18 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

20 septembre 2016

Brexit : le débat de la vérité entre Cameron et Farage


Charles Philippe Thibault
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2019
Élections au Parlement européen

mai
2019
Annonce de la démission de la première ministre britannique Theresa May au Royaume-Uni

juin
2017
Réélection du Parti conservateur de Theresa May au Royaume-Uni

mars
2017
Début d’une série d’attentats terroristes au Royaume-Uni

juin
2016
Tenue d'un référendum au Royaume-Uni sur la sortie de l'Union européenne

mai
2015
Réélection du gouvernement conservateur de David Cameron au Royaume-Uni

septembre
2014
Tenue d'un référendum sur l'indépendance de l'Écosse

mai
2014
Début des élections législatives au Parlement européen

juillet
2012
Ouverture des Jeux olympiques de Londres

mai
2010
Élection au Royaume-Uni d'un gouvernement dirigé par le conservateur David Cameron

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

avril
2009
Tenue du Sommet du G20 à Londres

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

juin
2007
Assermentation de Gordon Brown au poste de premier ministre du Royaume-Uni

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

mai
2007
Formation d'un gouvernement dirigé par Ian Paisley en Irlande du Nord

mai
2005
Réélection au Royaume-Uni d'un gouvernement travailliste dirigé par Tony Blair

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

mars
2003
Début d'une offensive militaire d'envergure en Irak

Le 7 juin 2016 s'est tenu un important débat quant à l'avenir du Royaume-Uni dans l'Union européenne (UE). Le premier ministre britannique David Cameron, qui représentait le camp du Non à la sortie de l'UE, faisait face à Nigel Farage, la tête dirigeante du Oui. Cet affrontement télévisé semblait primordial pour la suite des événements en raison de l'importance de l'enjeu et de l'issue imprévisible du vote du 23 juin. Les sondages semblaient prévoir des résultats très serrés et cette rencontre était l'un des derniers moments pour influencer l'opinion publique.

Des enjeux primordiaux

Cet affrontement critique était le fruit d'une promesse électorale faite en 2013 par le premier ministre. Il s'était alors engagé à tenir un référendum afin de savoir si le Royaume-Uni demeurerait ou non dans l'UE s'il était élu. C'était un enjeu important qui touchait le pays depuis plusieurs années déjà et qui méritait que l'on s'y attarde sérieusement. Les principaux sujets entourant la remise en question de la place du Royaume-Uni dans l'UE étaient l'économie, la sécurité ainsi que l'immigration (1). Ces thèmes ont été grandement discutés par les deux belligérants lors de ce débat.

Le débat entre David Cameron et Nigel Farage était particulier. En effet, les deux hommes ont été interrogés par des professionnels sur le sujet, leur position ainsi que les enjeux majeurs du référendum, sans toutefois s'affronter face à face (2). Cette formule particulière attirait la curiosité de la population, curieuse de voir comment les acteurs allaient se débrouiller et faire état de leurs arguments.

Les deux hommes ainsi que la population voyaient ce débat comme un moment décisif de cette campagne en raison des résultats de sondages, qui indiquent une course à finir entre le Oui et le Non, et puisque le taux d'indécis dans les sondages est élevé. On anticipait donc d'excellentes cotes d'écoute. Celles-ci ont été très élevées et ont même battu un record de popularité. C'est un peu plus de 4 millions de téléspectateurs qui ont regardé ce débat, avec un sommet frôlant les 4,6 millions (3).

Des résultats mitigés

Le vainqueur de cet affrontement ne fait pas l'unanimité au sein des analystes, mais ces derniers ont tous une position défendable. En effet, en survolant les différents médias nationaux nous remarquons des divergences d'opinions sur le gagnant. Cela peut être expliqué par les différentes tendances politiques des médias.

Par exemple, dans l'analyse de Beth Rigby sur Sky News, on donne la victoire à David Cameron, principalement en raison de son aisance à répondre sur les questions économiques (4). Ce n'est pas surprenant de voir une telle analyse d'un journaliste de ce média en raison de sa tendance conservatrice et de son influence médiatique dans l'UE. D'un autre côté, l'analyste Zoie O'Brien, du média britannique Daily Express, trouvait Nigel Farage plus convaincant que son opposant. Basé sur l'identité unique du pays et sa puissance économique dans l'UE, l'argumentaire de Farage a su rejoindre un large auditoire (5).

Après ce débat, la meilleure façon de connaître le gagnant aux yeux de la population britannique passait par les sondages. On pourrait donc comparer les intentions de vote avant le 7 juin et après, afin de voir s'il y a des changements majeurs d'un côté ou l'autre. Or, selon les sondages du Financial Times, le camp de Nigel Farage a grandement gagné des plumes lors de ce débat, alors que celui de David Cameron en a perdu quelque peu (6). En plus de soutirer quelques votes à son adversaire, Farage a su convertir des indécis à son idée de séparation de l'UE. En somme, les statistiques corroborent l'avis des experts qui cédaient la victoire à Nigel Farage.

Peu importe les analyses, le réel vainqueur de cette soirée du 7 juin 2016 ne saura connu que lors de la journée du référendum, le 23 juin. Ce débat était d'ailleurs la première étape d'une série de duels. Ils donneront d'autres occasions aux Britanniques de valider leur position sur la question référendaire au cours des prochaines semaines.




Références:

(1) MASON, Chris, ITV debate : Farage and Cameron face EU questions, BBC News, 8 juin 2016, http://www.bbc.com/news/uk-politics-eu-referendum-36471787 (consultée le 11/09/2016)

(2) PHIPPS, Claire, EU morning briefing : what we learned from the Cameron v Farage debate, The Guardian, 8 juin 2016, http://www.theguardian.com/politics/2016/jun/08/eu... (consultée le 11/09/2016)

(3) SWENEY, Mark, MARTINSON, Jane, ITV'S EU referendum debate with Cameron and Farage draws 4 million, The Guardian, 8 juin 2016, https://www.theguardian.com/media/2016/jun/08/itvs... (consultée 11/09/2016)

(4) RIGBY, Beth, How Did Cameron and Farage Score In EU Debate? Sky News, 8 juin 2016, http://news.sky.com/story/how-did-cameron-and-fara... (consultée le 11/09/2016)

(5) O'BRIEN, Zoie, Brexit Boost : Nigel Farage proved more convincing than Cameron in EU debate, poll reveals, Daily Express, 9 juin 2016, http://www.express.co.uk/news/uk/678032/Brexit-boo... (consultée le 11/09/2016)

(6) The Financial Times, UK's EU referendum Poll tracker, Juin 2016, https://ig.ft.com/sites/brexit-polling/ (consultée le 11/09/2016)

Dernière modification: 2016-09-26 07:48:00

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Johnson prend l'ascendant dans la course au 10 Downing Street
>septembre 2019


Le Brexit fera t-il tomber Theresa May?
>février 2019


Baisse du taux de chômage au Royaume-Uni : une bonne nouvelle?
>janvier 2019


Glasgow, la ville trouble
>janvier 2019


Après le Brexit, l'Afrique est dans la mire des Britanniques
>octobre 2018


Il y a 40 ans : Amnistie internationale décrochait le prix Nobel de la paix
>mars 2018


D'Hollywood à Westminster : l'internationalisation d'un mouvement
>novembre 2017


Brexit : dur divorce au sein de l'Europe
>octobre 2017


Des élections crève-cœur pour le Parti national écossais
>octobre 2017


Martin McGuinness provoque un bouleversement politique en Irlande du Nord
>mars 2017


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019