15 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

24 février 2015

Élections reportées en Suède : une coalition pour contrer le discours anti-immigration


Charles Corriveau
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

septembre
2018
Élections législatives en Suède

septembre
2014
Élections législatives en Suède

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

septembre
2003
Référendum en Suède sur l’adhésion à l’euro

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1998
Création de la Banque centrale européenne

janvier
1995
Entrée de l'Autriche, la Finlande et la Suède dans l'Union européenne

février
1986
Assassinat du premier ministre suédois Olof Palme

mars
1980
Tenue d'un référendum sur le programme nucléaire suédois

septembre
1976
Défaite des sociaux-démocrates aux élections législatives en Suède

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

février
1974
Adoption d'une nouvelle Constitution en Suède

juin
1972
Conférence des Nations unies sur l'environnement humain à Stockholm

novembre
1966
Session constituante du tribunal Russell sur les crimes de guerre au Viêt Nam

septembre
1961
Début des travaux de l'Organisation de coopération et de développement économiques

septembre
1961
Décès du secrétaire général de l'Organisation des Nations unies, Dag Hammarskjöld

janvier
1960
Création de l'Association européenne de libre-échange

avril
1953
Entrée en fonction de Dag Hammarskjöld au poste de secrétaire général des Nations unies

À la suite du rejet du budget par les membres de l'Assemblée législative suédoise, le premier ministre et chef du Parti social-démocrate suédois des travailleurs (PSD), Stefan Lofven, a annoncé la possibilité que des élections anticipées surviennent en mars 2015. Considérant que le gouvernement de Lofven n'a pas obtenu la majorité des sièges lors des élections de 2014 et que son budget fut renversé, le premier ministre se voyait obligé de déclarer de nouvelles élections. Toutefois, certains partis de l'opposition s'allièrent à la cause des travaillistes et acceptèrent de former une coalition (1).

Les élections anticipées sont reportées

En décembre 2014, Lofven a annoncé la création d'une coalition de centre-gauche avec le Parti de gauche (PG) et le Parti vert (PV). Cette coalition obtiendrait 43,7 % des voix (2). Parallèlement, les partis de droite se sont aussi organisés en coalition. Celle-ci obtiendrait 39,1 % des voix (3).

Le Parti démocratique suédois (PDS), formation nationaliste d'extrême droite dirigée par Jimmie Akesson dont les origines idéologiques proviennent du mouvement « Keep Sweden Swedish » (4), tenta de s'intégrer à la coalition de centre-droit. Cependant, le PDS, troisième formation en importance avec 13 % des sièges, fut exclu. Ce parti possède maintenant la balance du pouvoir puisqu'aucune des deux coalitions ne possède la majorité (5).

À la suite de la montée en popularité de la formation d'extrême droite, l'alliance de centre-gauche s'accorda pour annuler les élections législatives qui devaient se dérouler en mars 2015. En effet, la coalition a décidé de repousser les élections. De ce fait, malgré la situation parlementaire tendue, le gouvernement minoritaire de Loften se maintient au pouvoir grâce à cette coalition (6).

La politique migratoire fait des mécontents

Selon le rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur la migration internationale, en 2013, la Suède comptait 9 millions d'habitants. Du nombre, 1,5 million (15,9 %) étaient nés à l'étranger et environ 468 000 nés en Suède de parents nés tous les deux à l'étranger. Les étrangers de première ou de seconde génération constituent 21 % de la population totale. De plus, la population suédoise s'est accrue de 89 000 habitants dans la même année et 68 % de cet accroissement provenait de l'immigration (7).

Principalement liés à l'augmentation des migrations humanitaires, les déplacements de population vers la Suède se sont intensifiés avec la crise en Syrie et en Somalie, qui représentaient 20 % du flux migratoire en 2013 (8). Selon l'OCDE, la Suède n'est pas en mesure d'assurer la croissance de sa population sans l'immigration. Conséquemment, la politique suédoise en matière d'immigration est conciliante et accorde une priorité aux réfugiés politiques (9).

