21 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

26 janvier 2016

L'Australie : un pays qui n'a pas bonne mine


Catherine Hébert
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2019
Élections législatives en Australie

août
2010
Tenue d'élections législatives en Australie

novembre
2007
Élection en Australie du Parti travailliste de Kevin Rudd

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

septembre
2000
Victoire de l'Australienne Cathy Freeman aux Jeux olympiques de Sydney

novembre
1999
Tenue d'un référendum constitutionnel en Australie

novembre
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

mars
1983
Élection en Australie d'un gouvernement travailliste dirigé par Robert Hawke

novembre
1975
Crise politique en Australie

décembre
1959
Signature d'un traité international protégeant l'Antarctique

novembre
1956
Ouverture des Jeux olympiques de Melbourne

septembre
1954
Création de l'Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est

septembre
1951
Signature du traité de l'ANZUS à San Francisco

juillet
1951
Lancement du plan de Colombo

C'est le jeudi 15 octobre 2015 que le gouvernement fédéral australien a donné pour la seconde fois son accord au projet Carmichael. Il s'agit d'un projet minier qui prendra place dans le nord-est du pays, dans l'État de Queensland, un investissement qui totalisera une somme de 11,1 milliards de dollars américains (1). Le projet reste encore dans une phase délicate puisqu'il comporte plusieurs impacts pour l'environnement (2).

Un projet qui vaut de l'or

Mené par le groupe indien Adani, le projet a pour but d'exploiter l'une des plus grandes mines de charbon au monde. Elle aura la capacité de produire quelque 60 millions de tonnes de charbon thermique chaque année. Le projet consistera également en la construction d'un chemin de fer, qui transportera les minerais sur une distance de près de 200 kilomètres (3), ainsi que l'extension d'un terminal portuaire géant à Abbot Point (4), pour faciliter l'exportation hors du pays.

Les retombées économiques de ce projet ne peuvent être ignorées. Selon des analystes, ce sont près de 350 milliards de dollars australiens, soit environ 230 milliards d'euros, auxquels l'Australie aura droit, et ce, uniquement lors de la première année (5). Ce sera notamment 10 000 emplois qui seront générés par cet investissement (6).

Il ne faut pas oublier que ce projet ne se finance pas de lui-même, car plusieurs entreprises s'étaient liées à lui, dès le départ. Toutefois, trois banques françaises ont décidé de se retirer, et ce, à cause de la grande empreinte écologique du projet (7). Elles rejoignent ainsi, comme le mentionne le quotidien Global Post, « une douzaine d'établissements bancaires ayant déjà refusé de prêter de l'argent à Adani (8) ».

L'environnement au centre des discussions

Toutes ces préoccupations et ces disputes ne sont pas nouvelles pour l'Australie. Dans ce continent prospère en matières premières, les disputes ont toujours opposé l'industrie minière aux écologistes (9).

C'est une fois de plus le cas, le débat opposant le groupe indien Adani et les organismes environnementaux. Plusieurs écologistes sont en désaccord avec le raisonnement derrière les récentes avancées. En août dernier, le projet a été bloqué par la Cour fédérale, car le ministre de l'Environnement de l'Australie, Greg Hunt, aurait « négligé de prendre en compte l'impact potentiel de la mine sur la survie de deux espèces protégées de lézards (10) ». Étonnamment, en octobre dernier, c'est à nouveau Hunt qui a donné le feu vert au projet, ce qui ne fait que raviver les préoccupations des écologistes. Par contre, il est important d'insister sur le fait que Hunt a garanti que le projet sera assujetti à « 36 des conditions les plus strictes de l'histoire australienne (11) ».

Prenant place au centre des discussions, la grande barrière de corail est un sujet sensible. Se situant à moins de 80 kilomètres au large de la ville de Gladstone, elle se retrouvera à l'épicentre des activités engendrées par le chantier. Le projet Carmichael menace de plusieurs façons ce site classé « au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO (12) ». L'une d'entre elles est que « ses émissions de gaz à effet de serre aggraveront les phénomènes climatiques qui contribuent déjà à sa fragilisation (13) ». Une autre raison pourquoi ce projet sera néfaste est que la barrière « aura à subir le passage de centaines de bateaux venus se ravitailler dans ce qui promet d'être le plus important port charbonnier au monde (14) ».

