18 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

17 février 2015

L'avenir du Koweït: le gouvernement devra resserrer sa ceinture


Dragana Puhalo
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

janvier
1991
Début d'une intervention militaire au Koweït

août
1990
Invasion du Koweït par l'Irak

octobre
1973
Début du premier «choc pétrolier»

août
1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

juin
1961
Proclamation d'indépendance du Koweït

L'Arabie Saoudite, en partenariat avec le Koweït, tire actuellement le prix du pétrole à la baisse, et ce, sans l'appui de certains pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole. Leurs motivations sont plutôt floues. Certains affirment que c'est pour contrer le développement des énergies alternatives ou du pétrole de schiste, vu le coût de production beaucoup plus élevé de ceux-ci, ou encore qu'il s'agit d'une tactique pour affaiblir la Russie et l'Iran(1). D'autres affirment qu'il s'agit d'une tactique politique pour resserrer le contrôle gouvernemental sur le peuple. Quoi qu'il en soit, dans des pays où le pétrole compte pour plus de 50% du PIB, ces variations de prix ne sont pas sans conséquence(2). C'est le cas du Koweït.

Le Koweït: l'État-providence menacé?

Le pétrole est la ressource naturelle la plus abondante qui se retrouve sous le territoire du Koweït. Effectivement, le pays possède près de 10% des réserves mondiales de pétrole, ce qui rend l'État très riche(3). En 2013, on calculait le revenu moyen par habitant à plus de 49 000 dollars US(4). Grâce au profit généré par les prix du Brent, le Koweït a permis à sa population d'avoir une meilleure qualité de vie, notamment en permettant à ses citoyens d'avoir un accès automatique à un emploi public, en maintenant artificiellement des tarifs publics et produits de première nécessité à un niveau très bas, en offrant une forte aide à l'accession à la propriété et en octroyant une couverture santé très importante(5).

Toutefois, le gouvernement du Koweït est conscient que cette générosité envers sa population se doit d'être resserrée. Étant donné que le pétrole est une ressource naturelle qui, avec les années, deviendra de plus en plus rare, le pays devra se tourner vers d'autres sources de revenus afin de subvenir aux besoins de la population. Dans cette optique, le gouvernement du Koweït tente tranquillement d'instaurer des mesures restreignant les services offerts à la population, afin de ne pas tomber en chute libre vers un déficit. Le gouvernement est conscient que l'État-providence va devoir cesser un jour, et qu'il devra instaurer des règles et procédures au fil des années afin de ne pas créer de chaos. Le Koweït a d'ailleurs été averti par le Fonds monétaire international sur ces dépenses alarmantes qui, si elles perdurent d'ici la prochaine décennie, placeront le pays dans le rouge(6).

Des répercussions modestes...à court terme

Il va de soi que la chute du prix du pétrole affectera le Koweït puisque celui-ci représentait 50,6% du PIB et 94% des exportations du pays en 2013(7). Cependant, les finances publiques du Koweït sont largement excédentaires avec un surplus de 25 milliards d'euros pour l'année 2013-2014 (20% du PIB), et ce, sans tenir compte du Fonds pour les générations futures qui contient entre 400 et 700 milliards de dollars en actifs(8). Néanmoins, à terme, l'économie koweïtienne pourrait être vulnérable, d'autant plus que l'économie non pétrolière du Koweït, qui emploie 77% de la population (49,1% du PIB), a été grandement affectée par la crise économique, ce qui pourrait être aggravé par la chute des rentes pétrolières(9).

Mais à court terme, les perspectives sont assez positives. À ce titre, le FMI prédit une croissance du PIB de 1,8% en 2015, signe que la situation n'est pas encore catastrophique pour le Koweït(10). Malgré tout, si les dépenses continuent à croitre au rythme actuel, le FMI estime qu'en 2017 le Koweït aura un budget déficitaire(11).




Références:

(1) HAUTEMANIÈRE, Nicolas. Les enjeux de l'investissement et de la redistribution de la rente pétrolière au Moyen-Orient, Les clés du Moyen Orient,[En ligne], 21 octobre 2014, http://www.lesclesdumoyenorient.com/Les-enjeux-de-... consultée le 15 février 2015).

(2) Ibid.

(3) LE MOCI. Koweït, [En ligne],http://www.lemoci.com/pays/koweit/ (Page consultée le 15 février 2015).

(4) Ibid.

(5) Ibid.

(6) Ibid.

(7) CHAMPAGNE-ARDENNE-EXPORT, Koweït : Contexte politico-économique, octobre 2014, http://www.champagne-ardenne-export.com/fr/marches... (Page consultée le 15 février 2015)

(8) LA DIRECTION GÉNÉRALE DU TRÉSOR,Situation économique et financière de l'État du Koweït, 16 octobre 2014,http://www.tresor.economie.gouv.fr/8733_situa... (15 février 2015)

BARTHE, Benjamin, «La rigueur à la mode koweïtienne», Le Monde, [En ligne], 19 mars 2014,http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/0... (Page consultée le 15 février 2015).

(9) CHAMPAGNE-ARDENNE-EXPORT, op. cit.

LA DIRECTION GÉNÉRALE DU TRÉSOR, Situation économique et financière de l'État du Koweït, 16 octobre 2014,http://www.tresor.economie.gouv.fr/8733_situa... (15 février 2015)

(10) CHAMPAGNE-ARDENNE-EXPORT, Koweït : Contexte politico-économique, octobre 2014, http://www.champagne-ardenne-export.com/fr/marches... (Page consultée le 15 février 2015)

BARTHE, Benjamin, op. cit.

(11) Ibid.

Dernière modification: 2015-02-23 07:39:09

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

La situation de l'eau au Koweït : une problématique inquiétante
>novembre 2017


Le Koweït et son système électoral en quête d'une stabilité politique
>mars 2017


L'avenir du Koweït: le gouvernement devra resserrer sa ceinture
>février 2015


Koweït : des élections sous le signe de la désillusion
>février 2013


Les hauts et les bas de la démocratie au Koweït depuis la guerre du Golfe
>novembre 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016