21 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

9 février 2016

L'adhésion controversée du Monténégro à l'OTAN


Alys Favreau
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

L'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) est une organisation politique et militaire qui naît en 1949. Celle-ci a pour but de promouvoir les décisions démocratiques, d'encourager la coopération des pays en matière de sécurité et de résoudre les différends de manière pacifique. Maintenant composée de 28 pays, l'organisation permet à ceux-ci de prendre des décisions collectives pour assurer la liberté et la sécurité de tous ses membres.

Dans peu de temps, l'OTAN comptera un nouveau membre puisqu'elle a proposé au Monténégro d'intégrer ses rangs (1). Ce petit pays de 630 000 habitants serait donc le troisième pays de l'ex-Yougoslavie à se joindre à l'Alliance atlantique (2). D'ici 18 mois à 2 ans, le Monténégro devrait devenir le 29e membre de l'OTAN (3).

Le Monténégro en évolution

Un plan d'action (MAP) est disponible pour les pays désirant adhérer à l'OTAN. Il permet à l'État d'accéder à un soutien adapté à ses besoins particuliers. En ce qui concerne le Monténégro, celui-ci a reçu une invitation à participer au MAP en décembre 2009 (4). Le petit pays a débuté son plan d'action à l'automne 2010. Cela lui a permis de prendre en compte les défis majeurs auxquels il devait faire face. À l'époque, il devait se concentrer sur le renforcement de l'État de droit, sur la réforme du secteur de la sécurité et sur la lutte contre la corruption et le crime organisé (5).

En 2015, les membres de l'OTAN ont débuté les pourparlers sur l'adhésion du Monténégro. Ceux-ci ont déclaré qu'ils donneront encore du soutien au pays, qui devait encore s'améliorer, surtout dans le domaine de l'État de droit. Par ailleurs, dans la période précédant l'adhésion du Monténégro, celui-ci sera plus souvent intégré aux activités de l'OTAN (6).

Une adhésion qui profite à tous ?

Selon le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, l'adhésion du Monténégro ne permettrait pas seulement à celui-ci d'obtenir des avantages, mais elle profiterait grandement à l'OTAN aussi. Stoltenberg explique que cette adhésion permettra de renforcer la sécurité des Balkans, une région qui a été malmenée par les conflits. Le Monténégro est aussi très expérimenté en ce qui a trait au combat en montagne et à la sécurité maritime (7).

Stoltenberg ajoute que l'adhésion du Monténégro n'est dirigée contre personne. Les relations froides entre ce pays et la Russie auraient pu mener à d'autres conclusions (8). D'autant plus que la Russie avait mis en garde le Monténégro sur les possibles conséquences que son adhésion à l'OTAN pouvait engendrer. Le premier ministre du Monténégro, Milo Djukanovic, n'a pas semblé prendre en compte les propos de la Russie. Celui-ci explique que l'adhésion à l'organisation est une question de sécurité et de stabilité pour le pays et la région (9).

Une adhésion qui divise les opinions

Les avis divergent grandement relativement à l'adhésion du Monténégro à l'OTAN. Depuis l'annonce faite en décembre, le gouvernement fait face à de nombreuses protestations. Effectivement, la population du Monténégro est très divisée sur la question. La mention de l'OTAN soulève des souvenirs des bombardements de cette organisation contre la Serbie et le Monténégro durant la guerre du Kosovo. Ainsi, 50,2 % des citoyens sont en faveur de l'adhésion de leur pays à l'OTAN, et 49,8 % sont contre. D'autres soupçonnent Moscou d'agiter la population monténégrine pour empêcher l'adhésion du pays à l'OTAN (10).

D'autre part, peu avant l'annonce de l'adhésion imminente, le pays traversait une crise politique. Plusieurs manifestations ont eu lieu contre le gouvernement du premier ministre Milo Djukanovic pour demander sa démission et la création d'un gouvernement de transition. Djukanovic est en poste depuis 25 ans comme dirigeant du Monténégro et fait face à des allégations de corruption (11).

