21 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

20 janvier 2015

Réchauffement des relations entre les États-Unis et Cuba


Rouba El-Abdallah
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

avril
2018
Accession de Miguel Diaz-Canel à la présidence de Cuba

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

novembre
2016
Décès de l’ex-dirigeant cubain Fidel Castro

mars
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

décembre
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

octobre
2012
Déferlement de l'ouragan Sandy sur les Caraïbes et les États-Unis

février
2008
Accession de Raul Castro à la présidence de Cuba

août
1994
Émeutes à La Havane

juillet
1989
Exécution du général cubain Arnaldo Ochoa

décembre
1988
Signature à New York d'un traité sur le conflit en Angola

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

avril
1980
Début d'un exode massif d'exilés cubains

novembre
1975
Intervention cubaine en Angola

octobre
1967
Exécution d'Ernesto «Che» Guevara

janvier
1966
Ouverture de la première Conférence de Solidarité avec les Peuples d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine (Tricontinentale)

octobre
1962
Dévoilement par le président américain de la présence de missiles soviétiques à Cuba

janvier
1962
Exclusion de Cuba de l'Organisation des États américains

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

avril
1961
Débarquement d'exilés cubains à la baie des Cochons

Le 17 décembre 2014, le président américain Barack Obama annonce un réchauffement des relations avec le voisin cubain. Cela consisterait, entre autres, en une diminution des restrictions sur les voyages, ce qui permettrait aux résidents américains de pouvoir se rendre sur l'île. Une diminution des restrictions sur les ramesas est aussi prévue, ce qui permettrait aux Américains d'origine cubaine d'envoyer plus facilement de l'argent à leur famille à Cuba(1).

Nouvel envol des relations cubano-américaines

C'est après la révolution cubaine de 1959 que les tensions entre les deux États commencent. Plusieurs facteurs y contribuent. Tout d'abord, le leader cubain Fidel Castro entame la nationalisation des entreprises siégeant à Cuba. Cette action précipite le départ de plusieurs entreprises américaines qui s'y étaient établies. Par la suite, les États-Unis refusent d'acheter le sucre des Cubains et imposent à ces derniers un embargo économique qui les place dans une situation financière et sociale précaire.

La situation s'intensifie avec le débarquement de la baie des Cochons d'avril 1961 et la crise des missiles d'octobre 1962. Après ces deux évènements, les tensions atteignent leur comble. Depuis, aucune démarche d'envergure n'a été entreprise pour améliorer les relations des deux côtés(2).

C'est le président Obama qui fait les premiers pas pour améliorer la relation. Le tout commence lors de la commémoration du décès de l'ex-président sud-africain Nelson Mandela, le 10 décembre 2014, lorsque Obama se dirige vers l'actuel président Raul Castro et lui serre la main(3). Cette poignée de main a fait le tour du globe et la majorité des médias américains y ont vu une évolution des relations avec Cuba.

Cette poignée de main fut suivie, le 17 décembre, d'une annonce simultanée d'un réchauffement des relations cubano-américaines par les présidents Obama et Castro(4). Ce changement de cap de la part des deux États commence par la libération d'Alan Gross, un Américain détenu à Cuba depuis 2009, en échange de trois prisonniers cubains détenus aux États-Unis depuis 2001. Grâce à ces négociations, on estime que plus de 53 prisonniers détenus des deux côtés seront libérés pendant les prochains mois(5). Le but de cette annonce était de rétablir les relations diplomatiques entre les deux États. Le 20 janvier 2015, dans son discours de l'état de l'Union, Obama annonce également son désir de vouloir mettre un terme à l'embargo économique imposé sur Cuba et demande le support du Congrès dans ses démarches.

Réactions mitigées des médias internationaux

Au niveau international, les médias ont été divisés sur cette annonce. Au Royaume-Uni, The Guardian salue l'effort d'Obama pour améliorer les relations, mais se demande si c'était vraiment l'action diplomatique la plus nécessaire en ce moment. Il propose plutôt des actions au Moyen-Orient, où la situation actuelle est plus difficile(7). La Presse, un quotidien canadien, supporte grandement les démarches entreprises par les États-Unis et Cuba(8). Elle se réjouit du réchauffement des relations qui tardaient à s'améliorer. Pour sa part, la chaîne Al Jazeera affirme que c'est un pas dans la bonne direction, mais qu'on ne devrait pas s'attendre à un revirement complet de la situation(9). Autre son de cloche du côté du Venezuela, où le gouvernement s'inquiète grandement de cette annonce qui pourrait toucher son économie de façon importante(10).

