Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

15 novembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

19 January 2016

Une position plus continentale qu'émergente pour l'Afrique du Sud à la COP21


Jeremy Proulx
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

February
2018
Démission du président sud-africain Jacob Zuma

May
2014
Réélection du Congrès national africain de Jacob Zuma en Afrique du Sud

December
2013
Décès de l'ex-président sud-africain Nelson Mandela

June
2010
Présentation de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud

May
2009
Élection de Jacob Zuma à la présidence de l'Afrique du Sud

May
2008
Attaques xénophobes en Afrique du Sud

July
2007
Présentation de la journée Live Earth

August
2002
Ouverture d'un sommet sur le développement durable à Johannesburg

June
1995
Conquête de la Coupe du monde de rugby par l'Afrique du Sud

May
1994
Élection de Nelson Mandela à la présidence de l'Afrique du Sud

June
1991
Abolition des dernières lois ségrégationnistes en Afrique du Sud

March
1990
Proclamation d'indépendance de la Namibie

February
1990
Libération de Nelson Mandela en Afrique du Sud

December
1988
Signature à New York d'un traité sur le conflit en Angola

September
1984
Élection de Pieter Botha à la présidence de l'Afrique du Sud

June
1976
Émeutes à Soweto en Afrique du Sud

December
1967
Première greffe cardiaque de l'histoire

August
1962
Arrestation de Nelson Mandela

March
1960
Émeute à Sharpeville, en Afrique du Sud

COP21 est l'acronyme représentant la 21e conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) (1). Il s'agit de l'organe suprême de cette convention et c'est celle-ci qui décide des politiques à prendre pour atteindre les objectifs dans la lutte au changement climatique (2). Préalablement à la conférence, chaque État avait la responsabilité de soumettre un plan prévoyant les moyens qu'il comptait mettre en place pour faire face aux changements climatiques (3).

C'est dans ce plan, nommé Intended Nationally Determined Contributions (INDC), que l'Afrique du Sud s'est positionnée comme un pays en voie de développement, soumettant des politiques en accord avec ce rôle, plutôt que comme un pays émergent (4). Ce qui peut étonner alors qu'il est membre du BRICS qui regroupe justement les pays dits émergents (5).

Un cancre environnemental

L'université Yale, qui regroupe plusieurs indicateurs pour bâtir un classement de la performance environnementale des États, positionne l'Afrique du Sud au 72e rang sur 178 (6). Ainsi, pour les neuf grandes catégories qui lui servent à construire son index, l'université lui attribue un score moyen de 53,51 sur 100. De plus, l'économie sud-africaine reste très axée sur l'exploitation de ses matières premières (7). Tandis que 77 % de ses besoins énergétiques sont comblés grâce au charbon (8). Il s'agit de deux points qui font en sorte qu'on ne peut qualifier l'Afrique du Sud de chef de file en matière d'environnement.

En ce qui concerne les chiffres bruts, les émissions de CO2 en tonnes per capita sont inférieures au total de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), mais demeurent au-dessus du total du G20 (9). Si l'on s'attarde aux valeurs pour les tonnes métriques par habitant, l'Afrique du Sud est systématiquement dans le dernier quartile et ses résultats sont presque dix fois plus hauts que la moyenne du continent africain (10).

Le réveil du continent africain lors de la COP21

Le début de l'année 2015 a donné lieu à une rencontre des décideurs africains pour coordonner leur position lors des négociations sur le climat (11). Lors de la même rencontre, les États se sont entendus pour développer des INDC ayant les mêmes objectifs (12). Si l'on résume, celle-ci se développent autour de deux objectifs principaux : un meilleur suivi des émissions polluantes et une aide pour développer une économie plus verte (13). La présidence a d'ailleurs réaffirmé à plusieurs reprises que l'objectif de l'Afrique du Sud était de faire reconnaître les particularités et les besoins des pays en développement (14).

La fin de la conférence étant somme toute récente, bien peu d'experts se sont prononcés sur les résultats obtenus par chacun des pays. Toutefois, le gouvernement sud-africain avait déjà fait part de son objectif d'obtenir un accord légalement contraignant, ambitieux et offrant de l'aide aux pays en développement (15). En ce sens, la conclusion d'un accord fixant des objectifs clairs, ainsi qu'une aide de 100 milliards à partir de 2020 pour les pays en développement, répond en grande partie aux objectifs fixés par Pretoria (16).

Rupture ou continuité?

