Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

18 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

5 décembre 2017

Le Danemark repousse l'immigration


Jana Lirette-Beaucaire
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

décembre
2009
Ouverture d'une Conférence internationale sur le climat à Copenhague

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

septembre
2005
Publication de caricatures controversées sur l'islam dans un journal danois

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1998
Création de la Banque centrale européenne

juin
1994
Tenue d'élections au Parlement européen

février
1992
Signature du traité de Maastricht

juin
1989
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1979
Tenue d'une première élection au suffrage universel au Parlement européen

mars
1979
Création du système monétaire européen

janvier
1979
Tenue d'un référendum sur l'autonomie du Groenland

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

janvier
1973
Entrée du Royaume-Uni, de l'Irlande et du Danemark dans la CEE

janvier
1972
Signature des traités d'adhésion du Royaume-Uni, de l'Irlande, du Danemark et de la Norvège à la CEE

janvier
1972
Décès de Frederick IX, roi de Danemark

septembre
1961
Début des travaux de l'Organisation de coopération et de développement économiques

janvier
1960
Création de l'Association européenne de libre-échange

mai
1953
Référendum sur la Constitution au Danemark

Bien qu'arrivé au premier rang des pays ayant la meilleure qualité de vie, le Danemark connait néanmoins des problèmes au niveau de l'accueil de ses demandeurs d'asile. En effet, depuis quelques mois il s'agit d'un sujet omniprésent dans l'actualité européenne (1). On y parle notamment de la ministre de l'Immigration et de l'Intégration du Danemark qui affirme « défendre son pays contre l'immigration (2) ». Une photo de cette dernière « fêtant » la 50e mesure anti-immigration au Danemark a également beaucoup fait réagir. Considérant le problème des migrants en Europe présentement, cette grande fermeture face à l'immigration est fortement pointée du doigt.

Le Danemark, une destination à éviter

Il faut dire que le Danemark, avec ses bonnes conditions de vie, est une destination prisée par les réfugiés. Cela étant dit, le gouvernement danois tente de plus en plus de rendre le pays le moins séduisant possible. Pour ce faire, plusieurs mesures assez drastiques ont été mises en place afin de diminuer les accommodements faits aux nouveaux arrivants. En fait, le gouvernement soutient qu'il loge et nourrit les réfugiés, ainsi ces derniers n'ont besoin que du strict nécessaire. C'est pourquoi un migrant ne touche qu'environ 16 euros aux deux semaines. De plus, la durée permis de résidence est de plus en plus raccourcie, passant de cinq à deux ans (3).

En 2016, le gouvernement danois a poussé cette logique à un autre niveau avec la mise en place d'une loi autorisant la saisie de biens des nouveaux arrivants. En effet, à leur arrivée les réfugiés ont désormais l'obligation légale de choisir les biens qu'ils désirent garder en leur possession, puis remettre le reste au gouvernement. À ce moment, ils pouvaient garder seulement 400 euros de biens, mais ce montant a été augmenté à 1 350 euros. Cela dit, face à la colère de plusieurs États contre cette mesure, le gouvernement a adouci sa politique en autorisant la conservation de biens avec une valeur sentimentale, par exemple des alliances (4).

Le gouvernement danois soutient d'ailleurs que les mesures de ce genre ont comme objectif de dissuader les migrants à s'établir au pays. Malgré tout, le Danemark reste un pays accueillant un très grand nombre de migrants. En effet, de 1962 à 2012, on enregistre une moyenne annuelle de 44 148 arrivants. On croit d'ailleurs qu'en 2020 on devrait atteindre jusqu'à 116 950 arrivants par année. Sur ce plan, le Danemark se situe notamment non loin derrière la Finlande, l'Autriche, l'Allemagne puis la Suède (5).

Une culture de l'homogénéité

Certes le Danemark accueille beaucoup d'arrivants, mais leur sélection est très ardue. En 2015, on peut observer que l'asile est accordé à seulement 29 % des Irakiens et 35 % des Afghans qui en font la demande. Ces chiffres révèlent que le taux d'acceptation du Danemark se situe en dessous de la moyenne de l'Union européenne. Si l'on compare avec la Norvège qui accorde 99 % des demandes d'asile aux Irakiens et 84 % des demandes d'Afghans, on peut considérer le Danemark comme étant très fermé (6).

