22 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

23 janvier 2018

Donald Trump reçoit le président finlandais Sauli Niinistö


Dominic Cabrera-Gagnon
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

avril
2011
Tenue d’élections législatives en Finlande

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

janvier
1999
Passage à l'euro pour onze pays de l'Union européenne

juin
1998
Création de la Banque centrale européenne

janvier
1995
Entrée de l'Autriche, la Finlande et la Suède dans l'Union européenne

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

Le 28 août 2017, le président américain Donald J. Trump accueillit à la Maison-Blanche le président finlandais Sauli Niinistö pour une rencontre officielle. À l'ordre du jour, des sujets particulièrement diversifiés allant de la sécurité nationale à la lutte au terrorisme, en passant par l'environnement et la lutte au changement climatique.

Une rencontre en période trouble

Bien que le président américain et son homologue finlandais affichaient un air paisible lors de leur entretien, leurs pays respectifs étaient au même moment secoués par des crises. En Finlande, le pays se remet tout juste d'une attaque terroriste au couteau ayant causé la mort de deux femmes dans la ville de Turku la semaine précédente (1). Sur le continent américain, l'ouragan Harvey en était à sa deuxième journée de dévastation au moment de la rencontre. Plus de 90 personnes mourront des suites de cette catastrophe naturelle qui causera environ 180 milliards de dollars en dommages dans les États du Texas et de la Louisiane (2). C'est donc dans ce contexte que les deux politiciens se rencontrèrent.

Sauli Niinistö étant le seul président étranger à être accueilli à la Maison-Blanche durant le mois d'août 2017, les experts se sont tous questionnés sur la raison qui amenait le président finlandais aux États-Unis. Une seule fit consensus : il fallait traiter de la Russie de Vladimir Poutine. En effet, comme l'illustre Allen Abel de la revue canadienne Maclean's : « Quand Vladimir Poutine tourne sa tête, Sauli Niinistö sent son souffle chaud avant Sarah Palin (3).» Cela démontre donc que la proximité géographique et historique de la Finlande avec la Russie peut être utile aux États-Unis à des fins stratégiques et de collecte de renseignements (4). Il est donc dans l'intérêt des États-Unis de s'assurer que la Finlande ne se rapproche pas trop de la Russie.

Des politiques qui s'entrechoquent

La Finlande exerce son leadership politique sur la scène internationale en tant que président du Conseil de l'Arctique, une organisation intergouvernementale regroupant également le Canada et les États-Unis. Toutefois, la vision environnementale du président Niinistö entre en opposition avec celle du président Trump. La Finlande est en faveur, tout comme le Canada et le reste de l'Union européenne, d'adopter progressivement des mesures plus strictes afin de préserver l'environnement et d'éviter la fonte des glaciers et la libération dans l'atmosphère de quantités importantes de méthane.

En revanche, la vision du président Trump face à la question environnementale est beaucoup plus souple. En effet, les électeurs américains ont d'abord et avant tout choisi Donald Trump parce qu'il est prêt à tout pour favoriser la création d'emplois et le libre-marché, y compris l'adoption de mesures environnementales plus souples, quand il n'est pas question de complètement annuler des sanctions aux entreprises établies par l'administration précédente (5).

Sur la question commerciale et économique, c'est le président américain qui, dès le début de la conférence de presse précédant l'entretien entre les deux hommes, décocha la première flèche en direction de son homologue. Il rappela que la Finlande détient un excédent commercial par rapport aux États-Unis. Alors que la Finlande exporte 7,5 % de ce qu'elle produit nationalement aux États-Unis, elle n'importe du continent américain que 3,8 % de ses biens (6). Donc, bien que le total des échanges entre les deux pays franchisse la barre des 6 milliards de dollars et qu'aucun incident économique majeur ne se soit jamais produit entre eux, Trump n'a pas manqué l'occasion de rappeler à l'ordre le président finlandais, qui a semblé pris de court.

Somme toute, cette première rencontre entre les deux hommes politiques fut concluante. Les premières poignées de main furent échangées et il ne serait pas surprenant de voir la Finlande et les États-Unis se rapprocher de plus en plus. Sachant que les relations entre les États-Unis et la Russie sont historiquement plutôt instables, il sera intéressant de voir quel rôle le pays nordique adoptera dans ce conflit. Un rôle de leader, de médiateur ou d'observateur ? Seul le temps nous le dira.

Pour le moment, le secrétaire à la Défense Jim Mattis se rendra à Helsinki le 6 et 7 novembre 2017 pour continuer de parler de sécurité nationale et de lutte au terrorisme avec d'autres représentants de pays de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (7).




Références:

1. Agence France Presse, Attaque de Turku : l'identité du principal suspect révélée, La Presse, 28 août 2017, http://www.lapresse.ca/international/europe/201708... , consulté le 21 janvier 2018.

2. Kimberly Amadeo, Hurricane Harvey Facts, Damage and Costs, The Balance, 14 décembre 2017, https://www.thebalance.com/hurricane-harvey-facts-... consulté le 21 janvier 2018.

3. Allen Abel, Donald Trump gets close to sanity – physically that is, Maclean's, 28 août 2017, http://www.macleans.ca/politics/donald-trump-gets-... consulté 22 janvier 2018.

4. Ibid.

5. Darlene Superville, Trump welcomes president of Finland to White House, Fox News, 28 août 2017, http://www.fox5dc.com/news/politics/trump-finland-... consulté le 22 janvier 2018.

6. Observatory of Economic Complexity, Finland, https://atlas.media.mit.edu/en/profile/country/fin/ , consulté le 22 janvier 2018.

7. US Embassy in Finland, Relations between Finland and the United States have never been stronger, 7 novembre 2017, https://fi.usembassy/gov/relations-finland-united-... consulté le 22 janvier 2018.

Dernière modification: 2018-02-01 15:06:33

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le gouvernement finlandais mis à l'épreuve avec la scission du parti True Finns
>février 2018


Donald Trump reçoit le président finlandais Sauli Niinistö
>janvier 2018


L'OTAN contre la Russie : quelle place pour la neutralité finlandaise ?
>novembre 2016


La réforme finlandaise couronnée de succès
>novembre 2014


La droite populiste progresse en Finlande
>octobre 2014


Présidentielle finlandaise: un conservateur comme chef d'État
>février 2012


Recul du Parti social-démocrate de Finlande : reflet d'une social-démocratie malade
>novembre 2011


Le changement de cap finlandais
>septembre 2011


Après la tornade économique, le Premier ministre finlandais démissionne
>septembre 2010


Un Nobel qui fait chaud au coeur
>novembre 2008


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016