Les commentaires négatifs face à ce projet sont nombreux. Greenpeace considère que c'est une « catastrophe complète pour le climat et la Grande barrière de corail (15) », ajoutant qu'il s'agit d'une décision « irresponsable pour le récif, illogique et non nécessaire (16) ».

Lorsque l'on regarde la situation en surface, plusieurs observateurs se demandent quelles sont les vraies raisons pour lesquelles ce projet devrait prendre vie. D'un côté, on y retrouve l'argent et, de l'autre, une menace pour l'environnement ainsi que la possibilité de mettre fin à certaines espèces animales. Intéressant de voir qui gagnera ce débat reposant sur des questions chargées de conséquences.




Références:

1. Agence France-Presse., « Australie : feu vert un projet de mine de charbon controversé », La Presse, [En ligne], 15 octobre 2015, http://www.lapresse.ca/environnement/201510/15/01-... (Page consultée le 22 janvier 2016).

2. LE MOËL, Morgane., « La grande barrière de corail mise en péril par la charbon », Le Monde, [En ligne], 23 aout 2012, http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/... (Page consultée le 22 janvier 2016).

3. WAINTROP, Michel., « En Australie, un projet de mine menaçant la barrière de corail stoppé », La Croix, [En ligne], 6 aout 2015, http://www.la-croix.com/Actualite/Economie-Entrepr... (Page consultée le 21 janvier 2016).

4. PETITJEAN Olivier, « Charbon australien : la Société Générale respecte-t-elle ses propres règles environnementales ? », Multinationales, [En ligne], 30 avril 2014, http://multinationales.org/Charbon-australien-la-Societe, (Page consultée le 22 janvier).

5. LA RÉDACTION., « Australie : Le gouvernement autorise la construction d'une mine de charbon géante », 8e étage, [En ligne], 20 octobre 2015, http://8e-etage.fr/2015/10/20/australie-le-gouvern... (Page consultée le 22 janvier 2016).

6. Ici Radio-Canada, « Australie : un projet de mine controversé à proximité de la Grande Barrière de corail », [En ligne], 15 octobre 2015, http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international... (Page consultée le 23 janvier 2016).

7. M. WAINTROP, op.cit.

8. JACKSON, A., « Australia just approved one of the biggest coal mines in the world », Global Post, [En ligne], 15 octobre 2015, http://www.globalpost.com/article/6669486/2015/10/... (Page consultée le 23 janvier 2016).

9. COOREY, M., « L'Australie se déchire autour du charbon », Le Devoir, [En ligne], 4 décembre 2015, http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-s... (Page consultée le 23 janvier 2016).

10. LA RÉDACTION, op. cit.

11. Ici Radio-Canada, « Australie : un projet de mine controversé à proximité de la Grande Barrière de corail », [En ligne], 15 octobre 2015, http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international... (Page consultée 22 janvier 2016).

12. Loc. cit.

13. O. PETITJEAN, op. cit.

14. Loc. cit.

15. Ici Radio-Canada, op.cit.

16. SHIELDS, A., « Australie - Feu vert à un projet qui menacerait la Grande Barrière de corail », Le Devoir, [En ligne], 23 décembre 2015, http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-s... (Page consultée le 22 janvier 2016).

Dernière modification: 2016-02-01 07:50:43

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

2018 : une année de sécheresse en Australie
>février 2019


Emmanuel Macron en Australie : vers une nouvelle alliance
>novembre 2018


Complexe minier Carmichael en Australie : l'exploitation à tout prix
>mars 2018


Les unions entre conjoints de même sexe désormais reconnues en Australie
>janvier 2018


Australie : la saga des «Citizenship Seven» ravive les débats sur l'interprétation constitutionnelle
>novembre 2017


Le parti politique One Nation : faire campagne sur le racisme en Australie
>octobre 2017


Un avenir incertain pour la Grande Barrière de corail
>mars 2017


Augmentation du salaire minimum : une initiative bénéfique?
>février 2016


L'Australie et le PTP : victoire à l'internationale, lutte à l'interne
>février 2016


L'Australie : un pays qui n'a pas bonne mine
>janvier 2016


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019