20 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

19 janvier 2016

L'économie des Philippines : une pente ascendante en 2015


Catherine Laflamme
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2016
Élection de Rodrigo Duterte à la présidence des Philippines

novembre
2013
Passage du typhon Haiyan sur les Philippines

octobre
2011
Atteinte du cap des 7 milliards d'habitants sur la Terre

janvier
2001
Départ du président philippin Joseph Estrada

novembre
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

février
1987
Adoption par référendum d'une nouvelle Constitution aux Philippines

février
1986
Assermentation de Corazon Aquino à la présidence des Philippines

juillet
1979
Ouverture d'une conférence internationale sur les réfugiés de la mer en Asie du Sud-Est

septembre
1972
Promulgation de la loi martiale aux Philippines

août
1967
Création de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est

novembre
1965
Élection de Ferdinand Marcos à la présidence des Philippines

septembre
1963
Proclamation de l'indépendance de la Malaisie

mars
1957
Décès du président philippin Ramon Magsaysay

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

septembre
1954
Création de l'Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est

Malgré la pauvreté et la misère qui rongent l'archipel philippin en Asie du Sud-Est, le développement connait un essor depuis quelques années, ce qui laisse place à un progrès graduel (1). L'année économique 2015 aux Philippines a été marquée par des investissements, une croissance, mais aussi par une stabilité, sans toutefois oublier des problèmes récurrents (infrastructures désuètes, instabilité politique, etc.) qui peuvent servir de frein au développement (2).

Des investissements importants pour 2015

L'économie des Philippines s'est renforcée aux cours des dernières années. Les Philippines ont été désignées par la Banque mondiale en 2013 comme étant « le nouveau tigre d'Asie (3) » (nouveau pays exportateur) et elles connaissent une croissance économique progressive. Cette croissance s'explique par la volonté du président Benigno Aquino III, qui est au pouvoir depuis 2010, à renforcer un climat propice aux affaires (4).

Des investissements, notamment au niveau des services et des emplois, ont donc été encouragés. Effectivement, 967,9 milliards de pesos philippins ont été placés dans les services sociaux en 2015, comparativement à 841,8 milliards en 2014 (5). De surcroît, il y eut aussi des investissements de 700,2 milliards de pesos, toujours en 2015, pour favoriser la création d'emplois et l'expansion économique, comparativement à des investissements de 593,1 milliards de pesos en 2014 (6). Outre cela, 423,1 milliards de pesos ont été investis dans les services publics en 2015, contre 362,6 milliards en 2014 (7). Globalement, le budget du gouvernement a augmenté de 15,1 % depuis l'année fiscale 2014 afin d'encourager la croissance économique (8).

D'autre part, le taux d'emploi en juillet 2015 était estimé à 93,5 %, tandis qu'il était de 93,3 % en juillet 2014 (9). Alors que l'année 2015 a été marquée par la stabilité en terme de croissance du PIB (6,5 %), comme ce fut le cas en 2014 (10).

Infrastructures usées et instabilité politique : ennemis du développement

La consommation privée ainsi que les comptes extérieurs bénéficient des transferts des travailleurs expatriés, ce qui représente un gain important (11). Il y a quelques années, une délocalisation des travailleurs oeuvrant dans le secteur des technologies a été effectuée (12). Aujourd'hui, les Philippines jouissent des transferts d'argent provenant de ces expatriés (13). Tandis que l'intérêt des investisseurs étrangers pour les Philippines est présent et continu, étant donné les faibles coûts de production (14).

Malgré les succès et les réussites, le pays fait face à d'importants problèmes. Tout d'abord, il y a un manque d'infrastructures sur le territoire philippin, tandis que les infrastructures déjà présentes sont inadéquates et désuètes (15). Le dépérissement qu'elles subissent au fil des années amène un risque pour le développement économique. Effectivement, ces infrastructures, ainsi que le transport et les installations de communications, sont inadéquates et favorisent un engorgement des routes. Cela amène des lacunes dans la chaîne d'approvisionnement, et empêche de promouvoir l'innovation et la productivité. Au final, cela représente un risque pour les investisseurs étrangers (16).

