20 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

4 octobre 2016

La mer Baltique agitée par des discordes politiques


Charles Philippe Thibault
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

mars
2018
Réélection de Vladimir Poutine à la présidence de la Russie

septembre
2016
Réélection en Russie du parti Russie unie

octobre
2015
Attentat contre un avion de la compagnie russe Metrojet

janvier
2015
Chute importante du prix du baril de pétrole

juillet
2014
Écrasement d'un avion de la Malaysia Airline au-dessus du territoire ukrainien

mars
2014
Tenue d'un référendum en Crimée

février
2014
Ouverture des Jeux olympiques d'hiver à Sotchi, en Russie

mars
2012
Élection de Vladimir Poutine à la présidence de la Russie

décembre
2011
Réélection du parti Russie unie en Russie

avril
2010
Signature du traité Nouveau départ (New Start) entre les États-Unis et la Russie

mars
2008
Élection de Dmitri Medvedev à la présidence de la Russie

décembre
2007
Élection en Russie du parti Russie unie de Vladimir Poutine

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

février
2007
Entente sur un éventuel démantèlement du programme nucléaire nord-coréen

septembre
2004
Dénouement d'une prise d'otages dans une école de Beslan, en Russie

mars
2004
Élection de Vladimir Poutine à la présidence de la Russie

décembre
2003
Élection du parti Russie unie en Russie

août
2000
Naufrage du sous-marin nucléaire russe K-141 Koursk

Les 12 et 14 avril 2016, les effectifs militaires russes ont fait sentir leur présence face aux forces armées américaines en territoire international sur la mer Baltique (1). Le secrétaire d'État John Kerry a immédiatement formulé une plainte envers son homologue russe afin de dénoncer cette situation précaire. Mais que se cachait-il derrière cette présence américaine en territoire nord-européen et ces interventions de la part des avions russes?

Un incident prévisible

Les événements du mois d'avril entre les deux puissances n'ont pas causé une grande surprise. Depuis 2014, la Russie sent la pression de la part des États-Unis qui s'inquiètent du rôle qu'elle joue auprès des anciens pays membres de l'Union soviétique. Souvent désireuse d'étendre son influence politique, elle se bute de plus en plus à la force américaine ainsi qu'à ses alliés de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN).

Les Américains dirigent actuellement une mission militaire afin de faire contrepoids à l'influence de la Russie. Celle-ci s'est cependant sentie attaquée lorsqu'un navire militaire américain s'est approché de l'oblast de Kaliningrad, le territoire russe débouchant sur la mer Baltique (2). La Russie a alors répliqué dans le but d'intimider les Américains. Sur un intervalle de deux jours, les Russes ont envoyé deux avions et un hélicoptère frôler un avion et un navire américain en eaux internationales.

Le Pentagone, l'institution américaine responsable de l'armée, a perçu ces gestes comme une attaque et a formulé une plainte officielle contre les Russes. Cet acte d'intimidation n'était cependant pas le premier perpétré par les Russes. En effet, selon un rapport de l'United Press International, « des avions de l'OTAN ont décollé sur alerte au moins 160 fois en 2015 pour intercepter des avions russes en mer Baltique (3). » On a pu remarquer une augmentation de 14 % des interventions militaires américaines dans cette région en 2015 par rapport à 2014.

Les Américains s'affirment face à la Russie

Lors de la chute de l'Union soviétique en 1991 et de l'indépendance des trois pays baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie), la Russie a complètement perdu sa suprématie sur le commerce et le trafic naval dans cette région. Les trois ports les plus importants se situant dans chacun de ces trois pays. Depuis ce temps, elle tente par tous les moyens de retrouver cette influence afin de relancer son économie. C'est exactement le contraire de ce que souhaitent les pays baltes ainsi que l'OTAN, par crainte de voir l'hégémon russe communiste refaire surface (4).

Cette attirance russe pour la mer baltique s'explique par sa grande richesse économique potentielle : transport maritime, hydrocarbures, gazoducs, zones de pêche, etc. (5). Le contrôle de cette région serait cependant inquiétant pour les pays membres de l'OTAN, d'où son implication dans sa protection. Afin de bien se préparer et d'assurer une protection adéquate, les Américains ont énormément investi dans de nouveaux équipements : bombardiers de longue distance, avions furtifs, sous-marins, destroyers, etc. (6).

Bien que les troupes américaines soient actives sur les missions militaires dans cette région, les États-Unis ne sont pas le seul pays à y déployer des équipes. À cet effet, ils ont demandé l'aide de pays de l'OTAN afin de la sécuriser. Le Canada, l'Allemagne et le Royaume-Uni mettent principalement l'épaule à la roue. D'ailleurs, le Canada déploiera dans la prochaine année des milliers de militaires dans la région, afin d'aider à contrer l'influence russe.

Sous le leadership des États-Unis, l'OTAN n'aurait eu d'autre choix que de réagir à l'influence russe en mer Baltique afin de «prévenir la répétition du scénario ukrainien et une hypothétique annexion par la Russie d'une partie du territoire de l'une des anciennes républiques baltes soviétiques (7) ». Ces protections militaires de l'OTAN vis-à-vis la Russie ne se limitent pas seulement à cette région. En effet, des troupes ont récemment été déployées en Europe de l'Est, principalement en Pologne, Hongrie et Roumanie. Il sera intéressant de voir si l'ampleur des missions militaires à proximité de la Russie augmentera ou diminuera dans les mois et années à venir.




Références:

(1) SHILTON, Jordan, Flambée des tensions américano-russes en mer Baltique, World Socialist Web Site, 20 avril 2016, https://www.wsws.org/fr/articles/2016/avr2016/ruam-a20.shtml (consultée le 29/09/2016)

(2) Le Monde. fr, Des vols russes «agressifs» effectués près d'un navire américain en mer Baltique, 14 avril 2016, http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/04/13... (consultée le 29/09/2016)

(3) SHILTON, Jordan, Op. cit.

(4) THOREZ, Pierre, Les enjeux portuaires de la Russie en mer Baltique, Territoire en mouvement revue de géographie et d'aménagement, p.49-59, octobre 2011, https://tem.revues.org/1129 (consultée le 29/09/2016)

(5) ESCACH, Nicolas, MARIN, Cécile, Conflits d'usage en mer Baltique, Le Monde diplomatique, 1er juillet 2016

(6) KLARE, Michael, Réarmement face à Moscou et Pékin, Le Monde diplomatique, 1er septembre 2016, p.19

(7) BERTHIAUME, Lee, Le Canada lance le plus grand déploiement militaire en Europe depuis la guerre froide, La Presse, 8 juillet 2016, http://www.lapresse.ca/actualites/201607/08/01-499... (consultée le 29/09/2016)

Dernière modification: 2016-10-10 11:50:36

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Accident nucléaire : du déjà-vu en Russie
>octobre 2019


La Russie devient le deuxième plus grand exportateur d'armes au monde... et après ?
>avril 2019


La lutte pour les droits humains se poursuit en Russie, malgré le décès d'une fervente militante
>février 2019


La douce revanche de Vladimir Poutine
>février 2019


Démonstration de la puissance russe à la frontière sino-mongole
>février 2019


La traite humaine en Europe de l'Est : héritage de la chute de l'URSS
>février 2019


La Russie en quête d'influence au Moyen-Orient
>novembre 2018


Bilan du Mondial 2018 : les Bleus ne sont pas les seuls gagnants
>octobre 2018


Sommet à Helsinki : Poutine plait, Trump moins
>octobre 2018


L'Union économique eurasienne sous le spectre de la Russie
>septembre 2018


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019