6 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

26 janvier 2016

Le G5 Sahel : une offensive antiterroriste amorcée


Priscilla Hayes
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2016
Condamnation de l'ex-président tchadien Hissène Habré à la prison à vie

décembre
1990
Renversement du président tchadien Hissène Habré

septembre
1987
Signature d'un accord de cessez-le-feu entre le Tchad et la Libye

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

février
1979
Début de la guerre civile au Tchad

avril
1975
Renversement du président tchadien Ngarta Tombalbaye


1974
Famine au Sahel

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

septembre
1961
Création de l'Union africaine et malgache

Ndjamena, capitale du Tchad, a été l'hôte d'un sommet entre les chefs d'État du G5 Sahel le 20 novembre 2015. Cette rencontre est marquée par l'élaboration de moyens cruciaux dans les domaines de la sécurité et du développement du Sahel (1), alors que le Mali était la cible d'une attaque terroriste.

Regroupant le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger ainsi que le Tchad, le G5 Sahel a été créé en février 2014 (2). La principale motivation derrière la mise en place de cet organe régional consiste en la coordination de politiques sécuritaires et de développement (3).

Plusieurs mesures tentant de répondre aux buts initiaux du sommet ont été établies par les chefs d'État présents. Parmi celles-ci se retrouvent la création d'une force militaire conjointe entre les pays du G5 Sahel, l'élaboration d'un comité de défense ainsi que d'une plate-forme de coopération en matière de sécurité (4). Toutefois, ces mesures ne sont pas encore au point pour être présentement appliquées au sein des pays membres.

La stabilité politique des pays du Sahel est teintée de drames terroristes récurrents. Le Mali n'y fait pas exception, et ce, depuis l'acquisition de son indépendance. Celui-ci est confronté à des dangers sécuritaires d'envergure tels que ce fut le cas lors du sommet du G5 Sahel (5). Une prise d'otages par un groupe terroriste djihadiste sévit alors, dans l'hôtel Radisson à Bamako (6). Le bilan s'établit alors à la perte de 21 vies humaines.

Il reste à voir si les moyens établis par ce sommet seront suffisants afin de détourner les actes terroristes présents en sol sahélien et à prévenir l'enrôlement des jeunes du Sahel dans les groupes et les milices terroristes.




Références:

(1) RFI, « Terrorisme: le G5 Sahel annonce la création d'une force conjointe », 21 novembre 2015, http://www.rfi.fr/afrique/20151121-g5-sahel-terror... (Page consultée le 21 janvier 2016).

(2) ONEP, « Communiqué final du Sommet des Chefs d'Etat du G5 du Sahel : Création d'un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale dénommé G5 du Sahel », Le Sahel, http://www.lesahel.org/index.php/component/k2/item... (Page consultée le 21 janvier 2016).

(3) Loc. cit.

(4) Vincent Duhem, « Sahel : à N'Djamena, les chefs d'État du G5 annoncent la création d'une force conjointe », Jeune Afrique, 20 novembre 2015, http://www.jeuneafrique.com/280500/politique/sahel... (Page consultée le 21 janvier 2016).

(5) Le Monde, « Mali : 21 morts dans la prise d'otages dans un hôtel de Bamako », 20 novembre 2015, http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/11/20/f... (Page consultée le 21 janvier 2016).

(6) Loc. cit.

Dernière modification: 2016-02-01 07:52:46

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

La ruée vers l'or tchadien
>septembre 2019


Idriss Déby : un règne incessant pour le Tchad
>février 2016


Le G5 Sahel : une offensive antiterroriste amorcée
>janvier 2016


Tchad : justice sera-t-elle rendue aux victimes d'Hissène Habré?
>octobre 2015


Tchad : l'ancien président Hissène Habré devant la justice
>septembre 2013


Les Nations unies remplaceront l'Union européenne au Tchad
>février 2009


Tchad : quand le soutien français vacille
>novembre 2008


La crise au Soudan s'étend : état d'urgence au Tchad
>novembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019