20 août 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

16 septembre 2014

Bilderberg : l'élite politico-économique la plus secrète du monde


Sofie Lafrance
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

décembre
2009
Ouverture d'une Conférence internationale sur le climat à Copenhague

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

septembre
2005
Publication de caricatures controversées sur l'islam dans un journal danois

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1998
Création de la Banque centrale européenne

juin
1994
Tenue d'élections au Parlement européen

février
1992
Signature du traité de Maastricht

juin
1989
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1979
Tenue d'une première élection au suffrage universel au Parlement européen

mars
1979
Création du système monétaire européen

janvier
1979
Tenue d'un référendum sur l'autonomie du Groenland

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

janvier
1973
Entrée du Royaume-Uni, de l'Irlande et du Danemark dans la CEE

janvier
1972
Signature des traités d'adhésion du Royaume-Uni, de l'Irlande, du Danemark et de la Norvège à la CEE

janvier
1972
Décès de Frederick IX, roi de Danemark

septembre
1961
Début des travaux de l'Organisation de coopération et de développement économiques

janvier
1960
Création de l'Association européenne de libre-échange

mai
1953
Référendum sur la Constitution au Danemark

Bien qu'il soit inconnu pour une majeure partie de la population, le groupe Bilderberg joue un rôle d'envergure au niveau des relations internationales depuis sa création en 1954. Du 29 mai au 1er juin 2014, ce groupe tenait son soixantième sommet à Copenhague, au Danemark.

Un enfant de la guerre froide

Le groupe Bilderberg voit le jour en période de guerre froide. Il a pour principal objectif de concerter les efforts des États-Unis et de l'Europe pour endiguer l'avancement du communisme dans l'ouest de l'Europe (1). À l'époque contemporaine, les rencontres du club Bilderberg rassemblent des acteurs économiques et politiques d'une vingtaine de pays, et des représentants de près d'une dizaine d'organisations internationales.

Sur la liste des pays invités se trouvent principalement les États-Unis, le Canada, la France, la Grande-Bretagne, la Chine, l'Allemagne et les Pays-Bas. Pour leur part, les principales organisations internationales présentes sont la Commission européenne, le Conseil européen, l'Organisation internationale du commerce, le Centre global d'économie et de géopolitique et la Banque centrale européenne (2). Enfin, parmi les grandes entreprises qui y participent se trouvent Facebook, Microsoft Corporation, le journal The Economist, Google Inc., Nestlé et Coca-Cola (3).

Au fil des années, l'objectif de ces rencontres a évolué. Les sommets permettent maintenant aux acteurs d'entretenir des discussions portant sur des sujets fondamentaux, tels que la gestion des crises, l'économie et les bouleversements politiques (4). Les acteurs présents ont le privilège de s'exprimer librement, car aucun média n'est admis et les fuites d'informations sont strictement réprimandées. De plus, aucun vote, décision ou résolution ne sont adoptés, ce qui permet aux acteurs de se concentrer sur les échanges verbaux (5). Il est ainsi laborieux de connaître avec précision les sujets de discussion annuels, car le groupe Bilderberg est reconnu pour être une élite internationale des plus confidentielles.

Du 29 mai au 1er juin 2014 a lieu le sommet du club Bilderberg à Copenhague. Les discussions ont principalement porté sur la durabilité de la reprise économique à la suite de la récession qui a frappé l'Occident, sur les conséquences de la surpopulation dans les endroits affectés par des changements climatiques et sur l'importance des relations bilatérales et multilatérales pour les échanges technologiques. Il a également été question d'économie, de politique chinoise et de la crise qui affecte l'Ukraine (6).

Une élite secrète qui ne fait pas l'unanimité

Les opinions des analystes face au groupe Bilderberg sont mitigées. Alex Newman, journaliste pour le quotidien d'extrême droite The New American, dénonce les sommets Bilderberg. Selon lui, ces rencontres contribueraient à l'échange d'idées internationalistes et alimenteraient le désir collectif de création d'un gouvernement mondial (7). En d'autres termes, il accuse le groupe Bilderberg de vouloir créer un nouvel ordre mondial, en plus de manipuler les élections des pays qui participent à ces rencontres. Par exemple, les présidents Bill Clinton et Barack Obama avaient assisté aux sommets Bilderberg avant d'être élus présidents des États-Unis.