La volonté de la coalition de Lofven de repousser les élections est reliée à la question de l'immigration en Suède. En effet, la croissance de la popularité du PDS est principalement attribuable à son discours anti-immigration (10). Ce parti d'extrême droite propose de réduire l'enveloppe budgétaire reliée à l'immigration et de permettre à la Suède de réduire ses dépenses de 22 milliards en 4 ans, soit environ 151 milliards de couronnes norvégiennes (11). La politique d'immigration de la Suède est généreuse, ce qui soulève le smécontentement chez certains électeurs qui se sentent délaissés par les partis traditionnels, dont le PSD.

Ainsi, le consensus sur l'immigration s'effrite et cela se traduit en partie par le déplacement des électeurs qui se tournent vers le PDS. Devenant une option, le parti d'Akesson continue de tenir le discours voulant que la politique d'immigration de la Suède soit trop conciliante (12). Alors que la Suède sort tout juste des élections législatives de 2014 et que le gouvernement de Loften est minoritaire, les trois partis formant la coalition de centre-gauche ont décidé de faire front commun afin de prévenir le risque que de nouvelles élections soient tenues en mars 2015 et que le discours anti-immigration d'Akesson ne fasse gagner des points au PDS (13).

Enfin, la relation entre la montée de l'extrême droite, soutenant un discours anti-immigration, et la baisse de la popularité des partis politiques traditionnels, comme le PSD, est un indicateur d'un possible pivotement des préférences des électeurs en matière de politique migratoire. Donc, la question de l'immigration est centrale.




Références:

(1) World bulletin, « Swedish officials "secretly" meet to avoid snap elections », [En ligne], 22 décembre 2014, http://www.worldbulletin.net/haber/151403/swedish-... (page consultée le 20 février 2015).

(2) Élections en Europe, « Élections législatives de 2014 en Suède » [En ligne], 2015, http://elections-en-europe.net/2014/09/15/election... (page consultée le 20 février 2015).

(3) Le Huffpost, « Elections en Suède: La gauche reprend le pouvoir, l'extrême droite fait une percée », [En ligne], 14 septembre 2014, http://www.huffingtonpost.fr/2014/09/14/elections-... (page consultée le 20 février 2015).

(4) World bulletin, Op. cit.

(5) Le Huffpost, Op. cit.

(6) Le Figaro, « Suède: annulation des élections anticipées », [En ligne], 27 décembre 2014, http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/27/97001... , (page consultée le 20 février 2015).

(7) OCDE (2014), Perspectives des migrations internationales 2014, Éditions OCDE, [En ligne], 2014, p. 340, http://dx.doi.org/10.1787/migr_outlook-2014-fr (page consultée le 20 février 2015).

(8) Loc. Cit.

(9) Loc. Cit.

(10) Al Arabiya news, « Swedish far-right leader reported to police for "anti-Islam comment" », [En ligne], 9 janvier 2015, http://english.alarabiya.net/en/News/world/2015/01... (page consultée le 20 février 2015).

(11) World bulletin, Op. cit.

(12) DUXBURY, C., S. GRUNDBERG, « Swedish Prime Minister Cancels Snap Election », The Wall Street Journal, [En ligne], http://www.wsj.com/articles/swedish-prime-minister... (page consultée le 20 février 2015).

(13) The Economist, « Lofven's coalition problem », [En ligne], 20septembre 2014, http://www.economist.com/news/europe/21618847-soci... (page consultée le 20 février 2015).

Dernière modification: 2015-03-12 11:00:26

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'extrême droite déstabilise l'échiquier politique suédois
>septembre 2018


Un récent partenariat entre la Suède et la Chine : le Start-up Forum
>janvier 2018


Le vent du nord dans les voiles de l'économie suédoise
>septembre 2016


La crise migratoire en Europe : situation tendue en Suède
>novembre 2015


Élections reportées en Suède : une coalition pour contrer le discours anti-immigration
>février 2015


Syndicalisme suédois : son héritage et ses limites
>novembre 2013


Le parti des Démocrates de Suède : une réalité au Parlement suédois
>octobre 2013


La Suède et la Finlande : en avance sur les énergies renouvelables!
>avril 2013


Germination d'un parti aux racines extrémistes en Suède
>mars 2011


La droite et la gauche au coude à coude en Suède
>septembre 2010


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019