27 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

24 février 2015

Yémen : la confrontation avec les Houthis mène le président à démissionner


Marie-Luce Morin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

décembre
2017
Assassinat de l’ex-président du Yémen, Ali Abdallah Saleh

janvier
2015
Démission du président yéménite Abd Rado Mansour Hadi

septembre
2012
Manifestations anti-américaines dans plusieurs pays arabes

juin
2011
Départ du président yéménite Ali Abdallah Saleh

mai
1990
Réunification du Yémen

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

mars
1979
Entrée en vigueur d'un accord de cessez-le-feu entre le Yémen-Sud et le Yémen-Nord

novembre
1967
Proclamation d'indépendance de la République populaire du Sud-Yémen

septembre
1962
Proclamation de la République arabe du Yémen

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

C'est lors d'un dialogue national officiel que le Yémen a adopté un document, en janvier 2014, confirmant la venue d'une nouvelle Constitution d'ici l'année suivante (1). Cette Constitution aurait comme objectif d'apporter du changement, et ce, en commençant par transformer l'État unitaire en État fédéral. Lors de ce dialogue, deux options avaient été discutées : la première étant de diviser l'État en deux régions et la deuxième en six régions. Finalement, la décision prise par le gouvernement yéménite a été de partager l'État en six (2).

Bien que cette décentralisation donnera aux régions futures une plus grande autonomie, l'arrivée de cette Constitution n'est pas accueillie positivement par tous (3). Les Houthis sont tout particulièrement visés par ces propos, car ils s'opposent catégoriquement à la division du Yémen.

Les Houthis, le peuple chiite rebelle du Nord

Les Houthis font partie de la branche chiite de la religion islamique, minoritaire dans ce pays(4). Concentrés principalement dans le nord du Yémen, ils sont un groupe chiite de la communauté zaïdite. Contre la modification constitutionnelle envisagée par le gouvernement du Yémen, les Houthis déclarent que la division de l'État en régions aurait pour effet de diviser la population en deux classes : les riches et les pauvres (5). Selon eux, la monarchie convient mieux aux besoins du pays que la république actuelle et celle que demeurera au Yémen après le partage du territoire.

D'ailleurs, c'est pour cette raison que la solution aux marginalisations sur les sphères sociale, politique, religieuse et économique serait, pour les Houthis, de ramener le régime monarchique et théocratique qu'est l'imamat. Dans ce régime, « le pouvoir spirituel et politique est dicté par les imams chiites (6) » qui sont, pour les croyants chiites, un peu comme les douze successeurs au prophète Mohamet en débutant par les deux fils d'Ali le gendre de Mohamet (7). Ce qui est tout à fait différent des croyants sunnites, membres de l'autre branche de l'islam qui est en situation de majorité au Yémen, mais également sur la scène mondiale avec 85% des pratiquants islamiques (8).

Depuis toujours, les sunnites et les chiites sont en opposition idéologique en ce qui concerne leur religion, la religion islamique. À cet égard, le Yémen n'est pas l'exception qui confirme la règle. Les sunnites appliquent à la lettre ce que le Coran leur dicte sans l'adapter à l'époque dans laquelle ils vivent (9). Quant à eux, les chiites font une interprétation plus évolutive et actuelle du Coran; ils sont à la recherche non seulement du sens exotérique du Coran, mais également de son sens ésotérique (10).

Cette rivalité n'est pas que spirituelle. Elle se traduit aussi par une lutte de pouvoir. Plus précisément, cette dualité apparaît au Yémen sous forme de confrontations entre Al-Qaïda, un groupe organisé aux croyances sunnites, et les Houthis (11). En raison de ces divergences qui existent entre ces deux branches de l'islam et des luttes actuelles pour la prise en possession des territoires yéménites, la crainte d'une possible guerre civile se fait sentir. D'autant plus que le gouvernement est appuyé par l'Arabie Saoudite et les Etats-Unis, alors que les Houthis auraient l'aide de l'Iran.

