Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

15 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

22 September 2015

Les émeutes de Baltimore : une contestation du profilage racial


Sara Sfaya
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

November
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

July
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

June
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

March
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

December
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

September
2017
Ouragans sur les Caraïbes

August
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

January
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

January
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

November
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

September
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

June
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

March
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

January
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

October
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

December
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

November
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

September
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

November
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

Interpellé par la police le 19 avril 2015 dans la ville de Baltimore aux États-Unis, Freddie Gray, un Afro-Américain, est décédé à l'âge de 25 ans à la suite d'une fracture des vertèbres cervicales (1). Peu de temps après, des soulèvements populaires ont eu lieu. Visant à contester la brutalité policière, des manifestations pacifiques se sont tenues le 27 avril, mais se sont vite transformées en émeutes (2).

Plusieurs cas semblables

C'est pour contester la façon de faire des autorités policières américaines que s'est soulevée la population. Effectivement, plusieurs Afro-Américains non armés ont été récemment abattus par des policiers blancs sans raisons jugées valables (3). C'est notamment le cas pour Michael Brown, 18 ans, qui a succombé à ses blessures le 9 août 2014 après avoir été interpellé par Darren Wilson et reçu six balles pour ne pas avoir marché sur le trottoir. Aucune poursuite n'a été intentée contre l'officier Wilson, qui invoquait la légitime défense (4). Le 4 avril 2015, Walter Scott, un homme noir, a reçu cinq balles pour avoir tenté de s'enfuir durant un contrôle de la route. Il n'a pas survécu aux blessures que lui a infligées Michael Slager, un policier blanc (5).

Le cas de Freddie Gray s'ajoute donc aux nombreux cas de profilage racial dont la communauté afro-américaine dit être victime. C'est à la suite des funérailles du jeune homme que les émeutes ont débuté, occasionnant par la suite l'état d'urgence (6).

Les émeutes de Baltimore ont causé de nombreux dégâts. D'abord, les participants aux soulèvements ont lancé toutes sortes d'objets, dont des cailloux et des briques. Plusieurs commerces ont ainsi été détruits ou incendiés (7). Pour ajouter à cela, 15 policiers ont été blessés, dont six plus gravement. Les blessures dont les autorités ont été victimes sont le résultat des projectiles lancés. Il importe de préciser que plusieurs journalistes ont été agressés (8).

Le discours d'Obama : de l'espoir pour les populations démunies

Le 28 avril 2015, le président Barack Obama s'est prononcé au sujet des émeutes de Baltimore. Il a débuté son discours en assurant que les actes de violence posés lors des événements ne pouvaient être excusés, qu'ils étaient contre-productifs (9). Il a affirmé qu'il ne s'agissait pas d'une protestation ni d'une déclaration. Selon le président, ceux qui ont pris part aux émeutes ont commis des actions criminelles. Obama soutient que les participants aux émeutes ont agi pour des raisons personnelles et égoïstes (10). Alors que les manifestations avaient commencé de manière pacifique et étaient conduites de façon légitime, l'attention des médias s'est rapidement tournée vers les violentes révoltes. Les manifestations pacifiques n'avaient pour but que de laisser entendre que les lois américaines n'étaient pas appliquées de façon juste et équitable dans le cas de Freddie Gray (11).

Le président poursuit son discours en affirmant que quelques fois par mois, il est possible d'entendre parler des interactions qu'ont les policiers avec des Afro-Américains provenant de milieux démunis. Pour cette raison, il est juste de qualifier la situation de crise (12). Selon lui, ces problèmes ont commencé il y a longtemps, mais en raison de l'activité des médias sociaux, davantage de gens sont au courant de la situation aujourd'hui. Obama soutient « I can't federalize every police force in the country (13) ». Il affirme qu'il est nécessaire de collaborer avec les juridictions locales afin de parvenir aux changements souhaités. Il faut également apporter de l'aide aux communautés vivant dans la pauvreté et la violence et donner des occasions à ces populations de se sortir de leur état (14).

