17 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

20 janvier 2015

Élections surprises au Japon : un élan pour les réformes conservatrices


Luc-Olivier Leclerc
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

avril
2019
Abdication de l’empereur du Japon, Akihito

octobre
2017
Réélection au Japon du Parti libéral démocrate de Shinzo Abe

décembre
2014
Réélection au Japon du Parti libéral démocrate de Shinzo Abe

décembre
2012
Élection au Japon du Parti libéral démocrate de Shinzo Abe

mars
2011
Séisme dévastateur au Japon

août
2009
Élection au Japon du Parti démocratique de Yukio Hatoyama

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

février
2007
Entente sur un éventuel démantèlement du programme nucléaire nord-coréen

septembre
2005
Élection d'un gouvernement libéral-démocrate majoritaire au Japon

janvier
1995
Tremblement de terre d'Haansh Anshin-Awaji (Kobe), au Japon

octobre
1992
Début d’une visite historique de l’empereur japonais Akihito en Chine

novembre
1990
Intronisation de l'empereur japonais Akihito

novembre
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

août
1978
Signature d'un traité de paix et d'amitié entre la Chine et le Japon

juillet
1976
Arrestation de l'ex-premier ministre japonais Kakuei Tanaka

novembre
1975
Ouverture du sommet des six nations les plus industrialisées à Rambouillet

décembre
1959
Signature d'un traité international protégeant l'Antarctique

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

En décembre 2014, le premier ministre du Japon a décidé contre tout attente de tenir des élections précipitées, après avoir formé le gouvernement il y a seulement 2 ans(1). Les réformes économiques de Shinzo Abe ont marqué ces élections. De plus, des sujets comme l'exploitation des centrales nucléaires et le rôle de l'armée japonaise se sont également présentés(2).

Le Parti libéral-démocrate (PLD) a réussi à obtenir la majorité absolue à la suite de ces élections anticipées. Cependant, elles ont aussi eu pour résultat un taux de participation électorale particulièrement bas(3).

Referendum inattendu sur les Abenomics

Pour le gouvernement, ces élections sont d'abord un référendum sur ses propositions en matière d'économie et de finance(4). Le gouvernement veut s'assurer de jouir d'un appui populaire pour lancer son plan de réforme, alors que le pays retombe en récession(5). Le plan économique du gouvernement repose sur trois axes. D'abord, imprimer plus d'argent pour augmenter le surplus monétaire. Ensuite, augmenter les dépenses du gouvernement pour stimuler l'économie. Enfin, modifier la réglementation pour rendre l'économie plus compétitive. Il s'agit principalement de réformes pour alléger le fardeau économique des entreprises, telles que rendre le renvoi de travailleurs inefficaces plus facile(6). De plus, des critiques lui octroient même un quatrième axe à ces réforme qui serait l'implantation d'une taxe à la consommation(7).

Le nucléaire et le rôle de l'armée sont deux autres thèmes qui ont occupé une place lors de la campagne électorale(8). Le premier ministre sortant désire relancer des réacteurs nucléaires pour répondre aux besoins énergétiques de son pays, qui a importé des quantités très importantes de pétrole des autres pays(9). Les conservateurs aimeraient aussi réinterpréter la Constitution du Japon, dans le but de donner à l'armée un rôle plus important en matière de défense(10), notamment lui permettre de combattre en territoire étranger ou de venir à la défense d'un allié sous attaque(11).

D'autres voient ces élections anticipées comme inutiles. Elles auraient pour but d'étendre le mandat du premier ministre à six ans, au lieu de quatre(12), et seraient une tentative de consolider son pouvoir et sa mainmise sur la législation. Ces élections anticipées lui permettent aussi de changer son cabinet et de mettre fin à son impopularité(13). La coalition du premier ministre détient les deux tiers de la Chambre basse et les partis d'opposition, qui souffrent encore de leur dernier mandat au gouvernement(14), ne sont pas prêts pour des élections anticipées. Pour plusieurs experts, la conclusion est déjà écrite d'avance. À moins d'un scandale majeur impliquant le premier ministre lui-même, sa coalition va gagner les deux tiers des sièges de la Chambre basse(15). Il aura donc les mains libres pour faire les changements législatifs qu'il souhaite.

Cynisme électorale au rendez-vous

Les élections anticipées au Japon ont été marquées par un taux d'abstention particulièrement élevé. Seulement 52,66% des électeurs ont choisi de voter(16), ce qui en fait le taux de participation le plus bas de l'histoire du Japon. L'autre résultat le plus bas était celui de 1996; 59,6% des électeurs avaient voté à ce moment(17). Ce qui explique ce taux de participation particulièrement bas est l'insatisfaction des électeurs pour les partis d'opposition, mais également pour tous les politiciens(18).

