Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

15 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

25 January 2015

Le premier ministre du Canada compte atteindre un budget équilibré en 2015


Rouba El-Abdallah
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

October
2018
Légalisation du cannabis au Canada

October
2015
Élection au Canada du Parti libéral de Justin Trudeau

May
2011
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

October
2008
Ouverture du douzième Sommet de la Francophonie

October
2008
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

June
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

January
2006
Élection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

June
2004
Élection au Canada du Parti libéral de Paul Martin

November
2000
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

September
1999
Ouverture du huitième Sommet de la Francophonie

June
1997
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

October
1995
Tenue d'un référendum sur la souveraineté du Québec

October
1993
Élection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

December
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain

October
1992
Tenue d'un référendum au Canada sur l'entente de Charlottetown

June
1990
Échec de l'accord constitutionnel du lac Meech au Canada

November
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

November
1988
Réélection au Canada du Parti progressiste-conservateur de Brian Mulroney

September
1987
Ouverture du deuxième Sommet de la Francophonie

Le 15 janvier 2015, le ministre canadien des Finances, Joe Oliver, annonce que le dévoilement du budget 2015-2016 se fera tout juste avant le début de la prochaine année fiscale, en avril 2015. Ce retard est dû à la volatilité des marchés économiques et à la chute du prix du pétrole. Le ministre affirme quand même que le Canada atteindra, comme prévu, un équilibre budgétaire, avec un surplus d'un peu plus d'un milliard de dollars(1).

Une crise économique sous contrôle

En 2008, les États-Unis créent une instabilité économique mondiale lorsque leur secteur immobilier s'écroule(2). Ce phénomène s'explique par le fait que les banques accordent de plus en plus de prêts à risque. L'expansion de la disponibilité de logement, ajoutée aux investissements de Wall Street dans le marché, crée une augmentation des prix. On évalue cette augmentation à environ 10% par année.

Cependant, en 2007 et 2008, les prix redescendent(3). Cette baisse fait que les emprunteurs à risque ne peuvent plus payer leur hypothèque. Les banques augmentent alors leurs taux d'intérêt et prêtent moins d'argent. Plusieurs d'entres elles doivent déclarer faillite ou demander de l'aide au gouvernement américain. Cela déboule en un resserrement du crédit, ce qui cause une baisse de la consommation et des investissements américains. On craint alors une récession mondiale.

Parmi les pays industrialisés, le Canada est l'un des moins touchés par la crise économique de 2008. Principalement parce que le système bancaire canadien est plus stable que l'américain. On calcule que 90% de l'actif canadien est séparé à travers six banques canadiennes(4). Comparativement, on estime que plus de 170 banques américaines ont déclaré faillite pendant la récession de 2008(5).

Les banques canadiennes sont plus prudentes en ce qui concerne les prêts à risque : 5% des prêts canadiens sont considérés à risque, versus 22% aux États-Unis(6). Elles ont aussi un haut taux d'épargne, ce qui leur a permis d'avoir un coussin de secours lors de l'effondrement du marché.

Les analystes s'entendent pour dire que la récession a eu des conséquences sur l'économie canadienne, mais moins importantes que dans beaucoup de pays européens. Le taux d'exportation de plusieurs produits a diminué puisque les États-Unis sont le destinataire numéro un des exportations canadiennes. Des secteurs tels que le secteur automobile et forestier ont connu les plus grands dommages : des baisses de respectivement 62% et 52%(7).

Ces baisses de production ont mené à des pertes d'emploi importantes. Au plus fort de la crise économique, le taux de chômage a atteint 8,3% au Canada(8). Après avoir fait des surplus, en 2008-2009 le Canada accumule un déficit budgétaire de 5,6 milliards de dollars et une baisse de revenus d'impôts de 9,3 milliards(9). Parallèlement, les dépenses d'aide sociale ont bondi. Une aide supplémentaire de plus de 9 milliards de dollars a été versée à la population canadienne.

Des mesures budgétaires critiquées

Différentes mesures ont été prises par le premier ministre Stephen Harper pour remettre l'économie canadienne sur pied après la crise de 2008. C'est en 2014 que l'équipe conservatrice met réellement sur pied un plan économique qui vise l'équilibre budgétaire pour 2015.

