20 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

10 février 2015

Ebola : les enseignements d'une lutte à poursuivre


Yoan Lebel Gaudreault
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

août
2014
Annoce de l'Organisation mondiale de la santé sur le virus Ebola

mars
1996
Élection de Ahmad Tejan Kabbah à la présidence du Sierra Leone

mars
1967
Renversement du gouvernement en Sierra Leone

avril
1964
Décès du premier ministre de la Sierra Leone, Milton Margaï

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

Après avoir pris forme dans un village guinéen à la fin de 2013, l'actuelle épidémie du virus Ebola s'est rapidement développée en Afrique de l'Ouest (1). Mais c'est au cours de l'été 2014 que l'opinion publique internationale commença à lui porter une attention plus particulière, notamment lorsque les médias occidentaux annoncèrent la contamination de ressortissants espagnols, puis américains (2). Des neuf pays touchés par cette épidémie, c'est en Guinée, au Liberia et à la Sierra Leone que le virus a fait le plus de ravages (3).

Des signes encourageants

Au total, 21 724 cas d'Ebola ont été recensés jusqu'à présent, causant la mort de 8641 personnes (4). Un chiffre sous-évalué selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), puisque ce ne sont pas tous les cas de contamination et de décès qui sont répertoriés par les autorités locales, notamment en milieu plus éloigné (5). Les chiffres sont toutefois loin d'être comparables aux 540 000 décès liés au paludisme lors de l'année précédente (6).

Le virus est loin d'être entièrement neutralisé, mais le nombre de nouveaux signalements a considérablement diminué. Par exemple, à la Sierra Leone ils sont passés de 248 à 117 par semaine au cours de janvier 2015 (7).

De plus, le Nigeria, un des neuf pays touchés par la fièvre Ebola, a démontré qu'avec plus de ressources financière et humaine il était possible de contenir le virus rapidement et efficacement (8). Aux prises avec un nombre important de victimes de la polio, le Nigeria avait déjà mis en place, avec la communauté internationale, des infrastructures et des mesures pour contenir une épidémie (9).

Ses voisins d'Afrique occidentale n'ont toutefois pas cette chance. Pour Adia Benton, anthropologue à l'Université Brown, le virus s'est davantage répandu à la Sierra Leone, au Liberia et en Guinée, parce que ces pays ne bénéficiaient pas d'un système de santé publique adéquat (10). Ces derniers n'ont pas été en mesure d'adopter « un niveau normal de vigilance, de dépistage [...] et de contrôle de contagion (11) ». Le cas de la Sierra Leone est significatif; on compte 1 médecin pour 30 000 habitants, un manque de ressources qui est particulièrement ressenti dans les régions éloignées (12). En effet, faute de matériel de protection adéquat, le personnel médical est souvent amené à prendre plus de risques pour soigner les patients, ce qui augmente par le fait même les risques de propagation du virus (13).

Un combat loin d'être terminé

Pour de nombreux experts, ce constat est significatif : il faut davantage de ressources financière et technique pour neutraliser le virus (14). Mukesh Kapilah, professeur en santé mondiale à l'Université de Manchester, croit qu'il faut surtout améliorer les systèmes de santé des pays d'Afrique de l'Ouest et instaurer des mesures de santé publique efficaces (15). Il déplore par le fait même qu'il y ait trop de fonds attribués à la recherche de vaccin (16). D'autant plus que le « taux de reproduction de base [...] de la fièvre Ebola est très bas (17) », explique Carlos Castillo-Chavez, biomathématicien de l'Université de l'Arizona. Il est donc possible de le contenir si les ressources déployées sont suffisantes.

Sur le terrain depuis le début de la crise, en compagnie de la Croix-Rouge et de l'ONG Alima (18), Médecins sans frontières (MSF) a plusieurs fois souligné la lenteur de l'aide internationale (19). Dès mars 2014, MSF avait envoyé des signaux d'alarme à l'OMS qui a tardé à réagir, selon l'ONG (20). De plus, ce n'est qu'en septembre 2014 que les Nations unies ont mis sur pied une mission d'intervention d'urgence contre l'Ebola (21).

De son côté, la Commission européenne croit que la réponse au virus se trouve davantage dans la recherche d'un éventuel vaccin ou traitement (22). C'est pourquoi elle annonçait, le 16 janvier 2015, une aide de 114 millions d'euros au fonds de recherche, auquel s'ajouteront 101 millions d'euros provenant d'entreprises pharmaceutiques affiliées (23).