La victoire du PLD se trouve donc à être un résultat prévisible dans ces circonstances. Le Japon a déjà connu des taux de participation électorale se situant autour de 70%(19), toutefois, depuis 1996, la participation se situe autour de 66%(20). Le taux des dernières élections est peut-être le signe d'un fort cynisme. Il nous amène à nous demander si le pays du Soleil-levant ne vient pas d'entrer dans une nouvelle phase de cynisme.




Références:

1. PANDA, Ankit, «It's Official : Japan will hold a snap election», The Diplomat, 22 novembre 2014, [En Ligne], http://thediplomat.com/2014/11/its-official-japan-... (Page consultée le 20 Janvier 2015)

2. MCCURRY, Justin, «Shinzo Abe and the Japanese election - the Guardian briefing», Theguardian, 12 Décembre 2014, [En Ligne], http://www.theguardian.com/world/2014/dec/12/-sp-s... (Page consultée le 20 Janvier 2015)

3. LYNCH, Dennis, «Japan Election 2014 Update: Low Voter Turnout, Lack Of Opposition Could See Abe Stay in Power», IBTIMES, 24 novembre 2014 [En Ligne], http://www.ibtimes.com/japan-election-2014-update-... (Page consultée le 20 Janvier 2015)

4. BBC, «What's behind Japan's snap election?», 11 Décembre 2014, [En Ligne], http://www.bbc.com/news/world-asia-30093827 (Page consultée le 20 Janvier 2015)

5. Loc. Cit.

6. SHARP, Andy, «ABENOMICS», 30 décembr 2014, Bloombergview [En Ligne], http://www.bloombergview.com/quicktake/abenomics (Page consultée le 20 Janvier 2015)

7. GEORGE MULGAN, Aurelia, «Japan's unnecessary election», East Asia Forum, [En Ligne], http://www.eastasiaforum.org/2014/11/25/japans-unn... (Page consultée le 20 Janvier 2015)

8. LYNCH DENNIS, Op. Cit.

9. WALSH, James, «Ten things Japanese people are worrying about before the snap election», Theguardian, 13 décembre 2014, [En Ligne], http://www.theguardian.com/world/guardianwitness-b... (Page consultée le 20 Janvier 2015)

10. Loc. Cit.

11. WALSH, James, «Shinzo Abe's plans to let Japan's troops fight overseas: our readers react», Theguardian, 16 may 2014, [En Ligne], http://www.theguardian.com/world/guardianwitness-b... (Page consultée le 20 Janvier 2015)

12. GEORGE MULGAN, Aurelia, Op. Cit.

13. Loc. Cit.

14. Pokarier, Christopher, «Japan: Abe set for election victory with opposition divided», The Interpreter, 12 décembre 2014, [En Ligne], http://www.lowyinterpreter.org/post/2014/12/12/Jap... (Page consultée le 20 Janvier 2015)

15. Loc. Cit.

16. YOSHIDA, Reiji, «Low voter turnout mars Abe's claim of election triumph», Japantimes, 17 décembre 2014, [En Ligne], http://www.japantimes.co.jp/news/2014/12/17/nation... (Page consultée le 20 Janvier 2015)

17. ALVAREZ-RIVERA, Manuel, «Election Resources on the Internet: Parliamentary Elections in Japan, Parts I and II», [En Ligne], http://www.electionresources.org/jp/ (Page consultée le 20 Janvier 2015)

18. YOSHIDA, Reiji, Op. Cit.

19. STATISTICJAPAN, «Chapter 27 Government Employees and Elections», [En Ligne], http://www.stat.go.jp/english/data/chouki/27.htm (Page consultée le 20 Janvier 2015)

20. ALVAREZ-RIVERA, Manuel, Op. Cit.

21. JONES, Colin P.A., «Electoral dysfunction leaves Japan's voters feeling impotent», Japantimes, 17 décembre 2014, [En Ligne], http://www.japantimes.co.jp/community/2014/12/10/i... (Page consultée le 20 Janvier 2015)

Dernière modification: 2015-01-26 16:22:26

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Japon : la population nippone pourrait disparaître d'ici 1000 ans
>février 2019


La peine de mort au Japon : une violation des droits de la personne?
>novembre 2018


Tokyo face à plusieurs défis pour les Jeux olympiques
>octobre 2017


JEFTA : la réponse euro-japonaise à l'isolationnisme
>octobre 2017


Sommet Russie-Japon : l'économie avant la paix
>février 2017


Japon : du pain sur la planche pour Murata à la tête de l'opposition
>janvier 2017


Les élections japonaises : une ouverture vers une révision constitutionnelle
>septembre 2016


Japon : une relance économique risquée
>septembre 2016


Fukushima, Japon : les fantômes du passé ressurgissent
>février 2016


Le règne d'Ahikito : l'empereur moderne
>octobre 2015


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016