6 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

23 septembre 2014

Juncker à la tête de la Commission européenne : loin de faire plaisir à tous


Marc-Alexis Laroche
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

janvier
1999
Passage à l'euro pour onze pays de l'Union européenne

juin
1998
Création de la Banque centrale européenne

juin
1994
Tenue d'élections au Parlement européen

février
1992
Signature du traité de Maastricht

juin
1989
Tenue d'élections au Parlement européen

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

juin
1979
Tenue d'une première élection au suffrage universel au Parlement européen

mars
1979
Création du système monétaire européen

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

janvier
1962
Adoption de la politique agricole commune à Bruxelles

septembre
1961
Début des travaux de l'Organisation de coopération et de développement économiques

mars
1957
Signature des traités de Rome créant la Communauté économique européenne

octobre
1954
Création de l’Union de l’Europe occidentale

mai
1949
Création du Conseil de l'Europe

avril
1949
Création de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord

mars
1948
Signature du traité de Bruxelles

En juillet 2014, l'attention médiatique est principalement axée sur les conflits qui ont lieu en Ukraine et sur l'offensive lancée par Israël dans la bande de Gaza. Ce qui a laissé dans l'ombre les élections déterminant le nouveau président de la Commission européenne. En fait, ces élections sont presque passées inaperçues, malgré que l'on ait assisté à des dissensions au sein de l'Union européenne au niveau du choix des candidats.

Une commission au service du peuple

Bien que la Commission européenne soit moins bien connue en Amérique du Nord, celle-ci a une grande importance en Europe. Sur le site internet de la Commission, il est écrit que ses rôles sont principalement de rédiger et de présenter des projets de loi au Parlement européen, car celle-ci dispose d'un droit d'initiative(1). De plus, la Commission a également le devoir d'interroger et de prendre en compte l'opinion de la population européenne afin de savoir quelle orientation devraient prendre les projets de loi rédigés(2).

La Commission européenne agit de façon indépendante aux États. Celle-ci est chargée de représenter l'ensemble des pays de l'Union européenne, et ce, de façon égalitaire (3). C'est pourquoi on lui confie également la tâche de vérifier l'application des traités signés entre États membres (4).

On retrouve à la tête de la Commission européenne un président, qui a à sa charge 26 autres commissaires responsables chacun d'un domaine particulier (affaires régionales, commerce intérieur, etc.)(5). Le président est responsable de superviser chacun des commissaires, ce qui nécessite qu'il soit au fait de chacun des dossiers qui seront étudiés. Le président est élu par la majorité du Parlement européen et sur proposition du Conseil européen(6). C'est par ce processus que Jean-Claude Juncker a été élu président de la Commission.

Le 15 juillet 2014, Jean-Claude Juncker a été officiellement élu président de la Commission européenne en obtenant 422 voix sur 721 (7). Juncker, qui était auparavant premier ministre du Luxembourg durant 18 ans, aura comme tâche, à la suite de son élection, de choisir, à partir des recommandations des États membres, les 26 autres commissaires qui l'entoureront.

Un choix qui fait discuter

Jean-Claude Juncker a gagné l'élection avec une grande majorité, puisque celui-ci a obtenu 422 voix, alors qu'il ne lui en fallait que 376 pour être élu. Juncker, qui est candidat pour le Parti populaire européen (PPE), peut remercier au passage une coalition qui a été formée entre son parti, les socialistes et l'Alliance des libéraux et démocrates qui lui permettait de récolter la majorité des voix(8).

Le nouveau président de la Commission européenne avait également reçu le support de plusieurs dirigeants européens qui n'ont pas hésité à l'encourager. On compte parmi eux la première ministre danoise Helle Torning-Schmidt et le premier ministre suédois Frederick Reinfeldt, qui ont vanté l'expérience de travail que possède Jean-Claude Juncker(9).

En plus de l'expérience politique de Juncker, plusieurs autres atouts ont permis à ce dernier d'être élu. C'est en grande partie grâce à ses promesses électorales qu'il a réussi à séduire les membres du Parlement européen. Il a promis entre autres de sortir l'Europe de la crise de l'emploi qu'elle connaît actuellement en récoltant des investissements de plusieurs milliards d'euros (environ 300) et d'ainsi relancer les industries européennes (10).

Toutefois, Jean-Claude Juncker est loin de faire l'unanimité au sein de l'Union européenne. Il a d'ailleurs été grandement critiqué par David Cameron, le premier ministre du Royaume-Uni. Ce dernier reprochait au nouveau président de la Commission européenne d'être une figure controversée et de promouvoir une plus grande intégration au sein de l'Union européenne, laissant ainsi moins de pouvoirs aux gouvernements nationaux(11).

Dans les semaines qui suivront, il sera intéressant de constater si cette opposition faite par le premier ministre britannique aura un impact sur les décisions prises par le président de la Commission européenne concernant le choix de ses commissaires. David Cameron a récemment fait savoir qu'il recommanderait Lord Hill pour être commissaire(12). Reste à savoir si Jean-Claude Juncker écoutera les recommandations faites par le premier ministre britannique, malgré le fait que celui-ci l'ait critiqué publiquement.




Références:

(1) European Commission, European Commission at work, 23 juin 2014, http://ec.europa.eu/atwork/index_en.htm, (19 septembre 2014)

(2) Ibid

(3) Vie publique, Qu'est-ce que la Commission européenne?, 11 janvier 2013, http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions... (19 septembre 2014)

(4) Vie publique, Quel est le rôle de la Commission européenne?, 11 janvier 2013, http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions... (19 septembre 2014)

(5) Ibid

(6) Vie publique, Qu'est-ce que..., op.cit.

(7) Le Figaro, Jean-Claude Juncker élu président de la Commission européenne, 15 juillet 2014, http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/07/15/2000... (19 septembre 2014)

(8) Le Monde, L'élection sans surprise de Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission, 16 juillet 2014, http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/07/15/je... (19 septembre 2014)

(9) Le Monde, Jean-Claude Juncker désigné comme président de la Commission européenne, 27 juin 2014, http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/06/27/je... (19 septembre 2014)

(10) Ian Traynor, Jean-Claude Juncker confirmed as European commission president, The Guardian, 15 juillet 2014, http://www.theguardian.com/world/2014/jul/15/jean-... (19 septembre 2014)

(11) BBC News, Profile : EU's Jean-Claude Juncker, 15 juillet 2014, http://www.bbc.com/news/world-europe-27679170, (19 septembre 2014)

(12) Le Monde, L'élection sans..., op.cit.

Dernière modification: 2014-09-29 08:51:50

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Législatives luxembourgeoises : les Verts passent « d'auxiliaires à sauveurs »
>octobre 2018


Le Luxembourg, le pays le plus productif du monde
>octobre 2017


Jean-Claude Juncker : dans la tourmente sur la question de l'évasion fiscale
>janvier 2017


Juncker à la tête de la Commission européenne : loin de faire plaisir à tous
>septembre 2014


Les Luxembourgeois réitèrent leur appui au parti de Jean-Claude Juncker
>octobre 2013


Un mariage prestigieux au Luxembourg
>février 2013


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019