Le pays de Nelson Mandela avait déjà bâti un plan de lutte aux changements climatiques s'échelonnant de 2011 à 2014 (17). Dans son INDC, l'Afrique du Sud a indiqué qu'elle se servirait des résultats de ce plan comme fondation pour sa nouvelle politique environnementale (18). De plus, l'aide financière incluse dans l'accord de la conférence des parties permettra à l'économie sud-africaine de devenir plus verte. On peut donc dire que la COP21 est une continuité de ce qu'avait déjà entrepris l'Afrique du Sud.

Et ce, car les affres du climat ont touché durement les pays africains dans les dernières années, les forçant à prendre des actions pour lutter contre ces désastres écologiques (19). Ceux-ci étant en première ligne des répercussions du réchauffement climatique, il leur est primordial d'agir avant qu'il ne soit trop tard. Ils se doivent aussi d'obtenir de l'aide des pays industrialisés pour éviter le pire.




Références:

(1) GOUVERNEMENT FRANÇAIS. « Préserver la planète, protéger les hommes ? La COP21 », Gouvernement de la République française, [en ligne], 15 décembre 2015, http://www.gouvernement.fr/action/la-cop-21, (page consultée le 8 janvier 2016).

(2) Loc. cit.

(3) DEPARTMENT ENVIRONMENTAL AFFAIR REPUBLIC OF SOUTH AFRICA. « Pre-COP 21 stakeholder consultations INDC and South Africa's negotiating position for COP 21 », South African Government, [en ligne], S.d., https://www.environment.gov.za/event/deptactivity/... (page consultée le 9 janvier 2016).

(4) Loc. cit.

(5) LA DOCUMENTATION FRANÇAISE. « La montée en puissance du groupe des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) », DILA, [en ligne], 31 août 2008, http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/d0... (page consultée le 15 janvier 2016).

(6) ENVIRONMENTAL PROFILE INDEX. « SOUTH AFRICA », Yale University, [en ligne], S.d., http://epi.yale.edu/epi/country-profile/south-africa, (page consultée le 9 janvier 2016).

(7) POMPEY, Fabienne. « Le « modèle sud-africain » doute de lui-même », Le Monde, [en ligne], 27 février 2008, http://www.lemonde.fr/afrique/article/2008/02/27/l... (page consultée le 19 octobre 2015).

(8) ESKOM. « Coal power », Eskom, [en ligne], S.d., http://www.eskom.co.za/AboutElectricity/Electricit... (page consultée le 14 janvier 2016).

(9) OCDE DONNÉES. « Émissions de GES et de polluants de l'air », OCDE, [en ligne], 2016, https://data.oecd.org/fr/air/emissions-de-ges-et-d... (page consultée le 10 janvier 2016).

(10) PERSPECTIVE MONDE. « Émission de CO2 (tonnes métriques par habitant) », Perspective monde, [en ligne], S.d., http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/stats/0/20... (page consultée le 11 janvier 2016).

(11) ClimDev-Africa. « What is Africa taking to Paris COP21? », [en ligne], 22 janvier 2015, http://www.climdev-africa.org/content/what-africa-... (page consultée le 10 janvier 2016).

(12) Loc. cit.

(13) BREYTENBACH, Mia. « South Africa's COP 21 contribution needs stakeholder consultation », Engineering News, [en ligne], 27 mars 2015, http://www.engineeringnews.co.za/article/stakehold... (page consultée le 10 janvier 2016).

(14) ZUMA, Jacob. « South Africa's position on climate change ahead of UNFCCC COP 21 Summit », South African Government News Agency, [en ligne], 12 novembre 2015, http://www.sanews.gov.za/features/south-africa%E2%... (page consulté le 16 janvier 2016).

(15) DEPARTMENT OF ENVIRONMENTAL AFFAIRS. « Environmental Affairs on South African delegation attending COP21 UNFCCC », South African Government, [en ligne], 11 décembre 2015, http://www.gov.za/speeches/south-africa-delegation... (page consultée le 16 janvier 2016).

(16) CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. « Plus de détail sur l'accord », Gouvernement de la République française, [en ligne], 12 décembre 2015, http://www.cop21.gouv.fr/decryptage-de-laccord/, (page consultée le 8 janvier 2016).

(17) DEPARTMENT ENVIRONMENTAL AFFAIRE REPUBLIC OF SOUTH AFRICA. « National Strategy for Sustainable Development and Action Plan (2011-2014) », Gouvernement de l'Afrique du Sud, [en ligne], 23 novembre 2011, https://www.environment.gov.za/sites/default/files... (page consultée le 9 janvier 2016).

(18) Loc. cit.

(19) GUEST, Peter. « Why the Paris climate summit matters to Africa », CNN, [en ligne], 9 décembre 2015, http://www.cnn.com/2015/12/09/africa/africa-climat... (page consultée le 9 janvier 2016).

Dernière modification: 2016-01-25 11:34:53

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016