Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

25 avril 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

9 September 2006

Le Sri Lanka au bord du gouffre


Joanie Thibault Couture
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

July
1960
Élection d'une femme au poste de premier ministre du Ceylan (Sri Lanka)

April
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

July
1951
Lancement du plan de Colombo

February
1948
Proclamation de l'indépendance du Ceylan

Depuis plus de 20 ans, l'État du Sri Lanka, situé au sud de l'Inde, est aux prises avec une guerre civile, conflit qui a fait plus de 60 000 morts et environ 1,2 millions de déplacés (1). Après une période d'accalmie entre 2002 et 2006, cette région du monde est revenue dans l'actualité cet été avec la reprise des hostilités.

Les origines du conflit

La composition ethnique du Sri Lanka est à la source de ce conflit. La majorité cinghalaise constitue 75% de la population totale sri lankaise (2). De confession bouddhiste, elle domine toutes les sphères de l'État depuis l'accession du pays à l'indépendance, en 1948. Pour leur part, les Tamouls, minorité ethnique hindouiste peuplant la zone nord-est du pays, s'opposent au pouvoir de la majorité cinghalaise.

Cette opposition de la part des Tamouls contre le pouvoir cinghalais vient de politiques discriminatoires élaborées principalement au cours des années 1950 et 1960 par le gouvernement (3). Le partage inéquitable du pouvoir au sein de la société sri lankaise provenant de ces politiques est le moteur du mouvement tamoul.

Les Tigres

Les Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) est une organisation politico-militaire ayant pour principal objectif la création d'un État indépendant dans le nord-est du Sri Lanka. La création des LTTE remonte à 1976 mais la militarisation de l'organisation coïncide avec un événement bien spécifique. Le 24 juillet 1983, une douzaine de soldats cinghalais ont été tués dans la ville de Jaffna, au nord du pays, par des assaillants non identifiés (4). Des émeutes violentes éclatèrent alors dans la zone; les Tamouls en furent la cible. À la suite de ces attaques envers la population tamoule, les Tigres de libération prirent les armes pour se défendre et faire valoir leurs revendications.

Détérioration de la situation

Depuis le déclenchement des hostilités, en 1983, plusieurs tentatives de règlements du conflit ont échoué. Malgré des interventions de la communauté internationale et une implication militaire de l'Inde, en 1987, un compromis était introuvable (5). Finalement, en février 2002, une tentative de médiation initiée par la Norvège aboutit à un cessez-le-feu (6) et une mission pour surveiller la trêve dans le nord-est du pays fut créée suite à l'accession de la minorité tamoule à une plus grande autonomie sur son territoire.

Suite à quatre années de cessation des hostilités, la situation se détériora rapidement à la fin juillet 2006. Les LTTE accusèrent les forces gouvernementales de pénétrer trop profondément dans la zone rebelle au nord-est du pays; des combats sanglants s'enclenchèrent alors entre troupes gouvernementales et rebelles tamouls (7). De plus, les Tigres de libération bloquèrent une source d'approvisionnement en eau dans le nord-est du pays le 20 juillet. Ce blocus de 19 jours avait pour principal objectif d'obtenir auprès du gouvernement la satisfaction des besoins des habitants des villages rebelles tamouls (8). Enfin, les rebelles ont imposé un ultimatum au gouvernement sri lankais en demandant le départ pour le 1er septembre 2006 des observateurs de la mission de surveillance du cessez-le-feu (9).

Depuis le 20 juillet dernier, le Sri Lanka a basculé de nouveau dans une logique de guerre. Les combats entre les forces rebelles tamoules et du gouvernement dans le nord-est du pays ont forcé quelque 204 000 personnes à quitter leur domicile pour fuir la violence (10). En outre, les combats firent un millier de morts, dont 200 civils (11).

Enfin, le conflit au Sri Lanka entre les Tigres de libération et les forces gouvernementales perdure depuis plusieurs décennies et aucun règlement n'a encore été trouvé. Suite à la détérioration rapide de la situation en juillet, la région sera à surveiller de près car le pays pourrait basculer de nouveau dans un gouffre de violence.




Références:

1.Télé-Québec. "Sri Lanka: entre guerre et paix", http://www.telequebec.qc.ca/points/sujet.aspx'EmissionID=98. 16 janvier 2006. (Page consultée le 4 septembre 2006).

2. Ibid.

3. GOUVERNEUR, Cédric. "Un État "de facto" pour les Tigres tamouls", http://www.monde-diplomatique.fr/2004/02/GOUVERNEUR/11012. Le Monde diplomatique. Février 2004. (Page consultée le 4 septembre 2006).

4.Télé-Québec. "Sri Lanka: entre guerre et paix", http://www.telequebec.qc.ca/points/sujet.aspx'EmissionID=98. 16 janvier 2006. (Page consultée le 4 septembre 2006).

5. Perspectives monde. "Sri Lanka", http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/pays/LKA/fr.html. 29 août 2006. (Page consultée le 29 août 2006).

6. Télé-Québec. "Sri Lanka: entre guerre et paix", http://www.telequebec.qc.ca/points/sujet.aspx'EmissionID=98. 16 janvier 2006. (Page consultée le 4 septembre 2006).

7. OPÉRATIONS DE PAIX, "Mission de contrôle du cessez-le-feu au Sri Lanka", Université de Montréal, Septembre 2006, http://www.operationspaix.net/-MSSL-, (Page consultée le 4 septembre 2006)

8. LE DROIT. "Les Tigres tamouls mettent fin au blocus d'une source d'approvisionnement en eau". 9 août 2006. P.18.

9. OPÉRATIONS DE PAIX, "Mission de contrôle du cessez-le-feu au Sri Lanka", Université de Montréal, Septembre 2006, http://www.operationspaix.net/-MSSL-, (Page consultée le 4 septembre 2006).

10. Selon le Programme alimentaire mondial. LA PRESSE CANADIENNE. "Plus de 200 000 déplacés à cause des combats au Sri Lanka, selon l'ONU". 25 août 2006. (Page consultée le 4 septembre 2006).

11. HANDUNNETTI, Dilrukshi, "Sri Lanka: Catastrophe humanitaire à l'horizon", Courrier international, numéro 825, 24 août 2006, p.20

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016