17 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

17 février 2015

Le centrisme britannique s'effrite


Jose Morilla-Ugaz
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2019
Élections au Parlement européen

mai
2019
Annonce de la démission de la première ministre britannique Theresa May au Royaume-Uni

juin
2017
Réélection du Parti conservateur de Theresa May au Royaume-Uni

mars
2017
Début d’une série d’attentats terroristes au Royaume-Uni

juin
2016
Tenue d'un référendum au Royaume-Uni sur la sortie de l'Union européenne

mai
2015
Réélection du gouvernement conservateur de David Cameron au Royaume-Uni

septembre
2014
Tenue d'un référendum sur l'indépendance de l'Écosse

mai
2014
Début des élections législatives au Parlement européen

juillet
2012
Ouverture des Jeux olympiques de Londres

mai
2010
Élection au Royaume-Uni d'un gouvernement dirigé par le conservateur David Cameron

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

avril
2009
Tenue du Sommet du G20 à Londres

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

juin
2007
Assermentation de Gordon Brown au poste de premier ministre du Royaume-Uni

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

mai
2007
Formation d'un gouvernement dirigé par Ian Paisley en Irlande du Nord

mai
2005
Réélection au Royaume-Uni d'un gouvernement travailliste dirigé par Tony Blair

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

mars
2003
Début d'une offensive militaire d'envergure en Irak

Le 7 mai 2015 auront lieu les élections générales britanniques dans un contexte où le parti de Nick Clegg, le Parti libéral démocrate (PLD), connaît une importante chute de popularité depuis plusieurs années. Le troisième parti britannique, en ce qui a trait au nombre de députés, forme depuis les dernières élections une coalition au gouvernement avec le Parti conservateur de David Cameron.

L'union de deux partis centristes

Le Parti libéral démocrate fut créé en 1988 avec la fusion du Parti libéral et du Parti social-démocrate. Les gouvernements formés avec l'appui de Parti libéral instaurèrent d'importantes réformes sociales au Royaume-Uni comme les assurances sociales. Cependant, les électeurs plus à gauche finirent peu à peu par se tourner vers le Parti travailliste qui est nettement à gauche de l'axe politique, contrairement au Parti libéral qui était plus au centre. Ainsi, c'est en fusionnant avec le Parti social-démocrate que cette formation connut une renaissance et une hausse de popularité (1).

De son côté, le Parti social-démocrate était, avant la fusion, un parti de centre fondé par des membres du Parti travailliste qui considéraient que ce dernier était trop à gauche. Ce parti crée en 1981 s'allia rapidement avec le Parti libéral lors des élections de 1982, puis celles de 1987. C'est finalement l'année suivante que ce parti fusionna avec l'autre parti centriste pour donner naissance au PLD. Ensemble, ils formèrent l'un des trois principaux partis politiques du Royaume-Uni avec le Parti conservateur, de droite et le Parti travailliste, de gauche (2).

Habituellement centriste, le PLD se déplaça souvent d'un bord ou de l'autre de l'axe gauche-droite en fonction du climat politique britannique. Néanmoins, les idées que ce parti politique défend sont généralement une baisse d'impôt pour les plus démunis, une réduction du nombre d'élèves par classe et la tenue d'un referendum pour rejoindre la zone euro ou non. Par ailleurs, le PLD est aussi en faveur d'une réforme électorale afin de changer le nombre d'élus et d'instaurer un système d'élection proportionnel (3).

Promesses non tenues et rapprochements avec la droite

Nick Clegg et son parti connaissent depuis 2010 une chute de popularité. Elle fut, au départ, liée à l'adoption par la coalition au pouvoir d'une loi qui permet aux universités de tripler leurs frais d'inscription. Ainsi, Nick Clegg, qui fut un jour le chef de parti britannique le plus populaire de l'histoire après Winston Churchill, affirma avant les élections de 2015 qu'il s'opposerait à toute hausse éventuelle des frais de scolarité. Devant ce revirement d'idée, sa popularité chuta considérablement et 46% des personnes ayant voté pour son parti affirmèrent qu'elles ne voteraient pas pour celui-ci aux prochaines élections (4).

Le parti a atteint les plus faibles taux de popularité dans les sondages depuis 25 ans avec seulement 6% des intentions de vote, alors qu'il avait récolté 23% des voix aux élections de 2010. De plus, 62% des personnes qui ont l'intention de voter pour le PLD disent qu'elles pourraient changer d'avis, ce qui est beaucoup plus élevé que dans les autres partis (5).

Certains analystes croient aussi que le fait d'avoir appuyé une augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée et d'autres mesures d'austérité nuisirent au parti, d'autant plus qu'il s'y était aussi fortement opposé lors de la campagne électorale. Aussi, au-delà des promesses électorales non tenues, ses nombreux rapprochements avec le Parti conservateur ont, selon des analystes, contribué à donner l'image que le parti perdait de son identité centriste. Ce qui eut comme conséquence de voir les partisans du PLD quitter vers le Parti travailliste, mais aussi vers des partis plus petits comme le Parti vert (6).

Pour certains l'histoire se répète, car le Parti libéral qui précéda le Parti libéral démocrate vit aussi ses électeurs quitter pour des partis de droite ou de gauche. Plusieurs se questionnent alors à savoir si un parti de centre peut véritablement se trouver une place auprès de l'électorat du Royaume-Uni (7).




Références:

1. WEBB, Paul David. « Liberal Democrats », Encyclopaedia Britannica, [En ligne], 29 mai 2014, http://www.britannica.com/EBchecked/topic/339057/L... (Page consultée le 14 février 2015).

2. loc.cit.

3. BBC News. « Election 2010: Lib Dem 'common ground' with rivals », [En ligne], 7 mai 2010, http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/politics/electi... (Page consultée le 14 février 2015).

4. Reuters. « Nick Clegg désavoué par l'opinion après la réforme universitaire », L'Express, [En ligne], 12 décembre 2010, http://www.lexpress.fr/actualites/2/nick-clegg-des... (Page consultée le 14 février 2015).

5. The Guardian. « Lib Dems hit 25-year low in poll », [En ligne], 12 février 2015, news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/politics/election_2010... (Page consultée le 14 février 2015).

6. MORRIS, Nigel. « Survey puts Liberal Democrats' popularity at post-election low », The Independant, [En ligne], 29 juin 2010, http://www.independent.co.uk/news/uk/politics/surv... (Page consultée le 14 février 2015).

7. EATON, George. « Who will vote for Clegg's "centrist" party? », New Statesman, [En ligne], 17 décembre 2012, http://www.newstatesman.com/politics/2012/12/who-w... (Page consultée le 14 février 2014).

Dernière modification: 2015-03-03 13:30:29

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Johnson prend l'ascendant dans la course au 10 Downing Street
>septembre 2019


Le Brexit fera t-il tomber Theresa May?
>février 2019


Baisse du taux de chômage au Royaume-Uni : une bonne nouvelle?
>janvier 2019


Glasgow, la ville trouble
>janvier 2019


Après le Brexit, l'Afrique est dans la mire des Britanniques
>octobre 2018


Il y a 40 ans : Amnistie internationale décrochait le prix Nobel de la paix
>mars 2018


D'Hollywood à Westminster : l'internationalisation d'un mouvement
>novembre 2017


Brexit : dur divorce au sein de l'Europe
>octobre 2017


Des élections crève-cœur pour le Parti national écossais
>octobre 2017


Martin McGuinness provoque un bouleversement politique en Irlande du Nord
>mars 2017


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019