19 novembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

17 septembre 2019

Le Liban : une dette qui fait boule de neige


William Falla
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
2015
Attentats terroristes au Liban

juillet
2006
Début d'un conflit entre le Hezbollah et Israël dans le sud du Liban

février
2005
Assassinat de l'ex-premier ministre libanais Rafiq Hariri

octobre
2002
Ouverture du neuvième Sommet de la Francophonie

mars
1992
Attentat contre l'ambassade d'Israël en Argentine

octobre
1989
Signature de l'accord de Taëf sur la paix au Liban

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

octobre
1983
Attentat meurtrier au Liban contre des troupes américaines et françaises

juin
1982
Déclenchement de l'offensive israélienne « Paix en Galilée » au Liban

avril
1975
Déclenchement d'une guerre civile au Liban

août
1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

juillet
1958
Intervention de troupes américaines au Liban

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

janvier
1948
Entrée en vigueur de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce

Le Liban souffre actuellement d'une crise financière, de l'ingérence politique étrangère (1), de l'instabilité politique, etc. La présence de plus d'un million de migrants accentue les problèmes, ce qui, combiné à d'autres facteurs, crée de l'incertitude et suscite la crainte chez les Libanais, les créanciers et la communauté internationale. Ce pays du Moyen-Orient possède également une dette publique très grande et en augmentation. D'ailleurs, on envisage une possibilité de restructuration de cette dette.

Une économie aux soins intensifs

Troisième pays le plus endetté au monde en 2018 (2), le Liban a une dette publique de 83,84 milliards de dollars (3), alors qu'elle était de 77,3 milliards 8 mois avant, en 2017 (4). Le pourcentage de sa dette intérieure est de 57,8 %, soit 48,3 milliards (5), alors que la proportion extérieure est de 39,5 milliards en 2018 (6). De ce fait, le ratio de la dette publique/produit intérieur brut équivaut à 151 % à la fin de 2018 (7). Ces données laissent voir qu'il y a une augmentation progressive de la dette ainsi que du déficit public et du service de la dette (8).

Selon les experts, les facteurs de cette détérioration seraient, entre autres, l'arrivée de 1,5 million de Syriens ayant fui au Liban à cause de la guerre civile dans leur pays d'origine (9). L'impossibilité à former un gouvernement lors du blocage politique du 6 mai 2018, ayant duré 8 mois, fait aussi peur aux investisseurs étrangers (10). À cela s'ajoute l'augmentation des dépenses publiques due à des départs de travailleurs gouvernementaux à la retraite. En effet, « …plus des deux tiers des dépenses publiques sont consacrées aux salaires et au service de la dette. Ces deux postes absorbent à eux seuls 90 % des revenus de l'État (11). » Le gouvernement libanais aurait également transféré un grand montant d'argent au secteur de l'électricité, à cause de l'augmentation du coût des combustibles (12).

Selon Simon Neaime, le directeur de l'Institut d'économie financière de l'Université étatsunienne à Beyrouth, le déficit de la balance commerciale est une autre cause : « Le Liban souffre depuis longtemps d'un déficit structurel lié à un déséquilibre de la balance commerciale. Nous importons pour 44 à 53 milliards d'euros de biens et n'exportons que pour 1,7 ou 2,6 milliards par an… (13) ».

De son côté, le Fonds monétaire international (FMI) affirme qu'il faudrait investir en transports et en électricité, entre autres, pour créer de la confiance chez les investisseurs (14). Cette institution a dit aussi que la fin de la guerre en Syrie aiderait grandement, tout comme le fait de continuer à recevoir de l'aide internationale (15). Elle conseille également de diminuer les salaires de l'administration, les subventions à l'électricité et de faire un ajustement de la dette, etc.

Conséquences négatives et cercle vicieux

Une des conséquences de l'augmentation de la dette est le fait que certaines agences de notation ont diminué la cote de ce pays auprès des possibles créanciers, ce qui rend la situation du Liban encore plus difficile. En mars 2019, Standard and Poor's, une agence étatsunienne de notation financière, a dit ne pas changer la notation de « B- » du Liban, mais elle prévoit que la perspective passera de « stable » à « négative » (16). Mais ce n'est pas tout. La Banque du Liban a quant à elle affiché une baisse de ses réserves, ce qui fait planer une grande incertitude sur le futur économique du pays.

