14 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

23 février 2016

L'Allemagne : une réunification pour le peuple, peu importe le prix


Philippe Cordeau
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

septembre
2019
Manifestations mondiales en faveur de la lutte aux changements climatiques

septembre
2017
Réélection en Allemagne d’un gouvernement dirigé par Angela Merkel

juillet
2017
Début du sommet du G20 à Hambourg, en Allemagne

décembre
2015
Fin d’une année record pour l’immigration en Allemagne

septembre
2015
Adoption d'un plan par l'Union européenne afin de répartir 120 000 demandeurs d'asile

mai
2014
Début des élections législatives au Parlement européen

septembre
2013
Réélection en Allemagne d'un gouvernement dirigé par Angela Merkel

septembre
2009
Réélection en Allemagne d'un gouvernement dirigé par Angela Merkel

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

septembre
2005
Élection en Allemagne d'un gouvernement dirigé par Angela Merkel

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

septembre
2002
Élection en Allemagne d'un gouvernement dirigé par Gerhard Schröder

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

janvier
1999
Passage à l'euro pour onze pays de l'Union européenne

septembre
1998
Élection en Allemagne d'un gouvernement dirigé par Gerhard Schröder

juin
1998
Création de la Banque centrale européenne

octobre
1994
Élection en Allemagne d'un gouvernement dirigé par Helmut Kohl

Il y a 25 ans, l'Allemagne de l'Est et de l'Ouest ont été réunifiées. Cet événement majeur dans l'histoire européenne récente a suscité beaucoup de réactions à l'époque, dont certaines dont on ne parle plus beaucoup aujourd'hui.

Le « mur de la honte »

À la suite de la Deuxième Guerre mondiale, l'Allemagne a été séparée en deux. Deux pays ont été créés, l'Allemagne de l'Ouest, connue sous le nom de la République fédérale d'Allemagne (RFA), et l'Allemagne de l'Est, appelée aussi République démocratique allemande (RDA).

La séparation du pays amène plusieurs problèmes pour l'Est. En effet, entre 1949 et 1961, plus de 2,5 millions d'Allemands de l'Est fuient à l'Ouest et abandonnent le régime communiste afin d'avoir une meilleure qualité de vie (1). Cet exil des Allemands de l'Est a affecté l'économie de la RDA puisque nombre d'entre eux étaient des intellectuels (2). Les Allemands de l'Est ont donc construit le mur de Berlin dans la nuit du 12 et 13 août 1961, afin d'empêcher l'exode de leur population (3).

Le 9 novembre 1989, à la suite de plusieurs changements politiques radicaux, les Allemands de l'Est ont eu le droit d'aller à l'Ouest, ce qui rendit le mur totalement désuet. La réunification du peuple allemand s'ensuivra (4). Le mur entourant Berlin Ouest, appelé « le mur de la honte » par les Allemands de l'Ouest, est finalement détruit entre 1990 et 1992 (5).

De la joie et du mécontentement en Europe

La réunification de l'Allemagne était quelque chose de souhaité à l'Est et à l'Ouest. En Allemagne de l'Est, lorsque le régime communiste est tombé, le Parti chrétien-démocrate, prônant la réunification de l'Allemagne, a gagné les élections (6). Suivant cette victoire politique, le gouvernement de l'Est a démantelé l'État de la RDA pour s'unir avec la RFA. Cela a mené à l'union économique avec l'Allemagne de l'Ouest en juillet (7). Ensuite, le 3 octobre 1990, il y a eu la réunification politique sous la Constitution de l'Allemagne de l'Ouest et des élections ont eu lieu deux mois après (8). Par contre, la réunification a entrainé un ralentissement de l'économie allemande, provoquant une récession dont le pays est sorti en 1994 (9).

D'autre part, plusieurs pays d'Europe étaient contre une réunification allemande. Le Royaume-Uni et les Soviétiques ne voulaient pas voir une Allemagne unifiée puissante (10). Il y avait une forme d'alliance entre Margaret Thatcher, la première ministre du Royaume-Uni, et Mikhaïl Gorbatchev, le secrétaire général de l'Union soviétique, pour empêcher la réunification allemande (11). De plus, la France avait aussi affirmé que l'Europe n'était pas prête pour une Allemagne réunifiée. (12) En ce sens, une Allemagne divisée était perçue comme sécurisante pour le reste de l'Europe. En outre, le premier ministre israélien Yithzak Shamir s'inquiète de voir une Allemagne réunie, car selon lui la majorité des Allemands ont autrefois décidé de tuer des millions de juifs et, si leur pays redevient une puissance, ils pourraient être tentés de recommencer (13).