Par ailleurs, la violence politique, l'instabilité ainsi que la corruption nuisent aux partenariats commerciaux, puisque, encore une fois, les investisseurs sont hésitants face aux investissements aux Philippines (17). Quant à eux, l'écart entre les riches et pauvres, les inégalités sociales ainsi que la croissance démographique sont constants, ce qui fait en sorte que le pays garde encore son statut de pays en développement (18).

Somme toute, l'année 2015 a tout de même été prospère pour ce pays de l'Asie du Sud-Est. Chikahisa Sumi, directeur adjoint du Département Asie et Pacifique du Fonds monétaire international, a expliqué que : « Les perspectives pour l'économie philippine restent favorables malgré des problématiques d'inégalités généralement en croissance au niveau mondial (19). » Quant à lui, le mentor du phénomène des franchises au pays, Samie Lim, affirme que plusieurs événements ayant eu un impact économique en 2015 continueront leur lancée jusqu'en 2016 (20).




Références:

(1) Affaires mondiales Canada, Philippines, 6 novembre 2015, http://www.international.gc.ca/development-develop... (Page consultée le 9 janvier 2016).

(2) Exportation et développement Canada, Analyse trimestrielle des risques pays, 2016 http://www.edc.ca/FR/Knowledge-Centre/Economic-Ana... (Page consultée le 10 janvier 2016).

(3) France diplomatie, Présentation des Philippines, 19 mars 2015, http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/phi... (Page consultée le 9 janvier 2016).

(4) Exportation et développement Canada, Philippines, http://www.edc.ca/FR/Country-Info/Pages/Philippines.aspx, (Page consultée le 9 janvier 2016).

(5) Republic of the Philippines - Department of Budget and Management, Proposed budget, http://www.dbm.gov.ph/?page_id=10533, (Page consultée le 10 janvier 2016).

(6) Loc. cit.

(7) Loc. cit.

(8) Loc. cit.

(9) Philippine Statistics Authority, 9 septembre 2015, https://psa.gov.ph/content/employment-rate-estimat... (Page consultée le 10 janvier 2016).

(10) Coface, Philippines : Principaux indicateurs économiques, 2015, http://www.coface.com/fr/Etudes-economiques-et-ris... (Page consultée le 10 janvier 2016).

(11) Exportation et développement Canada, op. cit.

(12) Loc. cit.

(13) Loc. cit.

(14) Loc. cit.

(15) Loc. cit.

(16) Magkilat, Bernie, Manilla Bulletin, Business sees better economy in 2016, janvier 2016, http://www.mb.com.ph/business-sees-better-economy-in-2016/, (Page consultée le 15 janvier 2016).

(17) Loc. cit.

(18) Exportation et développement Canada, op. cit.

(19) International Monetary Fund, Statement at the Conclusion of the 2015 Article IV Consultation Mission to the Philippines, mai 2015, https://www.imf.org/external/np/sec/pr/2015/pr15238.htm, (Page consultée le 10 janvier 2016).

(20) Loc. cit.

Dernière modification: 2016-01-25 11:41:31

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'échec « caché » du référendum philippin
>février 2019


Rencontre entre Xi Jinping et Rodrigo Duterte : la renaissance des relations sino-philippines
>février 2019


Duterte réussit à écarter une autre adversaire aux Philippines
>septembre 2018


Philippines : lutter contre la drogue ou contre les droits humains?
>octobre 2017


Philippines : la lutte controversée de Duterte contre la drogue
>février 2017


L'économie des Philippines : une pente ascendante en 2015
>janvier 2016


Philippines : le début d'une ère nouvelle
>septembre 2014


Une paix possible entre le gouvernement philippin et le MILF ?
>octobre 2011


Décès d'un emblème de la démocratie aux Philippines
>septembre 2009


Libération d'un ex-président philippin condamné à perpétuité
>novembre 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019