Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

22 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

19 janvier 2016

Élections en Pologne : un vent de changements


Jonathan Naisby
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

octobre
2015
Élection en Pologne du parti Droit et Justice

avril
2010
Écrasement d'un avion transportant le président polonais Lech Kaczynski

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

octobre
2007
Élection en Pologne d'un gouvernement dirigé par Donald Tusk

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

avril
2003
Annonce de l'adhésion de dix pays à l'Union européenne

juillet
1997
Annonce de l'intégration de la Hongrie, la Pologne et la République tchèque au sein de l'OTAN

mai
1997
Tenue d’un référendum constitutionnel en Pologne

décembre
1990
Élection de Lech Walesa à la présidence de la Pologne

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

septembre
1980
Fondation du syndicat Solidarnosc en Pologne

juin
1979
Premier voyage du pape Jean-Paul II en Pologne

octobre
1978
Élection du pape Jean-Paul II

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

décembre
1970
Soulèvements ouvriers dans plusieurs villes polonaises

juin
1956
Dénouement d'une grève spontanée à Poznan, en Pologne

mai
1955
Signature du pacte de Varsovie

octobre
1947
Annonce de la fondation du Kominform

janvier
1947
Tenue d'élections législatives en Pologne

Le 25 octobre 2015 se tenaient des élections législatives en Pologne. Ce sont quelque 30 millions d'électeurs qui devaient élire leurs prochains représentants à la Chambre basse du Parlement (1). Ces élections, sur fond de scandales et de démissions au sein du parti au pouvoir, Plateforme civique (PO), furent remportées par le parti de droite Droit et Justice (PiS) présidé par Jaroslaw Kaczynski. Plus tôt dans l'année, ces derniers avaient défait le président sortant Bronislaw Komorowski du PO en faisant élire Andrzej Duda le 24 mai 2015 lors de l'élection présidentielle.

Des élections historiques

Évinçant du pouvoir le PO, en place depuis 2007, Droit et Justice devient le premier parti à gouverner la Pologne de façon majoritaire depuis 1989 (2). Le PiS a ainsi récolté plus de la moitié des 460 sièges de la Diète, soit 235 (3). Ce résultat représente un gain de 78 sièges par rapport aux élections législatives de 2011. Pour sa part, le PO ne récolta que 138 sièges, soit une baisse de 69 sièges depuis les dernières élections (4). Le nouveau gouvernement du PiS sera dirigé par la première ministre Beata Szydlo, qui ne sera donc pas forcée de former une coalition pour gouverner. C'est ainsi que Droit et Justice met fin à huit ans de pouvoir du parti Plateforme civique.

En plus d'un nouveau gouvernement de droite au pouvoir, tous les partis de gauche ont été écartés de la Diète. En effet, la coalition Gauche unie n'a pu atteindre le seuil de 8 % des votes exigé pour qu'une coalition entre au Parlement (5). Ce fut aussi le cas pour le parti Razem qui récolta 3,6 % des voix, le plaçant sous le seuil requis de 5 % pour un seul parti (6). La Diète n'avait jamais, depuis 1989, été composée uniquement de partis de droite (7).

Chute du parti Plateforme civique

Selon les analystes, plusieurs raisons auraient poussé les électeurs à délaisser le PO pour le PiS en octobre dernier. Durant les deux dernières années, les scandales se sont abattus sur le PO à la suite d'écoutes illégales sur des ministres et personnalités politiques qui utilisaient un « langage ordurier (8) ». À la suite de cette affaire, six ministres ou secrétaires d'État, ainsi que le président du Parlement, ont démissionné en juin 2015.

Malgré une hausse de 25 % du PIB depuis 2008 et une diminution du taux de chômage (9), certains problèmes économiques persistent et nuisent au PO. En effet, la croissance économique ne semble pas profiter à tous puisque la disparité entre villes et campagnes ainsi que certaines régions se creuse (10). De plus, le taux de chômage a certes diminué, mais une précarité d'emploi s'est installée avec environ 1,4 million de travailleurs sous contrats à durée déterminée (11). Cette situation pousse les jeunes à émigrer ailleurs au sein de l'Union européenne (UE). Le PiS a donc profité de ce bilan pour annoncer des politiques sociales telles que des allocations familiales pour les familles pauvres et des baisses d'impôts, ce qui semble lui avoir été profitable (12).

