18 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

3 mars 2015

Le génocide namibien : une lutte contre l'oubli


Marema Kamara
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mars
1990
Proclamation d'indépendance de la Namibie

Il y a 111 ans, la Namibie, un pays d'Afrique du sud-ouest, a été victime d'un génocide ethnique qui, entre 1904 et 1907, a réduit près de 80% de l'ethnie Herero et 50% de l'ethnie des Namas (1). Perpétré par l'empire colonial allemand, ce génocide est considéré comme le premier génocide du XXe siècle. Depuis l'accession de la Namibie à l'indépendance, en 1990, les ethnies concernées et les groupes de pression sociaux luttent pour la reconnaissance de ce génocide presque oublié de l'histoire.

Une incroyable atrocité

Le 2 octobre 1904, Lothar von Troth, un général allemand envoyé par le IIe Reich, rédige un ordre d'extermination en réponse à une révolte menée par les Hereros contre la colonisation allemande. Cet ordre stipule que : « Tout Herero découvert dans les limites du territoire allemand, armé comme désarmé, avec ou sans bétail, sera abattu. Je n'accepte ni femme ni enfant. Ils doivent partir ou mourir. Telle est ma décision pour le peuple herero (2). » Ce même ordre d'extermination fut, en 1905, étendu à l'ethnie Namas. Son objectif étant de créer une Namibie entièrement constituée de Blancs (3).

Les méthodes d'extermination étaient des plus barbares. Assassinats, empoisonnement des puits, travaux forcés, capture et envoi dans des camps de concentration : ce génocide pourrait être considéré, selon les analystes, comme un laboratoire d'essai nazi avant la mise en place du génocide juif (4). Le bilan est tragique : près de 65 000 Hereros exterminés en moins de 3 ans (5). Ils ne représenteraient aujourd'hui qu'environ 10% de la population namibienne (6).

De timides réponses aux revendications

Les peuples Hereros et Namas ont lutté pour la reconnaissance de ce génocide par l'Allemagne. Un siècle plus tard, ils ont reçu une réponse de l'Allemagne qui a, par l'entremise de Heidemarie Wieczoreck-Zeul, un ex-ministre de la Coopération internationale, reconnu et accepté sa responsabilité et présenté ses excuses aux peuples victimes(7).

Les exigences ne se limitent pas à une reconnaissance des faits par l'Allemagne, mais aussi à des revendications financières de l'ordre de 4 milliards de dollars. Cette somme permettrait de compenser les dommages collatéraux, mais aussi les pertes de terres qui sont toujours en possession des ex-colons. Cette revendication fut refusée catégoriquement par l'Allemagne. Celle-ci estime déjà contribuer énormément financièrement; en effet, l'Allemagne est le premier fournisseur d'aide à la Namibie, à hauteur de 12 millions d'euros par an (8).

Les descendants des familles Namas et Herero réclament aussi qu'on leur rende leurs terres, mais aussi les crânes de leurs ancêtres. Ces crânes avaient été coupés dans les camps de concentration et envoyés en Allemagne dans les universités, dans le cadre de l'étude des races (9).

Actuellement, ce génocide fait partie des génocides oubliés de l'histoire de l'humanité. Les revendications et négociations s'avèrent compliquées entre Berlin, qui fait la sourde oreille, et le gouvernement namibien qui refuse de s'impliquer dans ce débat par peur de représailles économiques (10). Cependant, la lutte ne s'arrête pas pour autant. La présidente de l'Association pour la reconnaissance du génocide herero affirme : « Nous ne nous tairons pas, même s'il faut attendre cent ans de plus (11). »




Références:

(1) MICHEL, Nicolas. « Namibie : le génocide oublié », Jeune Afrique, 25 mai 2012, http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2680p112-114.xml0/, (Page consultée le 1er mars 2015).

(2) Ibid.

(3) LOISEAU, Beatriz. « Namibie : le génocide du IIe Reich », France 5, 27 mai 2012, http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les... (Page consultée le 1er mars 2015).

(4) MICHEL, Nicolas. « Hereros et Namas de Namibie : le premier génocide du XXe siècle sort de l'oubli », Jeune Afrique, 24 février 2014, http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2824p126.xml0/, (Page consultée le 1er mars 2015).

(5) BIVILLE, Sylvain. « Les excuses de l'Allemagne au peuple Herero », Sangonet, 16 aout 2004, http://www.sangonet.com/hist/FichHistoire/Herero-N... (Page consultée le 1er mars 2015).

(6) Ibid.

(7) BISSENGUE, V. « Les Herero, un peuple de la Namibie victime de génocide perpétré par les allemands, demandent réparation », Sangonet, 16 aout 2004, http://www.sangonet.com/hist/FichHistoire/Herero-N... (Page consultée le 1er mars 2015).

(8) Ibid.

(9) TRIERWEILER, Valérie. « Sur les traces du génocide namibien », Paris Match, 7 janvier 2015, http://www.parismatch.com/Chroniques/Valerie-Trier... (Page consultée le 1er mars 2015).

(10) LECLERC, Cecile. «Namibie: les Héréros et les Namas se mobilisent contre l'oubli », RFI, 30 mai 2014, http://www.rfi.fr/mfi/20140530-namibie-hereros-nam... consultée le 1er mars 2015).

(11) Ibid.

Autre référence

HERIVAUX, Olivier. « Namibie : le génocide du IIe Reich », Le Monde, 18 mai 2012, http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/05/18/n... (Page consultée le 1er mars 2015).

Dernière modification: 2015-03-12 16:01:55

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

La Première dame de la Namibie honorée pour sa lutte contre le sida
>janvier 2019


L'ombre de la Chine plane sur la Namibie
>septembre 2018


Namibie : une situation économique difficile
>mars 2018


L'entrepreneuriat namibien : un exemple pour l'Afrique
>janvier 2017


Le génocide namibien : une lutte contre l'oubli
>mars 2015


Namibie: «J'y suis, mais je n'y reste pas»
>février 2015


La Namibie : pays de la Swapo et des inégalités persistantes
>mars 2010


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019