22 novembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

17 février 2015

Au XXIe siècle : l'Union Jack plus aussi représentative de la nation néo-zélandaise


Marie-Luce Morin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mars
2019
Attentats terroristes en Nouvelle-Zélande

décembre
2016
Démission du premier ministre de la Nouvelle-Zélande, John Key

novembre
1993
Tenue d'un référendum sur le mode de scrutin en Nouvelle-Zélande

novembre
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

décembre
1959
Signature d'un traité international protégeant l'Antarctique

septembre
1954
Création de l'Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est

mai
1953
Ascension du mont Everest par Edmund Hillary et Tensing Norgay

septembre
1951
Signature du traité de l'ANZUS à San Francisco

juillet
1951
Lancement du plan de Colombo

novembre
1949
Élection du Parti national de Sidney Holland en Nouvelle-Zélande

Le débat en ce qui a trait à l'emblème de la Nouvelle-Zélande ne date pas d'hier (1). Il concerne tout particulièrement la présence de l'Union Jack dans le coin de l'actuel drapeau néo-zélandais.

Un processus référendaire pour troquer l'Union Jack

Comme sur plusieurs drapeaux d'anciennes colonies du Royaume-Uni, on retrouve, sur le drapeau de la Nouvelle-Zélande, l'Union Jack, symbole de l'union de l'Angleterre, de l'Écosse et de l'Irlande pour former le Royaume-Uni (2). La présence de l'Union Jack sur le drapeau néo-zélandais cause problème, car elle ne représente, selon certains, ni le peuple actuel du pays ni le peuple maori présent avant la colonisation de l'île par les Britanniques (3).

Pour cette raison, mais également parce que la Nouvelle-Zélande est indépendante du Royaume-Uni depuis plus d'un siècle maintenant, le premier ministre en poste, John Key, pense qu'il serait temps de changer le drapeau (4).

Puisque le changement d'un drapeau n'est pas une action anodine, John Key propose de consulter la population à ce sujet. Pour ce faire, il aimerait organiser deux référendums. Le premier se tiendrait au cours de 2015 et aurait pour objectif d'éliminer les choix possibles de drapeaux afin de les restreindre à un seul (5). Le second, qui prendrait place un an plus tard, soit en 2016, demanderait à la population de faire son choix : garder le drapeau précédent, que le pays arbore officiellement depuis 1902, ou adopter le nouveau proposé.

Une jeunesse réticente au changement

Même si le processus de changement sera entamé au courant de l'année 2015, cette éventuelle métamorphose ne fait pas l'unanimité (6). D'ailleurs, en février 2014, 72 % de la population du pays était contre (7). Toutefois, des études plus pointues ont démontré que l'opinion changeait selon la catégorie d'âge, le sexe et le revenu. Celles-ci démontraient, par exemple, que les jeunes étaient davantage en désaccord avec l'idée de changer de drapeau (8). L'argument principal des gens en défaveur est que « de nombreux Néo-Zélandais sont morts pour protéger leur drapeau et que le changer déshonorerait leur mémoire (9) ». Alors que ceux qui sont en faveur du changement argumentent que le drapeau actuel ne se démarque pas assez de celui de certains pays membres du Commonwealth.

Depuis le lancement du débat dans les années 1970, plusieurs figures politiques ont démontré, à des années différentes, une opinion favorable au changement du drapeau (10). Parmi ces figures, on retrouve Allan Highet, ministre de l'Intérieur, en 1979, Russell Marshall, ministre des Affaires étrangères, en 1988, et Jenny Shiplay, premier ministre, en 1998, ainsi que le Parti travailliste qui se sont montrés favorables à ce changement tout en exprimant une ouverture à la fougère argentée. La fougère argentée est un type de fougère dont le dessous des feuilles est argent (11).

Le premier ministre de centre droit, John Key, qui a toujours exprimé ouvertement son désir de changement en ce qui concerne le drapeau, n'a jamais caché son penchant pour la fougère argentée (12). Alors peut-être associerons-nous, avec les années, ce symbole emblématique de l'équipe nationale de rugby néo-zélandaise au drapeau de l'île.




Références:

(1) WILLEMS, Nicolas, « Les Néo-Zélandais vont choisir leur drapeau », rtbf.be info, 12 mars 2014, http://www.rtbf.be/info/chroniques/detail_les-neo-... Page consultée le 16 février 2015.

(2) Signification et origine des drapeaux du monde, Signification et origine du drapeau anglais ou britannique appelé Union Jack, et de ses couleurs (Royaume-Uni), 2015, http://signification-drapeaux.blog-machine.info/55... 16 février 2015.

(3) WILLEMS, Nicolas, Op. cit.

(4) LAURENCE, Jean-Christophe, « Un nouveau drapeau pour la Nouvelle-Zélande ? », La Presse, 13 mars 2014, http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/... Page consultée le 16 février 2015.

(5) LE MONDE FR. et AFP, « Nouvelle-Zélande : référendum sur le changement de drapeau », Le Monde, 29 octobre 2014, http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/... Page consultée le 16 février 2015.

(6) Loc. cit.

(7) LAFARGUE, Caroline, Nouvelle-Zélande : 72 % des Kiwis veulent conserver leur drapeau, ABC Radio Australia, 26 février 2014, http://www.radioaustralia.net.au/french/2014-02-26... 16 février 2015.

(8) RESEARCH NEW ZEALAND, « Should New Zealand's national flag be changed ? », Research New Zeeland, 5 novembre 2014, http://www.researchnz.com/pdf/Media%20Releases/RNZ... Page consultée le 20 février 2015.

(9) LE MONDE FR. et AFP, Op. cit.

(10) L'ENCYCLOPÉDIE LIBRE, Débat sur le drapeau de Nouvelle-Zélande, 2015, http://monindependancefinanciere.com/lenciclopedie... 16 février 2015.

(11) ZEALANDIA SANCTUARY, Ponga/Silver fern, 2014, http://www.visitzealandia.com/species-member/ponga/, 20 février 2015.

(12) FREMIN DU SARTEL, Jeanne, « La Nouvelle-Zélande ne veut plus de l'Union Jack », Le Figaro.fr, 22 septembre 2014, http://www.lefigaro.fr/international/2014/09/22/01... Page consultée le 16 février 2015.

Dernière modification: 2015-02-23 07:42:32

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Nouvelle-Zélande : démission inattendue du premier ministre John Key
>mars 2017


Au XXIe siècle : l'Union Jack plus aussi représentative de la nation néo-zélandaise
>février 2015


Des élections historiques en Nouvelle-Zélande
>septembre 2014


Nouvelle-Zélande : le mariage homosexuel adopté malgré les tensions
>septembre 2013


Partenariat transpacifique stratégique économique : un accord de libre-échange en pleine négociation
>janvier 2013


Élections en Nouvelle-Zélande: le Parti national réélu confortablement
>novembre 2011


Encore un séisme en Nouvelle-Zélande
>septembre 2011


« Un nouveau venu » est élu premier ministre de la Nouvelle-Zélande
>décembre 2008


Nouvelle-Zélande: un troisième mandat pour les travaillistes
>octobre 2005


Élections en Nouvelle-Zélande : l'attente se prolonge
>septembre 2005


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019