Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

4 October 2016

Ce n'est pas la fin pour Bill Clinton


Katherina Tétreault
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

November
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

July
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

June
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

March
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

December
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

September
2017
Ouragans sur les Caraïbes

August
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

January
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

January
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

November
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

September
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

June
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

March
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

January
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

October
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

December
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

November
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

September
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

November
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

Ce n'est pas tout le monde qui peut se vanter d'être passé de citoyen modeste de l'Arkansas à président des États-Unis d'Amérique. Bill Clinton a su mettre sa personnalité de l'avant pour atteindre ses objectifs et avoir un rôle de premier plan non seulement dans sa communauté, mais aussi dans son pays. À la suite de la réalisation de ses rêves, c'est au tour de sa femme, Hillary Clinton, d'être dans la course à la présidence.

De l'Arkansas à la Maison Blanche

Bill Clinton est né à Hope, en Arkansas, le 19 août 1946, sous le nom de William Jefferson Blythe III. C'est à la suite d'une visite scolaire à la Maison Blanche, et une rencontre avec le président John Kennedy, que Bill Clinton constate que c'est en politique qu'il souhaite faire carrière (1).

Il prend donc le cheminement universitaire qui le mènera à ses objectifs. Il obtient un diplôme en politique internationale à l'université de Georgetown pour ensuite, grâce à une bourse, aller étudier à Oxford. Il finit son cheminement universitaire en droit à l'université Yale en 1973 (2). C'est à cette université que Bill Clinton rencontre la candidate actuelle pour le poste de présidente des États-Unis, Hillary Rodham, de son nom de jeune fille (3). C'est la fin de l'attente, après autant d'années d'études, Clinton peut enfin joindre le monde de la politique dans son État.

Il échoue à sa première tentative d'entrer au Congrès en 1974, mais revient vite à la charge. En 1978, son souhait est réalisé, il est élu gouverneur de l'Arkansas. Le jeune ambitieux qu'il était n'a cependant pas été réélu après son mandat de quatre ans. Nombre de personnes pensent que c'était le résultat d'erreurs commises par son manque d'expérience (4). Il finit par retrouver sa fonction en 1983 pour deux mandats consécutifs, ce qui nous amène en 1992. Il sort de cette expérience fier puisqu'il a fait évoluer son État dans plusieurs domaines tels que l'emploi, l'éducation et la santé.

Le répit n'est pas long. Clinton est nommé par le Parti démocrate la même année pour être son candidat à l'élection présidentielle. Son rêve d'adolescent devient réalité, alors que Bill Clinton est assermenté comme 42e président des États-Unis en 1993. On se souvient de lui comme d'un président pour la paix qui a réussi un redressement économique pour le pays. Il est d'ailleurs le premier depuis longtemps à obtenir un rééquilibre budgétaire et, finalement, réaliser un surplus. Outre l'économie, il a mis l'accent sur l'éducation ainsi que la baisse du chômage et de la pauvreté (5). À un autre niveau, il a dû se justifier de ses actions dans l'affaire Monica Lewinsky, alors qu'il aurait eu des relations sexuelles avec une stagiaire de la Maison Blanche (6). En 2001, c'est la fin de ses deux mandats en tant que président.

Pas de repos pour l'ancien président

Sa carrière ne s'arrête pas là. Bill Clinton est encore actif dans la vie politique américaine. Il participe encore régulièrement à des conférences et il dirige toujours sa fondation. De plus, il réalise des missions pour les Nations unies et appuie sa femme, Hillary Clinton, dans son envie de le rejoindre sur le tableau de la présidence américaine (7).

Il dit qu'il sera aux côtés de son épouse tout au long de cette épreuve. Il dit ne pas être là pour l'influencer, mais pour faire ce qu'on lui dit (8). La réalité est que l'ex-président est très présent dans la campagne d'Hillary. Il est présent à ses côtés pour les entrevues médiatiques, pour les rencontres, pour les discours en public. Donc, il est présent partout où il peut l'être.

Un Clinton c'est bien, mais deux c'est mieux!

Est-ce que les efforts de Bill Clinton pour soutenir sa femme portent fruits? Les réponses sont mitigées. Hillary a annoncé que son mari aurait une place de choix dans sa présidence. Si elle obtient le poste, elle a déjà prévu le nommer responsable de la question des inégalités économiques. Effectivement, Bill Clinton a des capacités économiques recherchées qui seraient un atout pour les États-Unis.

Par contre, on doit se rappeler l'effet qu'a eu la remise du projet de réforme de la santé d'Hillary Clinton lorsque son mari était à la présidence. La Maison Blanche n'a pas apprécié le rôle prédominant de celle-ci, ce qui a causé de grandes tensions. Par la suite, elle a dû se contenter d'être la « First Lady » qu'on lui demandait (9). De plus, voir son mari aussi présent dans la campagne rend la population sceptique à propos de la capacité de Mme Clinton à tenir un rôle primordial dans le pays. On se dit que si elle ne peut se passer de l'opinion de son mari pendant la campagne, et qu'elle est élue, les Américains auront une version féminine de Bill Clinton comme présidente (10).

Ce sont des questions qui jouent contre la rivale de Donald Trump à l'élection présidentielle. D'un autre côté, la majeure partie de la population a un souvenir positif de Bill Clinton comme chef d'État. Cette appréciation saura-t-elle jouer en faveur de sa femme?




Références:

(1) L'internaute, Bill Clinton, 2016, http://www.linternaute.com/biographie/bill-clinton/, 2 octobre 2016

(2) The White House, William J. Clinton, https://www.whitehouse.gov/1600/presidents/williamjclinton, 2 octobre 2016

(3) L'internaute, Bill Clinton, op. cit.

(4) The White House, William J. Clinton, op. cit.

(5) Ibid.

(6) RTL, Monica Lewinsky : retour sur l'affaire qui a défrayé la chronique, 17 juin 2013, http://www.rtl.fr/actu/politique/monica-lewinsky-r... 2 octobre 2016

(7) L'internaute, Bill Clinton, op. cit.

(8) Rémi Sulmon, Présidentielle américaine 2016 : Bill Clinton, l'ancien président superstar, premier soutien d'Hillary, RTL, 5 juillet 2016, http://www.rtl.fr/actu/international/presidentiell... 2 octobre 2016

(9) Christian Latreille, Bill Clinton : l'éléphant dans la campagne d'Hillary, Radio-Canada, 19 mai 2016, http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international... 2 octobre 2016

(10) Frédéric Autran, Bill Clinton, un hypothétique «First Gentleman» encombrant, Libération, 26 juillet 2016, http://www.liberation.fr/planete/2016/07/26/bill-c... 2 octobre 2016

Dernière modification: 2016-10-10 11:52:11

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016