Pour sa part, Charlie Skelton, du journal de centre gauche The Guardian, estime qu'il est du droit de la population de connaître le fruit des échanges des rencontres Bilderberg. Il dénonce, au même titre que Newman, les mesures de sécurité et de répression excessives employées contre les journalistes lors des sommets (8).

En revanche, d'autres analystes, tels que Matthew Holehouse, du journal conservateur The Telegraph, affirment qu'il est bénéfique pour les acteurs politiques et économiques présents de pouvoir étaler leurs opinions ouvertement à propos de sujets primordiaux, à l'abri des médias. De plus, il juge que le groupe Bilderberg n'est pas une conspiration, qu'il s'agit simplement de l'organisation politico-économique la plus secrète du monde (9). D'ailleurs, Denis Healy, un ex-chancelier de l'Échiquier britannique, prône le fait qu'un gouvernement mondial formé des puissances du groupe Bilderberg permettrait d'enrayer des guerres et des millions de morts (10).

En conclusion, l'organisation Bilderberg ne fait pas l'unanimité auprès des analystes à travers le monde, mais ne laisse aucun d'entre eux indifférent. Il serait néanmoins pertinent de se questionner sur la méconnaissance populaire du groupe Bilderberg. Selon certains analystes, celle-ci pourrait découler de la manipulation des conglomérats médiatiques participant à ces sommets, afin qu'aucune information à ce sujet ne soit diffusée (11). Le but étant de maintenir la population dans l'ignorance à propos de l'existence de ce groupe et de l'ampleur de son pouvoir.




Références:

(1) AUBOURG, Valérie. « Organizing Atlanticism : the Bilderberg Group and the Atlantic Institute, 1952-1963 », Intelligence and National Security, vol. 18, n° 2, 2003, p. 92.

(2) PICHÉ, Pascal. « Voici la liste du club Bilderberg des « maîtres du monde » », Le Nouvel Observateur, 12 juin 2011, [Article en ligne], http://rue89.nouvelobs.com/2011/06/12/voici-la-l... (Page consultée le 4 septembre 2014).

(3) Ibid.

(4) GR Reporter, The most powerful elite will meet in Athens, GR Reporter, 23 mars 2009, http://www.grreporter.info/en/node/557 , (Page consultée le 4 septembre 2014).

(5) NEWMAN, Alex. « Bilderberg : WHERE BIG BUSINESS AND BIG GOVERNMENT MEET », The New American, 7 juillet 2014, [Article en ligne], http://biblio.eureka.cc.ezproxy.usherbrooke.ca/W... (Page consultée le 4 septembre 2014).

(6) Bilderberg Meetings : The official website, Conferences, Press release, Bilderberg Meetings, 26 mai 2014, http://www.bilderbergmeetings.org/conferences.html, (Page consultée le 4 septembre 2014).Op. cit. Bilderberg Meetings.

(7) NEWMAN, Alex, Op. cit.

(8) SKELTON, Charlie. « Bilderberg at 60 : inside the world's most secretive conference », The Guardian, 29 mai 2014, [Article en ligne], http://www.theguardian.com/world/2014/may/29/bil... (Page consultée le 4 septembre 2014).

(9) HOLEHOUSE, Matthew. « Bilderberg Group? No conspiracy, just the most influencial group in the world », The Telegraph, 6 juin 2013, [Article en ligne], http://www.telegraph.co.uk/news/politics/1010216... (Page consultée le 4 septembre 2014).

(10) NEWMAN, Alex, Op. cit.

(11) Loc. cit.

Dernière modification: 2014-09-22 08:25:12

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le Danemark repousse l'immigration
>décembre 2017


Taux de suicide inquiétant au Groenland
>février 2015


Bilderberg : l'élite politico-économique la plus secrète du monde
>septembre 2014


Une réforme dans l'enseignement danois
>octobre 2013


Le Groenland gravit une autre marche dans l'échelle de l'autonomie
>septembre 2009


Le Groenland sur la voie de l'autodétermination
>décembre 2008


Un pont unissant le Danemark à l'Allemagne : Pas avant 2018 !
>septembre 2008


Des nuits d'émeutes dans les rues de Copenhague
>mars 2007


Les caricatures de Mahomet : Pourquoi une telle crise?
>février 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019