Des mesures d'austérité ont été appliquées au début de 2018, ce qui frappe la population, dégradant le tissu social et affectant les plus démunis (17). D'autres réformes visant à mieux gérer la dette publique ont déjà été exécutées depuis longtemps. En réalité, selon Jean Baptiste Desquilbet en 2008, des réformes administratives et fiscales ont été effectuées au début des années 2000 (18). Selon cette même source, du financement étranger et de l'aide internationale ont été injectés à ce pays pendant la même période de temps. Pourtant, la situation tend toujours à s'aggraver.

Dans ce contexte complexe, beaucoup de questions restent en suspens. Par exemple, l'évolution de la guerre en Syrie, la stabilité politique, l'efficacité à long terme des réformes et les remèdes imposés par le FMI, etc.

Médiagraphie

1. Daher, Aurélie, « Liban : entre clientélisme régional et carcan national», Politique étrangère, 2018/1 (Printemps), p. 1, [hyperlien] consulté le 06/09/2019

2. Expert-comptable-international-info, « Liban : Le contexte économique : les indicateurs économiques », URL [hyperlien] consulté le 06/09/2019

3. L'Orient-le Jour, « Liban : la dette publique grimpe », 19 novembre 2018, URL [hyperlien] consulté le 06/09/2019

4. François El Bacha, « Liban : Augmentation dramatique de l'endettement public qui atteint désormais 83,7 milliards de dollars », LIBANEWS, 25 octobre 2018, URLhttps://libnanews.com/liban-augmentation-endettement-public-83-milliards-usd/, consulté le 06/09/2019

5. Banque mondiale, « Lebanon présentation », 1er avril 2019, URL [hyperlien] consulté le 06/09/2019

6. Indexmundi, Économie, dette extérieure, Lina, URL [hyperlien] consulté le 06/09/2019.

7. Banque mondiale, Op. cit.

8. Hage, Boutros, Philippe, «La dette en devises du Liban inquiète Standard & Poor's » L'Orient-le jour, 4 mars 2019, URL [hyperlien] consulté le 06/09/2019

9. Banque Mondiale, Op. cit.

10. Haddad, Emmanuel, , « Le Liban au bord de la crise politique et économique », La Croix, le 28 octobre 2018, URL [hyperlien] class='liendanstexte' href='/bilan/servlet/BMPays?codePays=LBN'>Liban-bord-crise-politique-economique-2018-10-28-1200979129, consulté le 06/09/2019,

Hage, Boutros, Philippe, « La dette en devises du Liban inquiète Standard & Poor's » L'Orient-le jour, 4 mars 2019, URL [hyperlien] consulté le 06/09/2019

11. Al-Attar, Sahar, « Une restructuration de la dette souveraine est-elle inévitable ? », Le Commerce Du Levant, le 1 février 2019, URL [hyperlien] , consulté le 12/09/2019.

12. Banque Mondiale, Op. cit.

13. Haddad, Emmanuel, Op. cit.

14. Loc. cit.

15. Fonds monétaire international, « Le conseil d'administration du FMI achève les consultations au titre de l'article IV avec le Liban », 22 juin 1018, URL [hyperlien] consulté le 06/09/2019,

16. Hage, Boutros, Philippe, Op. cit.

17. Al-Attar, Sahar, Op. cit.

18. Desquibelt, Jean-Baptiste, « LES CONTRAENTTES DE LA POLITIQUE MONETAIRE LIBANAISE (1993-2004) : ENDETTEMENT PUBLIC, DOLLARISATION ET TAUX DE CHANGE FIXE


Références: », Revue d'analyse Economique, vol. 83, n° 2. Juin 2007, p.4

Dernière modification: 2019-09-23 12:23:56

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le Liban : une dette qui fait boule de neige
>septembre 2019


L'appareil démocratique rouillé du Liban
>février 2018


Michel Aoun : de militaire à président du Liban
>novembre 2016


Liban : des actes de terrorisme aux conséquences multiples?
>février 2016


La présidentielle libanaise : un casse-tête tant interne qu'externe
>octobre 2014


« L'État » Hezbollah
>février 2010


Le retour de la stabilité au pays du Cèdre?
>février 2010


La politique étrangère d'Obama au Moyen-Orient
>février 2010


Attaque du « Drakkar » au Liban : 25 ans déjà
>octobre 2008


Chrétiens et musulmans, main dans la main au Liban
>mars 2008


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019