Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

24 février 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

29 September 2015

Ouganda : d'anciens amis se disputent le titre de président


Claudine Samson
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

January
1986
Renversement du président Tito Okello en Ouganda

May
1981
Départ de l'armée tanzanienne de l'Ouganda

April
1979
Renversement du dictateur ougandais Idi Amin Dada

November
1978
Invasion de la Tanzanie par l'Ouganda

July
1976
Raid israélien sur Entebbe, en Ouganda

January
1971
Renversement du gouvernement de Milton Obote en Ouganda

July
1969
Début du voyage du pape Paul VI en Ouganda

April
1966
Accession de Milton Obote à la présidence de l'Ouganda

May
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

Le 31 juillet 2015, l'ancien premier ministre ougandais John Patrick Amama Mbabazi a annoncé qu'il se présenterait comme candidat indépendant à l'élection présidentielle de 2016. Il s'oppose au président en place depuis 30 ans, Yoweri Museveni, à la tête du Mouvement national de résistance (NMR); un parti cofondé par Mbabazi.

Mbabazi : un homme d'expérience

Né en 1949 dans une petite ville nommée Kabale, en Ouganda, Mbazazi a étudié le droit dans la plus grande université du pays : l'université de Makerere (1). C'est au cours de ses études universitaires qu'a débuté son intérêt pour le monde de la politique. En effet, dès son arrivée à l'université, Mbabazi s'est impliqué activement en supportant des candidats à l'élection présidentielle (2). Aussi, en recrutant des membres pour le Front for National Salvation (FRONASA), un mouvement armé luttant pour la libération du pays, alors sous régime dictatorial (3). Il a obtenu son barreau avec succès en 1976.

Peu après sa graduation, Mbabazi s'est lié d'amitié avec Yoweri Museveni. C'est, entre autres, avec la collaboration de cet homme qu'il a cofondé, en juin 1981, le Mouvement national de résistance. Ce parti accédera au pouvoir en 1987 avec Museveni comme président (4). À partir de cette date, Mbabazi a servi le gouvernement ougandais au sein du NMR en occupant plusieurs postes importants tels que ministre de la Sécurité et ministre de la Défense. Il a ensuite été secrétaire général du parti. En 2011, il a été nommé dixième premier ministre de l'Ouganda par son confrère Museveni (5). Il a par contre été congédié de son poste de secrétaire général en septembre 2014 car, selon les dires du président Museveni, Mbabazi devenait une sérieuse menace à son poste de président. Mbabazi a toutefois gardé ses fonctions de premier ministre.

À la suite de la décision du NRM de rejeter sa candidature pour l'investiture à la présidence, le 31 juillet dernier, Mbabazi a annoncé aux médias qu'il se présenterait comme candidat indépendant à la prochaine élection présidentielle (6). Selon Mbabazi, Museveni étant au pouvoir depuis 1986, un vent de changement doit souffler sur le pays pour réformer le système politique qui ne répond plus aux demandes du peuple ougandais (7). De plus, la démocratie ainsi que le développement du commerce à l'étranger doivent être des priorités (8). Malgré les nombreuses années d'expérience de Mbabazi en politique, il ne sera pas facile de déloger Museveni de son titre puisque celui-ci demeure le favori dans les sondages et est considéré comme l'homme politique dominant de l'Ouganda.

Museveni : un monument politique

Au pouvoir depuis 1986, à la tête du Mouvement national de résistance, Yoweri Museveni est une figure emblématique de la politique ougandaise. Il s'est emparé du pouvoir à la suite d'un coup d'État qui a renversé le régime militaire dictatorial dirigeant le pays depuis 1979 (9).

À la suite de cette victoire, la situation politique s'est partiellement stabilisée et de nombreux progrès ont été notés. En effet, le pays a connu une croissance économique annuelle constante qui frôle les 5%, la fréquentation des écoles primaires a doublé, les programmes de lutte à la pauvreté ont été améliorés et de nombreuses campagnes de prévention du sida ont été mises sur pied (10). Lors de ses mandats, Museveni a même tenté de développer des relations solides avec l'Occident : « He was visited by US President Bill Clinton as the head of a new breed of African leaders (11). » En 2005, à la suite de négociations constitutionnelles, le multipartisme a été établi en Ouganda, une avancée majeure pour la démocratie du pays (12).

Les actions que Museveni a entreprises pour améliorer la situation politique et sociale en Ouganda depuis 1986 ont, sans aucun doute, marqué positivement la population ougandaise. C'est pourquoi la victoire de Mbabazi ne sera pas évidente. Cependant, depuis quelques années, les reproches à l'égard de Museveni et son gouvernement sont de plus en plus fréquents.

L'opposition dénonce le NMR

À l'instar de Mbabazi, un homme du nom de Kizza Besigye se présente aussi comme candidat à l'élection présidentielle. Il est aussi un ancien proche du président. En effet, Besigye est l'ancien médecin de Museveni. Il est représentant du parti d'opposition Forum pour le Changement démocratique (FDC) et était en lice aux trois dernières élections (13).

Les deux candidats de l'opposition s'entendent pour reprocher au gouvernement en place d'être corrompu et autoritaire. Ils revendiquent une élection juste et équitable avec la mise sur pied d'une commission électorale indépendante. Cette requête a cependant été rejetée par le NMR (14). Le FDC a aussi accusé le gouvernement de fraude électorale lors de l'élection de 2011 et d'avoir détourné les fonds de l'État (15).

Malgré les sondages qui prévoient la réélection de Museveni avec l'obtention de 55% des votes, ses adversaires sont de réelles menaces. À cet égard, les accusations portées contre le gouvernement pourraient bien avoir un impact décisif sur les résultats du vote (16).




Références:

(1) Amama Mbabazi. « About me », http://amamambabazi.com/about-me, (page consultée le 28 septembre 2015).

(2) Loc. cit.

(3) Jeune Afrique. « Ouganda : Amama Mabazi, l'homme qui défie Museveni », 17 juin 2015, http://www.jeuneafrique.com/237001/politique/ougan... (page consultée le 28 septembre 2015).

(4) Amama Mbabazi, op. cit.

(5) Loc. cit.

(6) International Buisness Times. « Uganda Presidental Election 2016 : Opposition Against Museveni Grows As Ex-Premier Amama Mbabazi Enters Race Independently », 31 juillet 2015, http://www.ibtimes.com/uganda-presidential-electio... (page consultée le 28 septembre 2015).

(7) Jeune Afrique, op. cit.

(8) Loc. cit.

(9) Perspective Monde. « Ouganda », http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/pays/UGA/fr.html, (page consultée le 28 septembre 2015).

(10) BBC News. « Uganda's Yoweri Museveni in profile », 12 mai 2011, http://www.bbc.com/news/world-africa-12421747, (page consultée le 28 septembre 2015).

(11) Loc. cit.

(12) Perspective Monde, op. cit.

(13) Libération.fr, « Ouganda : pour les candidats à la présidentielle, les ennuis commencent », 13 juillet 201, http://www.liberation.fr/monde/2015/07/13/ouganda-... (page consultée le 28 septembre 2015).

(14) Reuters, « Uganda oppostion threatens to block elections if demands not met », 2 juin 2015, http://www.reuters.com/article/2015/06/02/uganda-p... (page consultée le 28 septembre 2015).

(15) Loc. cit.

(16) African Center for Media Excellence. « Opinions polls : Looking beyond the horse race », 18 août 2015, http://acme-ug.org/2015/08/18/opinions-polls-looki... (page consultée le 1 octobre 2015).

Dernière modification: 2015-10-05 07:59:38

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016