Comme mentionné antérieurement, la Russie s'oppose à l'adhésion du Monténégro et juge ce geste comme une intrusion dans sa sphère d'influence (12). Maria Zakharova, une diplomate russe, expliquait que ce genre d'initiative avait un fort potentiel de confrontation. Elle mentionnait aussi que cela ne permettait pas la paix et la stabilité dans les Balkans ou dans l'Europe en général. Ce projet serait davantage de nature à nuire aux relations entre l'OTAN et la Russie, explique-t-elle (13).

Contrairement à celle-ci, le ministre des Affaires étrangères du Monténégro, Igor Luksic, explique que c'est un grand moment pour le pays et que les efforts de l'État seront récompensés par son adhésion à l'organisation (14). Par contre, le chef de l'opposition, Srdjan Milic, réclame un référendum sur la question et clame que l'invitation de l'OTAN est un acte d'agression contre le pays et la sécurité de celui-ci (15).

L'avis des États-Unis est tout autre. En effet, le petit pays d'Europe de l'Est a reçu l'appui des États-Unis quant à son adhésion à l'OTAN. L'ambassadeur américain, Douglas Lute, souligne qu'il ne s'agit pas d'un message pour la Russie, que l'appui des États-Unis est dirigé seulement vers le Monténégro, ses dirigeants et la population (16).

Finalement, l'adhésion du Monténégro dépendra de plusieurs facteurs. La population fera peut-être en sorte de ralentir ou d'empêcher les procédures d'adhésion. Sans compter les menaces de la Russie qui pourraient mener à des conflits entre les deux pays. De plus, un gouvernement de transition pourrait mettre en suspens les démarches de ce petit pays d'ex-Yougoslavie.




Références:

(1) OTAN, Qu'est-ce que l'OTAN?, http://www.nato.int/nato-welcome/index_fr.html, (7 février 2016).

(2) DESPIC-POPVIC, Hélène, Le Monténégro bientôt dans l'Otan, Libération, 2 décembre 2015, http://www.liberation.fr/planete/2015/12/02/le-mon... (7 février 2016).

(3) RIJCKAERT, Alix, L'OTAN va s'élargir dans les Balkans, Le Devoir, 3 décembre 2015, http://www.ledevoir.com/international/europe/45686... (7 février 2016).

(4) OTAN, Le Plan d'action pour l'adhésion (MAP), 13 juin 2014, http://www.nato.int/cps/fr/natolive/topics_37356.htm, (7 février 2016).

(5) OTAN, Les relations entre l'OTAN et le Monténégro, 10 décembre 2015, http://www.nato.int/cps/fr/natohq/topics_49736.htm, (7 février 2016).

(6) Loc.Cit.

(7) OTAN, L'OTAN ouvre ses portes au Monténégro, 3 décembre 2015, http://www.nato.int/cps/fr/natohq/opinions_125739.htm, (7 février 2016).

(8) RIJCKAERT, Alix, Op.Cit

(9) Loc.Cit.

(10) 20 minutes, L'Otan va s'élargir dans les Balkans malgré l'opposition de Moscou, 2 décembre 2015, http://www.20minutes.fr/monde/1742077-20151202-ota... (7 février 2016).

(11) NIKOLAIDIS, Andrej, « L'Otan sème la zizanie », Courrier international, n° 1304, 29 octobre 2015, p. 13.

(12) La Nouvelle Tribune, Le Monténégro bientôt 29e membre de l'OTAN, 2 décembre 2015, http://lnt.ma/le-montenegro-bientot-29eme-membre-de-lotan/, (7 février 2016).

(13) REGNIER, Philippe, « Un pas à l'Est qui agace Moscou », Le Soir, 3 décembre 2015, p. 14.

(14) Loc.cit

(15) RIJCKAERT, Alix, Op.Cit.

(16) Le Monde, Le Monténégro est invité à entrer dans l'OTAN, 2 décembre 2015, http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/12/02/l-... (7 février 2016).

Dernière modification: 2016-02-15 07:46:44

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'adhésion controversée du Monténégro à l'OTAN
>février 2016


Désir d'un régime démocratique au Monténégro
>novembre 2015


Victoire de Djukanovic : le Monténégro rêve toujours d'intégrer l'Union européenne
>septembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019