Dans ce plan, on annonce d'abord un contrôle des dépenses des programmes(10). Cela se traduira notamment par des coupures budgétaires importantes à Radio-Canada et à Postes Canada.

Ensuite, il vise l'accroissement de l'intégrité du régime fiscal. Le gouvernement veut s'assurer que tout le monde paie sa juste de part. Il procède par le fractionnement du revenu pour les jeunes familles. Donc, les familles avec plusieurs enfants auront moins d'impôts à payer. Les partis d'opposition, le Nouveau Parti démocrate et le Parti libéral du Canada, critiquent fortement cette nouvelle mesure. Selon eux, elle favorise seulement les familles qui ont des revenus plus élevés que la classe moyenne(11).

Finalement, les conservateurs veulent créer les «conditions gagnantes pour que les entreprises prennent de l'expansion et soient concurrentielles(12)». Pour y parvenir, ils effectuent une coupure de 6 milliards dans les taxes aux entreprises. Ces dernières seront moins taxées pour qu'elles puissent augmenter leurs investissements et créer plus d'emplois. En réaction, le chef de l'opposition libérale, Justin Trudeau, accuse ouvertement le premier ministre de favoriser les grandes entreprises au profit de la population canadienne(13).

Malgré la baisse du prix de pétrole qui causera, selon les économistes, des pertes d'environ 1,5 milliard par année, le gouvernement assure pouvoir atteindre l'équilibre budgétaire en 2015(14).




Références:

(1) BAKS, Kyle. «Joe Oliver delays 2015 federal budget amid market volatility», CBC News, 15 janvier 2015, [En ligne] http://www.cbc.ca/news/canada/calgary/joe-oliver-d... (page consultée le 23 janvier 2015).

(2) HAVEMANN, Joel. «The Great Recession of 2008?09: Year In Review 2009», Encyclopaedia Britannica, 2015, [En ligne] http://www.britannica.com/EBchecked/topic/1661642/... (page consultée le 23 janvier 2015).

(3) Ibid.

(4) BERGEVIN, Philippe. «Le Canada et les États-Unis ? La crise financière mondiale et ses répercussions au Canada», Parlement du Canada, décembre 2008, [En ligne] http://www.parl.gc.ca/content/lop/researchpublicat... (page con-sultée le 23 janvier 2015).

(5) J. HAVEMANN, Op. Cit.

(6) P. BERGEVIN, Op. Cit.

(7) CROSS, Philip. «Revue de fin d'année : 2009», Statistiques Canada, 27 avril 2010, [En ligne] http://www.statcan.gc.ca/pub/11-010-x/2010004/part... (page consultée le 23 janvier 2015).

(8) THE CONFERENCE BOARD OF CANADA. «Taux de chômage», 2015, [En ligne] http://www.conferenceboard.ca/hcp/provincial-fr/ec... (page consultée le 27 janvier 2015).

(9) MINISTÈRE DES FINANCES DU CANADA. «Rapport financier annuel du gouvernement du Canada - Exercice 2008-2009», 2009, [En ligne] http://www.fin.gc.ca/afr-rfa/2009/afr-rfa09_1-fra.asp (page consultée le 27 janvier 2015).

(10) CANADA. «La Voie de l'équilibre budgétaire?, Plan Économique d'action du Canada», 2014, [En ligne] http://www.budget.gc.ca/2014/docs/themes/pdf/road-... (page consultée le 24 janvier 2015).

(11) PRESSE CANADIENNE. «L'opposition critique la mise à jour économique du gouvernement fédéral», Les Affaires, 12 novembre 2014, [En ligne] http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/gou... (page consultée le 24 janvier 2015).

(12) CANADA, Op. Cit.

(13) BRYDEN, Joan. «Trudeau blasts Harper's economic management, says Liberals more fiscally prudent», Times Colonist, 20 janvier 2015, [En ligne] http://www.timescolonist.com/business/trudeau-blas... (page consultée le 23 janvier 2015).

(14) BELLAVANCE, Joël-Dennis. «Chute du prix du pétrole: l'équilibre budgétaire pas en péril, dit Oliver», La Presse, 11 décembre 2014, [En ligne] http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politi... (page consultée le 23 janvier 2015).

Dernière modification: 2015-01-30 07:41:57

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016