Plusieurs observateurs s'entendent pour dire que cela faisait un bon moment que les États-Unis et Cuba auraient dû faire des efforts pour enterrer la hache de guerre. Par contre, ils s'interrogent sur les effets réels de cette annonce. Les libérations de prisonniers sont des conséquences directes de cette annonce, mais y aura-t-il plus?

En ce sens, les analystes se demandent si ce n'était qu'une action symbolique, si Obama n'essaie pas seulement de faire bonne figure avant la fin de son deuxième et dernier mandat. Exprimer son désir d'arrêter l'embargo contre Cuba démontre une volonté du président, mais sans le support du Congrès, ses efforts peuvent être en vain. Seul le temps nous dira si cette annonce est réellement le début d'une nouvelle relation cubano-américaine ou simplement un acte symbolique de fin de mandat.




Références:

(1) HOFFMAN, Pauline. «Cuba - États-Unis: un rapprochement historique», Europe 1, 17 décembre 2014, [En ligne] http://www.europe1.fr/international/cuba-et-les-et... (page consultée le 8 janvier 2015).

(2) LEE, Brianna. «U.S. - Cuba relations, Council on Foreign Relations», 26 février 2014, [En ligne] http://www.cfr.org/cuba/us-cuba-relations/p11113 (page consultée le 8 janvier 2015).

(3) FREEMAN, Colin et FOSTER, Peter. «President Barack Obama shakes Raul Castro's hand at Mandela memorial service», The Telegraph, 10 décembre 2014, [En ligne] http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/nelson-m... (page consultée le 15 janvier 2015).

(4) WEISSENSTEIN, Michael et RODRIGUEZ, Andrea. «Cuba Open To All Of Obama's Moves To Improve Relations, Says Head Of North American Affairs», Huffington Post, 22 dé-cembre 2014, [En ligne] http://www.huffingtonpost.ca/2014/12/22/cuba-us-re... (page consultée le 10 janvier 2015).

(5) Radio-Canada. «Obama salue le retour "à la maison" d'Alan Gross après cinq ans dans les geôles cubaines», Radio-Canada, 17 décembre 2014, [En ligne] http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international... (page consultée le 15 janvier 2015).

(6) KAPLAN, Rebecca. «Obama's 2015 State of the Union to-do list», CBS News, 21 janvier 2015, [En ligne] http://www.cbsnews.com/news/obamas-2015-state-of-t... (page consultée le 21 janvier 2015).

(7) The Guardian. «The Guardian view on the US-Cuba breakthrough: more US diplomatic crea-tivity is needed elsewhere», The Guardian, 18 décembre 2014, [En ligne] http://www.theguardian.com/commentisfree/2014/dec/... (page consultée le 15 janvier 2015).

(8) GRUDA, Agnès. «États-Unis/Cuba: enfin!», La Presse, 18 décembre 2014, [En ligne] http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/agnes-gru... (page consultée le 15 janvier 2015).

(9) KREISBERG-GONZALEZ, Gabriel. «The generational change in US-Cuba relations», Al Jazeera, 27 décembre 2014, [En ligne] http://www.aljazeera.com/indepth/opinion/2014/12/g... (page consultée le 15 janvier 2015).

(10) GUPTA, Girish. «How Venezuela's Collapse Helped Thaw Cuban-American Relations», Times, 18 décembre 2014, [En ligne] http://time.com/3639939/venezuela-role-cuba-americ... (page consultée le 10 janvier 2015).

Dernière modification: 2015-01-26 07:46:30

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'homosexualité à Cuba : de la stigmatisation à la constitutionnalisation
>octobre 2018


Vent de changement constitutionnel à Cuba
>octobre 2018


Élections cubaines en 2018 : y aurait-il une opposition ?
>novembre 2017


Tourisme à Cuba: une question de bureaucratie
>février 2016


Washington - La Havane : un nouveau départ diplomatique
>février 2016


Une relation nouvelle entre Cuba et l'Union européenne
>septembre 2015


Réchauffement des relations entre les États-Unis et Cuba
>janvier 2015


Poutine : à la recherche d'alliés en Amérique latine
>septembre 2014


Après plus de 50 ans, le socialisme cubain est ouvert au changement
>février 2014


L'exception cubaine
>novembre 2013


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019