Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

17 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

23 janvier 2018

Une course au ralenti pour le taux de fécondité au Burundi


Arnela Kovac
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2018
Référendum constitutionnel au Burundi

juillet
1996
Renversement du président burundais Sylvestre Ntibantunganya

avril
1994
Attentat contre les présidents du Burundi et du Rwanda

septembre
1987
Renversement du président burundais Jean-Baptiste Bagaza

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

avril
1980
Renversement du président libérien William R. Tolbert

novembre
1976
Renversement du président burundais Michel Micombero

avril
1972
Début d'une insurrection au Burundi

novembre
1966
Renversement du roi Ntare V au Burundi

janvier
1965
Assassinat du premier ministre burundais Pierre Ngendandumwe

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

juillet
1962
Proclamation de l'indépendance du Rwanda

Situé dans la partie est du continent africain, le Burundi est un petit pays ayant une superficie de 27 834 km2, En revanche, il est peuplé de 10 524 117 d'habitants en 2016 [1]. Cette importante population s'explique notamment par un taux de fécondité élevé. Toutefois, depuis la fin de la crise de 1993 jusqu'à aujourd'hui, il y a eu un vent de changement et le taux de fécondité se trouve à la baisse.

Un enjeu prioritaire

En 2015, le Burundi enregistre un taux de fécondité de 5,7 par femme, alors que celui de l'Afrique subsaharienne était de 4,9 par femme [2]. Il est également intéressant de mentionner que le taux de fécondité des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la même année, était de 1,7 par femme [3]. Ces données placent le Burundi parmi les pays où le taux de fécondité reste élevé. Selon le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), ce pays fait face à plusieurs enjeux reliés à la problématique de son important taux de fécondité. Tout d'abord, l'UNFPA prévoit que la population doublera dans moins de 30 ans si la tendance se maintient, alors que déjà en 2015 le Burundi était peuplé densément (379 habitants par km2 [4]).

Ensuite, selon le deuxième vice-président du Burundi, Joseph Butore, l'importante croissance démographique fait pression sur le peu de ressources naturelles, financières et socio-économiques [5]. Butore affirme que le taux élevé de fécondité a pour conséquence une population majoritairement jeune. Au total, c'est 45 % de la population qui a moins de 15 ans et 56 % moins de 20 ans [6]. En d'autres mots, les jeunes amènent une surutilisation des infrastructures du Burundi et un surplus de main-d'œuvre. Butore « cite notamment le non-respect des ratios de fréquentation scolaire, l'élévation des risques sociaux, notamment la délinquance, l'insécurité, le phénomène des enfants de la rue [7]».

Vent de changement

Toutefois, depuis le début de la guerre civile au Burundi, en 1993, le taux de fécondité diminue tranquillement et on enregistre une baisse. La troisième Enquête démographique et de santé au Burundi, en 2016-2017, indique une baisse du taux de fécondité qui est passé de 6,9 en 1987 à 5,5 en 2017 [8]. Ce vent de changement s'explique par plusieurs facteurs.

Peu de temps après la publication cette enquête, l'expert Nicolas Ndayishimiye, directeur général de l'Institut de statistiques et des études économiques du Burundi (ISTEEBU), a accordé une entrevue à l'agence de presse chinoise Xinhua. Il croit que cette légère amélioration est due aux efforts mis en place par le gouvernement dans le but de baisser le taux de fécondité [9]. Ces efforts se traduisent par l'organisation de campagnes de sensibilisation de masse et l'amélioration de l'accès à des moyens de contraception [10].

D'un point de vue social, l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) souligne l'évolution du rôle indispensable de la femme dans la société depuis la crise de 1993 et dans le maintien de la paix au Burundi. Elle constate que le pays évolue vers la société moderne et accorde de l'importance à l'éducation des filles qui ne sont plus uniquement destinées aux tâches domestiques traditionnelles [11].

La baisse du taux de fécondité au Burundi se fait d'une façon lente, encore aujourd'hui, et le gouvernement doit continuer à déployer des efforts. L'atteinte d'un taux de fécondité inférieur à 5 par femme est possible. Afin d'y arriver, l'éducation et l'émancipation des femmes et filles burundaises est indéniable selon l'UNESCO [12].




Références:

[1] Banque mondiale, Burundi, URL : https://donnees.banquemondiale.org/pays/burundi, consulté le 22 janvier 2018

[2]The World Bank, Fertility rate, total (births per woman), URL: https://data.worldbank.org/indicator/SP.DYN.TFRT.I... consulté le 22 janvier 2018

[3] loc.cit.

[4] UNFPA, Burundi, URL : http://burundi.unfpa.org/sites/default/files/pub-p... consulté le 22 janvier 2018

[5] NDAMIYE Bella-Sonia, «La maîtrise de la démographie, un défi majeur», Burundi Eco, 19 avril 2016, URL : http://burundi-eco.com/maitrise-demographique-defi... consulté le 22 janvier 2016

[6] Loc. cit.

[7] Loc. cit.

[8] Institut de Statistiques et d'Études Économiques du Burundi,, Troisième Enquête démographique et de santé au Burundi (EDSB-III) 2016- 2017, p.8, URL : https://dhsprogram.com/pubs/pdf/PR89/PR89.pdf, consulté le 22 janvier 2018

[9] Xinhua, «Burundi : l'indice synthétique de fécondité "légèrement amélioré" depuis 1987», Africa Time, 26 juillet 2017, URL : http://fr.africatime.com/burundi/articles/burundi-... consulté le 22 janvier 2018

[10] loc.cit.

[11] UNESCO, Le rôle des femmes dans la reconstruction post-conflit : expérience et leçons retenues du Burundi, p.1, URL : http://www.unesco.org/fileadmin/MULTIMEDIA/HQ/SHS/... consulté le 22 janvier 2018

[12] Ibid., p. 3.

Dernière modification: 2018-01-29 08:41:03

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Une course au ralenti pour le taux de fécondité au Burundi
>janvier 2018


Chou blanc pour les putschistes burundais
>septembre 2015


Burundi : un ancien Président est acquitté
>janvier 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016