Le Parlement refuse la démission d'Abd Rabbo Mansour Hadi

Le chamboulement de situation au Yémen commence avec la lutte entre les Houthis et le gouvernement à majorité sunnite établi dans la capitale, Sanaa. Il incite le président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, un sunnite, à remettre sa démission le 22 janvier 2015. Celui-ci se dit au bout du tunnel (12). C'est après avoir été confiné à son domicile pendant deux jours par les Houthis et leur avoir accordé plusieurs concessions que Hadi en vient à cette décision. Précédé par le premier ministre du pays, Khaled Bahah, et son gouvernement, c'est avec un sentiment d'échec que Hadi laisse la gouverne du pays (13). Il déclare ne pas avoir atteint l'objectif transitoire du pays : « J'estime ne pas avoir été capable d'atteindre l'objectif pour la réalisation duquel nous avions assumé nos responsabilités (14). »

Alors que la capitale yéménite est sous l'emprise des Houthis, le Parlement du Yémen rejette la décision de son président et convoque une réunion extraordinaire de ses membres (15). Le sujet au coeur de cette réunion était l'état de crise du pays : les milices houthis ont pris le contrôle de la capitale, Sanaa, et de son palais présidentiel en septembre 2014. Les motifs de leur geste sont toujours les mêmes que cités plus haut : une opposition au projet de Constitution et la quête d'une meilleure considération de leurs idées, religieuses, politiques, sociales et économiques.

Bien que le président du Yémen, Abd Rabbo Mansour Hadi, n'ait pas envisagé de revenir sur sa décision jusqu'à maintenant, il reste à voir si le Parlement acceptera sa démission. Il n'en demeure pas moins que l'effondrement du pouvoir central laisse place à l'inquiétude.




Références:

(1) LE MONDE.FR, « Le Yémen engage les chantiers de la Constitution et de l'État fédéral », 25 janvier 2014, http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/0... 23 février 2015.

(2) AL-HAJ, Ahmed, « Yemen's Shiite rebels reject plan for federal system », Washington Post, 3 janvier 2015, http://www.washingtonpost.com/world/yemens-shiite-... 23 février 2015.

(3) Loc. cit.

(4) AFP et REUTERS, Qui sont les Houthis, ces rebelles qui bouleversent la donne au Yémen ?, France 24, 21 janvier 2015, http://www.france24.com/fr/20150121-yemen-houthis-... 23 février 2015.

(5) BLIN, Simon, AFP, AP et REUTERS AGENCES, « Qui sont les houthistes, nouveaux maîtres du Yémen ?», Le Figaro, 20 janvier 2015, http://www.lefigaro.fr/international/2015/01/20/01... 23 février 2015.

(6) Loc. cit.

(7) ROMAN-AMAT, Beatrice, Quelle est la différence entre un chiite et un sunnite ?, Quoi.info, 6 décembre 2011, http://quoi.info/actualite-international/2011/12/0... 23 février 2015.

(8) Loc. cit.

(9) ARANALDEZ, Roger, Sunnisme, Encyclopaedia Universalis [En ligne], http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/sunnisme/, 23 février 2015.

(10) CORBIN, Henry et Yann, RICHARD, Chiisme ou shiisme, Encyclopaedia Universalis [En ligne], http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/chiism... 23 février 2015.

(11) BLIN, Simon, AFP, AP et REUTERS AGENCES, Op. cit.

(12) RADIO-CANADA, AGENCE FRANCE PRESSE et REUTERS, Le président du Yémen démissionne, le Parlement refuse, Radio-Canada, 22janvier 2015, http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international... 23 février 2015.

(13) FRANCE 24, Aux prises avec les rebelles houris, le président du Yémen démissionne, 22 janvier 2015, http://www.france24.com/fr/20150122-yemen-houthis-... 23 février 2015.

(14) Loc. cit.

(15) AL-JABIRI, Jamal, Op. cit.

Dernière modification: 2015-03-02 07:58:19

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Yémen : la pire crise humanitaire du monde
>mars 2019


Yémen : théâtre de la « pire crise humanitaire » de la planète
>février 2018


Tempête d'affrontements au Yémen
>novembre 2017


Le Yémen face à la pire crise de choléra jamais enregistrée
>octobre 2017


Yémen : la confrontation avec les Houthis mène le président à démissionner
>février 2015


Yémen : terre d'affrontements dualistes
>janvier 2014


Commémoration sanglante au Yémen
>octobre 2012


Présidentielle yéménite : aux urnes pour un seul candidat
>février 2012


L'égalité des sexes est encore d'actualité au Yémen!
>septembre 2011


Le président Ali Abdallah Saleh est chassé de son palais au Yémen
>septembre 2011


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016