La question des migrants a également fait couler beaucoup d'encre en Pologne. Le PO avait initialement refusé la politique de répartition de 160 000 migrants, avant de revenir sur sa décision sous la pression du président du Conseil européen et fondateur du parti Plateforme civique, Donald Tusk (13). Le président Duda avait alors tenu des propos xénophobes en parlant d' « éventuelles épidémies (14) » apportées par les migrants et le PiS s'est opposé à l'accueil de ceux-ci.

L'Union européenne voit d'un mauvais oeil l'arrivée d'un nouveau parti eurosceptique au pouvoir en Pologne. Membre du European Conservatives and Reformists (ECR), le PiS va de pair avec les conservateurs britanniques de David Cameron pour une réforme de l'Union européenne en donnant plus de souveraineté à ses membres (15). Ce nouveau joueur pourrait donc venir nuire à l'unité de l'UE, une situation que celle-ci devrait regarder de près.




Références:

(1) The National Electoral Commission, Elections to the Sejm and the Senate of the Polish republic 2015, 25 octobre 2015, http://parlament2015.pkw.gov.pl/, (Page consultée le 18 janvier 2016).

(2) Auteur inconnu, « Kaczynski a gagné, l'Europe a perdu », Le Soir, 27 octobre 2015, p. 11.

(3) The National Electoral Commission, op. cit.

(4) Ibid.

(5) Ibid.

(6) Ibid.

(7) DESPIC-POPOVIC, Hélène, Pologne, la fin de la gauche , Libération, 27 octobre 2015, http://www.liberation.fr/planete/2015/10/27/ pologne-la-fin-de-la-gauche_1409292, (Page consultée le 10 janvier 2016)

(8) SALLES, Alain, « Nouvelle crise politique en Pologne », Le monde, 10 juin 2015, http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/06/10/le... (Page consultée le 18 janvier 2016).

(9) Corinne Deloy, « L'opposition conservatrice (PiS) en tête des sondages pour les élections parlementaires en Pologne », Fondation Robert Schuman, 28 septembre 2015, http://www.robert-schuman.eu/fr/oee/1607-l-opposit... (Page consultée le 10 janvier 2016).

(10) GODIN, Romaric, « En Pologne, les conservateurs eurosceptiques pourraient remporter les élections législatives », La Tribune (France), 25 octobre 2015, http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/... (Page consultée le 18 janvier 2016).

(11) Corinne Deloy, op. cit.

(12) GODIN, Romaric, op. cit.

(13) SALLES, Alain, STROOBANTS, Jean-Pierre, « L'UE inquiète de la victoire du PiS en Pologne », Le Monde, 28 octobre 2015, http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/10/27/l-... (Page consultée le 18 janvier 2016).

(14) DIFFALAH, Sarah, « Pologne : les eurosceptiques triomphent, l'Europe tousse », L'Obs, 27 octobre 2015, http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20151026.OBS8... (Page consultée le 18 janvier 2016).

(15) Auteur inconnu, op. cit.

Autres références

DESJARDIN, Sophie, « La Pologne à droite toute! », Euronews, 26 octobre 2015, http://fr.euronews.com/2015/10/26/la-pologne-a-dro... (Page consultée le 11 janvier 2016).

EASTON, Adam, « Poland returns to conservative roots with Law and Justice win », BBC News, 26 octobre 2015, http://www.bbc.com/news/world-europe-34640535, (Page consultée le 11 janvier 2016).

European election data base, Poland, date non disponible, http://www.nsd.uib.no/european_election_database/c... (Page consultée le 22 janvier 2016).

Perspective monde, Élection du 25 octobre 2015, date non disponible, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... (Page consultée le 10 janvier 2016).

Perspective monde, « Élection en Pologne du parti Droit et Justice », date non disponible, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... (Page consultée le 10 janvier 2016).

Dernière modification: 2016-02-04 15:28:49

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Une confrontation entre la Pologne et l'Union européenne
>octobre 2018


Pologne : des mouvements migratoires inégaux
>avril 2017


L'avortement en Pologne : volte-face du gouvernement
>novembre 2016


Élections en Pologne : un vent de changements
>janvier 2016


Une surprise lors de l'élection présidentielle en Pologne
>septembre 2015


Donald Tusk : la détermination que l'Europe attendait
>janvier 2015


L'héritage controversé de Wojciech Jaruzelski
>septembre 2014


Le parcours d'un célèbre politicien polonais : Lech Walesa
>janvier 2014


« Steadfast Jazz » de l'OTAN: un écho de la guerre froide ?
>janvier 2014


Varsovie : aucun progrès mesurable lors du sommet sur les changements climatiques
>janvier 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016