu'aucune sanction de la sorte n'existait et que cela prouvait à nouveau que l'arrestation était motivée politiquement. L'administration de Martelly a cependant nié être impliquée dans l'enquête (11).




Références:

(1) AGENCE FRANCE-PRESSE. «Haïti : mandat d'arrêt contre l'ex président», Le Figaro, 13 août 2014, http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/08/13/97001... (Page consulté le 19 septembre 2014)

(2) ICI RADIO-CANADA, La dynastie duvaliériste puis l'espoir démocratique, Haïti: Entre dictature et pauvreté, RADIO-CANADA, [En ligne] http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/dossiers/hait... (Page consultée le 26 septembre 2014)

(3) WORLD NEWS DIGEST STAFF. «Newsmaker Profile: Jean-Bertrand Aristide», World News Digest, [En ligne], http://wnd.infobaselearning.com.ezproxy.usherbrook... (Page consulté le 21 septembre 2014)

(4) PERSPECTIVE MONDE. «26 novembre 2000: Élection de Jean-Bertrand Aristide à la présidence de Haïti», Perspective Monde, [En ligne], http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... (Page consulté le 21 septembre 2014)

(5) ALTERPRESSE. «Haïti 2004 : Rêve démocratique, cauchemar autoritaire et espoir court-circuité» AlterPresse, 5 janvier 2005, [En ligne], http://www.alterpresse.org/spip.php?article2054#.VB8YVUvMXSg (Page consulté le 21 septembre 2014)

(6) WORLD NEWS DIGEST STAFF. «Haiti's Aristide Resigns, U.S. Escorts to Exile in Africa», Facts On File, 4 mars 2004, [En ligne], http://wnd.infobaselearning.com.ezproxy.usherbrook... (Page consultée le 21 septembre 2014)

(7) PERREAULT, Laura-Julie. «Sitôt rentré en Haïti, Aristide parle politique», La Presse, 17 mars 2011, http://www.lapresse.ca/international/dossiers/elec... (Page consulté le 21 septembre 2014)

(8) AGENCE FRANCE-PRESSE. «Haïti : l'ex-président Aristide convoqué par la justice», Libération, 13 août 2014, http://www.liberation.fr/monde/2014/08/13/haiti-l-... (Page consultée le 19 septembre 2014)

(9) GEFFRARD, Robenson. «L'accord signé, les élections fixées au 26 octobres 2014», Le Nouvelliste, 14 mars 2014, http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/128... (Page consulté le 21 septembre 2014)

(10) ROBERSON, Alphonse. «Mandat d'amener contre Aristide, ses partisans en colère», Le Nouvelliste, 13 août 2014, http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/134... (Page consulté le 22 septembre 2014)

(11) ARCHIBOLD, Randal C. «Ex-President of Haiti Put Under House Arrest», The New-York-Times, 12 septembre 2014, http://www.nytimes.com/2014/09/13/world/americas/a... (Page consultée le 26 septembre 2014)

Dernière modification: 2014-09-29 09:13:55

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016