Ouvert à l'idée participer au développement du vaccin contre l'Ebola, MSF a toutefois fait part de son inquiétude vis-à-vis le manque de transparence relié aux coûts de production du vaccin (24). L'ONG reconnue pour son franc-parler avait récemment fait une sortie publique pour dénoncer l'augmentation du prix des vaccins en général (25).




Références:

(1) ROY, Soline. « Ebola : l'OMS admet avoir tardé à réagir et tire les leçons de la crise », Le Figaro, 25 janvier 2015, [En ligne], http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/01/25/2329... (page consultée le 6 février 2015).

(2) COURRIER INTERNATIONAL. « Un arsenal mondial et trois priorités », Courrier international, 16 octobre 2014, [En ligne], http://www.courrierinternational.com/article/2014/... (page consultée le 8 février 2015).

(3) Ibid.

(4) ROY, Soline, op. cit.

(5) Ibid.

(6) ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ. « Paludisme. Principaux faits », Décembre 2014, [En ligne], http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs094/fr/, (page consultée le 8 février 2015).

(7) IRIN. « Après Ebola : l'avenir des systèmes de santé en Afrique de l'Ouest », IRIN, 27 janvier 2015, [En ligne], http://www.irinnews.org/fr/report/101054/apr%C3%A8... (page consultée le 8 février 2015).

(8) TOMORI, Oyewale. « Ebola : ce que le monde peut apprendre du Nigeria », Courrier international, 31 octobre 2014, [En ligne], http://www.courrierinternational.com/article/2014/... (page consultée le 8 février 2014).

(9) Ibid.

(10) IRIN, op. cit.

(11) Ibid.

(12) COURRIER INTERNATIONAL, op. cit.

(13) PAPPALARDO, Joe. « Quand le virus s'invite en ville », Courrier international, 16 octobre 2014, [En ligne], http://www.courrierinternational.com/article/2014/... (page consultée le 8 février 2014).

(14) COURRIER INTERNATIONAL, op. cit.

(15) IRIN. « L'aspect économique de la recherche du vaccin contre Ebola », IRIN, 28 janvier 2015, [En ligne], http://www.irinnews.org/fr/report/101058/l-aspect-... (page consultée le 8 février 2015).

(16) Ibid.

(17) ANGEL CRIADO, Miguel. « Un risque calculé », Courrier international, 16 octobre 2014, [En ligne], http://www.courrierinternational.com/article/2014/... (page consultée le 8 février 2015).

(18) BENKIMOUN, Paul. « L'espoir d'un traitement efficace contre Ebola », Le monde, 6 février 2015, [En ligne], http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/02/06/l... (page consultée le 8 février 2015).

(19) ROY, Soline, op. cit.

(20) Ibid.

(21) ORGANISATION DES NATIONS UNIES. « Mission des Nations Unies pour l'action d'urgence contre l'Ebola (MINUAUCE) », ONU, 2014, [En ligne], https://ebolaresponse.un.org/fr/mission-des-nation... (page consultée le 8 février 2015).

(22) COMMISSION EUROPÉENNE. « Les efforts de recherche de l'UE en première ligne de la lutte contre le virus Ebola », Commission européenne, 16 janvier 2015, [En ligne], http://europa.eu/rapid/press-release_IP-15-3343_fr... (page consultée le 8 février 2014).

(23) Ibid.

(24) IRIN. « L'aspect économique de la recherche du vaccin contre Ebola », op. cit.

(25) Ibid.

Dernière modification: 2015-02-16 07:53:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Élections serrées au Sierra Leone et soif de changement
>septembre 2018


Élections au Sierra Leone : changement ou continuité?
>janvier 2018


Ebola : les enseignements d'une lutte à poursuivre
>février 2015


Sierra Leone : le vrai défi
>février 2013


La malaria : des effets dévastateurs
>novembre 2009


La Sierra Leone noyée
>octobre 2009


Les diamants furent la cause de la guerre civile en Sierra Leone
>novembre 2008


La Sierra Leone : D'une dictature à une éventuelle démocratie
>septembre 2007


Les défis de la Sierra Leone : insurmontables?
>novembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019