Le discours du président américain a suscité de nombreuses réactions. Notamment, le sénateur Harry Reid a appuyé Obama en disant qu'aujourd'hui, travailler fort n'était pas suffisant pour se sortir de la pauvreté (15). En revanche, l'auteure Meg Watson a qualifié le discours d'Obama d'improvisé, de dévastant et de triste. Selon elle, le président a profité de l'occasion pour aborder en profondeur la question des relations ethniques et des secteurs les plus pauvres aux États-Unis (16).

Bref, le discours d'Obama à la suite des émeutes de Baltimore a engendré des opinions partagées. Il reste à voir si les paroles du président seront mises à exécution.




Références:

(1) PÉROU, Oliver; Agence France-Presse. États-Unis : comprendre les émeutes de Baltimore, [En ligne], Le Point, 28 avril 2015, http://www.lepoint.fr/monde/etats-unis-comprendre-... (Page consultée le 20 septembre 2015).

(2) loc. cit.

(3) Le Monde. Émeutes à Baltimore : un épisode de plus contre les violences policières aux Etats-Unis, [En ligne], 1er mai 2015, http://www.lemonde.fr/ameriques/video/2015/04/30/e... (Page consultée le 19 septembre 2015).

(4) loc. cit.

(5) SWAINE, John. Former police officer who shot Walter Scott indicted for murder, [En ligne], The Guardian, 8 juin 2015, http://www.theguardian.com/us-news/2015/jun/08/wal... (Page consultée le 20 septemblre 2015).

(6) 20 minutes. Couvre-feu et état d'urgence après les émeutes à Baltimore, [En ligne], 28 avril 2015, http://www.20minutes.fr/monde/1596851-20150428-eta... (Page consultée le 19 septembre 2015).

(7) loc. cit.

(8) loc. cit.

(9) Le Parisien. Émeutes à Baltimore : «Aucune excuse» pour les violences, affirme Obama, [En ligne], 28 avril 2015, http://www.leparisien.fr/faits-divers/emeutes-a-ba... (Page consultée le 21 septembre 2015).

(10) The Hill Newspaper. President Obama's full speech on Baltimore, [En ligne], 28 avril 2015, https://www.youtube.com/watch?v=r0P3dzC_gpg (Page consultée le 21 septembre 2015).

(11) loc. cit.

(12) loc. cit.

(13) loc. cit.

(14) loc. cit.

(15) BRADNER, Eric. ?No excuse' for violence in Baltimore, [En ligne], CNN, 28 avril 2015, http://www.cnn.com/2015/04/28/politics/obama-balti... (Page consultée le 21 septembre 2015).

(16) WATSON, Meg. President Obama Has Given a Devastating Impromptu Speech About The Baltimore Riots And Poverty In America, [En ligne], Junkee, 29 avril 2015, http://junkee.com/president-obama-has-given-a-deva... (Page consultée le 21 septembre 2015).

Autres références

CHATEAU, Pauline. Emeutes à Baltimore : les raisons de la colère, [En ligne], L'Express, 29 avril 2015, http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-no... (Page consultée le 20 septembre 2015).

HALPERN, Jake. The Cop, [En ligne], The New Yorker, 10 août 2015, http://www.newyorker.com/magazine/2015/08/10/the-cop (Page consultée le 20 septembre 2015).

Libération, Agence France-Presse. Etats-Unis : émeutes à Baltimore après la mort d'un jeune Noir, [En ligne], 28 avril 2015, http://www.liberation.fr/monde/2015/04/28/etats-un... (Page consultée le 18 septembre 2015).

Radio-Canada, Associated Press, Reuters, Agence France-Presse. Le couvre-feu défié à Baltimore, la police intervient, [En ligne], 29 avril 2015, http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international... (Page consultée le 20 septemblre 2015).

RESCAN, Manon. Mort de Michael Brown : quatre raisons qui ont conduit au non-lieu du policier, [En ligne], Le Monde, 25 novembre 2014, http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/11/25... (Page consultée le 20 septembre 2015).

Dernière modification: 2015-09-28 07:53:04

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016