Malgré cette aversion de l'Europe à voir une Allemagne réunifiée, les pays européens savaient que l'unification allait se produire éventuellement. Par contre, ceux-ci croyaient que la réunification allait plutôt se produire au minimum en 1995 ou plus tard (14).

Une unification qui n'a pas tout unifié

Malgré la réunification et la puissance de l'Allemagne, l'Ouest et l'Est du pays ne sont pas sur un pied d'égalité lorsqu'il est question d'économie, d'éducation et de culture (15).

Tout d'abord, dans une perspective économique, l'Est est généralement plus pauvre que l'Ouest (16). En effet, les Allemands de l'Est gagnent en moyenne les deux tiers de ce que les Allemands de l'Ouest gagnent. De plus, l'Est est environ 27 % moins productif que l'Ouest (17).

Ensuite, en matière d'éducation, les États dans l'Est de l'Allemagne réussissent mieux que ceux de l'Ouest. Ce succès en éducation s'expliquerait selon un observateur par le fait qu'il y a moins d'immigrants dans l'Est du pays et qu'il y a eu un grand investissement dans le système d'éducation de l'Est depuis 1990 (18).

Pour conclure, une majorité d'Allemands de l'Est jugent durement ceux de l'Ouest, affirmant qu'ils sont superficiels et arrogants. Du côté des Allemands de l'Ouest, 51 % estiment que l'Est est mécontent en permanence (19). Un certain « mur psychologique » subsiste donc toujours en Allemagne entre l'Est et l'Ouest.




Références:

(1) HISTORY, The Rise and Fall of the Berlin Wall, [En Ligne]: http://www.history.co.uk/shows/the-rise-and-fall-o... (page consultée le 22 février 2016)

(2) Ibid.

(3) Ibid.

(4) BBC HISTORY, The Berlin Crisis and the construction of the Berlin Wall, [En Ligne]: http://www.bbc.co.uk/history/places/berlin_wall (page consultée le 22 février 2016)

(5) Ibid.

(6) THE COLD WAR MUSEUM, Reunification of Germany, [En Ligne]: http://www.coldwar.org/articles/90s/reunification_... (page consultée le 22 février 2016)

(7) Ibid.

(8) Ibid.

(9) Ibid.

(10) WIEGREFE. Klaus, Germany's Unlikely Diplomatic Triumph: An Inside Look at the Reunification Negotiations, Spiegel International, 2010, [En Ligne]: http://www.spiegel.de/international/germany/german... (page consultée le 22 février 2016)

(11) Ibid.

(12) Ibid.

(13) Ibid.

(14) Ibid.

(15) CONNOLLY. Kate, German reunification 25 years on: how different are east and west really, The Guardian, 2015, [En Ligne]: http://www.theguardian.com/world/2015/oct/02/germa... (page consultée le 22 février 2016)

(16) Ibid.

(17) Ibid.

(18) Ibid.

(19) SAINT-PAUL. Patrick, En Allemagne, l'Est et l'Ouest ne se comprennent pas, Le Figaro, 2012, [En Ligne] : http://www.lefigaro.fr/international/2012/12/17/01... (page consultée le 22 février 2016)

Dernière modification: 2016-02-29 07:51:53

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'Allemagne ouvre la porte au cannabis
>février 2019


Allemagne : puissance économique n'est pas synonyme de puissance militaire
>octobre 2018


L'Allemagne de Merkel : Wir Schaffen Das
>avril 2018


Grève historique en Allemagne
>mars 2018


Fin des négociations pour une coalition : le nouveau gouvernement allemand enfin formé
>février 2018


Nord Stream 2 : une véritable saga autour d'un projet de pipeline en Europe
>janvier 2018


Vers une étrange répétition de l'histoire ?
>janvier 2018


Le plan Merkel : gage de prospérité pour l'Afrique?
>décembre 2017


Le vieillissement démographique en Allemagne : une réalité alarmante
>novembre 2017


Le B.R.I.C.S parmi les grandes puissances du G20 à Hambourg
>octobre 2017


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019