Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

18 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

9 septembre 2006

Offensive israélienne au Liban : qu'en pensent les partis d'opposition ?


Julie-Claude Gauthier
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

mars
2015
Élections législatives en Israël

août
2014
Annonce d'un cessez-le-feu mettant fin à un conflit dans la bande de Gaza

janvier
2014
Décès de l'ex-premier ministre israélien Ariel Sharon

janvier
2013
Élections législatives en Israël

novembre
2012
Annonce d'un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas

janvier
2009
Intervention militaire israélienne dans la bande de Gaza

juillet
2006
Début d'un conflit entre le Hezbollah et Israël dans le sud du Liban

janvier
2003
Tenue d'élections législatives en Israël

février
2001
Élection en Israël d'un gouvernement dirigé par Ariel Sharon

septembre
2000
Début d'un deuxième soulèvement (intifada) en Palestine

octobre
1998
Signature des accords de Wye Plantation entre Israël et l'Autorité nationale palestinienne

novembre
1995
Assassinat du premier ministre israélien Yitzhak Rabin

septembre
1993
Signature d'un accord de paix israélo-palestinien à Washington

mars
1992
Attentat contre l'ambassade d'Israël en Argentine

décembre
1987
Début d'un soulèvement dans la bande de Gaza et en Cisjordanie

septembre
1984
Formation en Israël d'un gouvernement d'union nationale dirigé par Shimon Peres

juin
1982
Déclenchement de l'offensive israélienne « Paix en Galilée » au Liban

septembre
1978
Signature des accords de camp David entre Israël et l'Égypte

Au cours du mois de juillet 2006, Israël a mené une offensive sur le territoire libanais. Le but officiel de celle-ci était de faire libérer deux soldats détenus par le groupe libanais, le Hezbollah. Toutefois, « certains dirigeants israéliens, y compris travaillistes, avouent que le but réel est d'«en finir avec [ce groupe] » (1) ». En fait, le parti israélien au pouvoir, Kadima, et ceux d'opposition s'accordaient, au départ, sur la nécessité de l'offensive. Mais, par la suite, les opinions de l'opposition ont divergé quelque peu.

Le Likoud

Tout d'abord, il y a le Likoud, parti d'opposition de droite, dirigé par Benyamin Nétanyahou, qui se prononce en faveur de l'offensive. En fait, la résolution de cessez-le-feu des Nations unies, a été interprétée, par ce parti, comme étant un échec. Le Likoud désire en effet continuer jusqu'à la victoire sa lutte contre le Hezbollah. D'ailleurs, un député du parti, du nom de Yuval Steinitz, qualifie la résolution de « honteuse et dangereuse (2) ». Loin de vouloir concéder la victoire au Hezbollah, le Likoud est prêt à faire tomber le gouvernement pour éviter une défaite face à ce groupe terroriste. En outre, le temps est idéal pour des élections puisque les sondages donnent présentement la victoire au parti de Nétanyahou (3).

Les travaillistes

Un autre parti d'opposition est les travaillistes. Le numéro un du parti est le ministre de la Défense, M. Amir Peretz qui soutient l'offensive armée. Toutefois, il y a des divergences d'opinions à l'intérieur même du parti. Ainsi, certains députés importants songent à changer de chef (4). En réalité, M. Peretz est un ancien leader syndical qui avait fait la promesse de couper le budget militaire de l'État (5). C'est donc dire qu'avec le début de l'offensive au Liban, il a adopté une idéologie différente de celle du parti qui est plutôt de centre gauche.

Les deux principaux partis d'opposition soutenaient au départ le gouvernement dans l'attaque du Liban, mais en ce moment, les opinions sont différentes. Ainsi, le Likoud aimerait que l'offensive continue jusqu'à l'obtention des résultats souhaités au départ. D'un autre côté, les travaillistes vivent la discorde et la majorité du parti ne donne plus son appui au chef. Conséquemment, le consensus qui existait au départ sur la nécessité d'attaquer le Hezbollah n'existe plus.




Références:

(1)GERMAIN-ROBIN, Françoise. «Israël déclenche une guerre totale», l'Humanité, 15 juillet 2006, p.2.

(2) JOONED, Khan. «Israël intensifie son offensive», La Presse, 13 août 2006, p.A4.

(3) ENTOUS, Adam. «L'enlisement au Liban a raison de la popularité d'Éhoud Olmert», Le Devoir, 12 août 2006, p.A6.

(4) DUMONT, Serge. «Le chef de Tsahal fait scandale», Le Soir, 16 août 2006, p.10.

(5) BARTHE, Benjamin. «Amir Péretz, une «colombe» de la paix devenue ministre de la guerre», Le Monde, 26 juillet 2006, p.4.

Autres références consultées

DIDIER, François. «Un front s'éteint, l'autre s'embrase», Le Devoir, 15 août 2006, p.A5.

DORIANI, Kaniouch, HÉNIN, Nicolas. «Nasrallah, l'homme clé», Le Point, numéro 1770, 17 août 2006, p.38.

HENRY, Marc. «En Israël, le consensus autour du conflit se lézarde», Le Figaro, 11 août 2006, p.A4.

JOONED, Khan. «Trêve fragile», La Presse, 15 août 2006, p.A2.

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Israël : quand la gauche chute à droite
>mars 2018


Israël : un pays de contrastes socio-économiques
>janvier 2018


Avi Gabbay : rejoindre des votes de centre-droit avec un parti de gauche
>janvier 2018


Conflit syrien : rencontre entre la Russie et Israël
>octobre 2017


Crise identitaire à l'UNESCO
>octobre 2017


Shimon Pérès : un bilan ambigu
>janvier 2017


Réconciliation à intérêts partagés entre Israël et la Turquie
>septembre 2016


Le Foyer juif brouillera-t-il les cartes aux élections israéliennes ?
>février 2015


La place de l'or bleu dans le conflit israélo-palestinien
>février 2015


Cessez-le-feu entre Israël et la Palestine : du déjà-vu...
>octobre 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016