Il faut dire également qu'il existe au Danemark une grande culture de l'homogénéité. Le multiculturalisme est donc un concept très peu discuté et accepté. On fait davantage la promotion de l'assimilation des nouveaux arrivants. En fait, on observe chez les Danois très peu de différences physiquement et culturellement. Par conséquent l'immigration est mal vue par la majorité de la population (7). Une belle illustration de cette fermeture est que de 2007 à 2013, les réfugiés à prédominance musulmane étaient tout simplement exclus des groupes cibles du Danemark. D'ailleurs, être propice à bien s'intégrer et s'assimiler à la culture danoise étaient des critères de sélection pour tous les nouveaux arrivants. Cela défavorisait donc l'immigration de personnes musulmanes, par leur culture et leur religion très différente de celle des Danois. Ainsi, bien qu'en 2013 le Parti social-démocrate du Danemark ait supprimé cette exigence d'intégration potentielle, la position anti-musulmane prédomine toujours au pays (8).

D'ailleurs, cette culture anti-immigration s'exprime en partie par une montée du Parti libéral présentement au pouvoir. En effet, le Dansk Folkeparti est un parti de droite comportant des positions extrêmes sur l'immigration. Cela explique pourquoi depuis le début de la crise des migrants, en 2015, le Danemark maintient une position ouvertement anti-immigration. La ministre de l'Immigration exprime d'ailleurs très clairement que son but est de réduire au maximum l'entrée des migrants au pays (9). Certes, le Danemark est un pays traditionnellement accueillant, tout comme la Suède, mais depuis une dizaine d'années le mouvement populiste anti-immigration domine la scène politique (10). On peut le voir par la montée en popularité des partis de droite, passant de 14 % à 21 % aux dernières élections.

Une communauté internationale qui s'oppose

Cela étant dit, le Danemark ne s'exprime pas explicitement comme ayant une « interdiction musulmane ». Le gouvernement opte davantage pour un discours plus large contre l'immigration. Selon Samantha Ruth Brown, une spécialiste de l'université du Wisconsin-Madison sur le racisme et la xénophobie dans la politique scandinave, ces propos moins rigides permettent simplement d'éviter de violer le droit national et international (11).

Malgré tout, certaines décisions du gouvernement danois ne passent plus inaperçues dans la communauté internationale. On peut penser notamment à la controverse entourant la saisie de biens des nouveaux arrivants. En effet, le haut-commissariat aux réfugiés de l'organisation des Nations unies qui a dit de cette nouvelle qu'elle était « susceptible d'alimenter la peur et la xénophobie (12) ». Le Washington Post est allé jusqu'à dire que cette loi est comparable à la saisie de bien des Juifs par l'Allemagne nazie. Un autre bon exemple est le jugement en 2016 de la Cour de justice de l'Union européenne qui a estimé que la loi danoise sur l'immigration limitait illégalement les droits des travailleurs turcs (13).

Le gouvernement du Danemark ne s'arrête pas à cette mauvaise presse internationale. Au contraire, cela alimente d'autant plus son désir de tout faire afin de durcir la politique migratoire du pays. Un bon exemple est certainement « son intention de rétablir les contrôles à ses frontières avec la Suède (14) » sous prétexte de danger terroriste. En effet, plusieurs réfugiés clandestins entre au pays en passant par la Suède. Malgré l'opposition de l'Union européenne à cette décision, le Danemark prône la fermeture de cette frontière ainsi qu'une vérification de toutes les personnes entrant sur le territoire (15). Reste à voir combien de temps encore le Danemark pourra mettre des restrictions à ses politiques migratoires sans être sanctionné par la communauté internationale.




Références:

(1) CASSOULAT, Alice, « Le Danemark, pays du bonheur, doit... encore progresser », La Tribune (France), no. 6244, jeudi 29 juin 2017, p. 48, En ligne, https://nouveau-eureka-cc.ezproxy.usherbrooke.ca/S... (Consulté le 29 novembre 2017)

(2) AFP, « Danemark : le projet sur la loi confiscation des biens des migrants trouve une majorité », Le Monde, 12 janvier 2016, En ligne, http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/01/12/au... (Consulté le 29 novembre 2017)

(3) CHASTAND, Jean-Baptiste, « Le Danemark raidit sa position sur l'immigration », Le Monde, 21 janvier 2016, En ligne, http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/01/14/le... (Consulté le 29 novembre 2017)

(4) CASSOULAT, Alice, op. cit.

(5) BANQUE MONDIALE, « Immigration nette (sur 5 ans) : Danemark », Perspective Monde, 12 janvier 2017, En ligne, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/tend/DNK/f... (Consulté le 29 novembre 2017)

(6) BROWN, Samantha Ruth, « Denmark already had a Muslim ban. It was just called something else », The Washington Post, 23 mars 2017, En ligne, https://www.washingtonpost.com/ news/monkey-cage/wp/2017/03/23/denmark-already-has... (Consulté le 29 novembre 2017)

(7) MIHAELY, Gil, « Danemark, les secrets d'une identité heureuse », Causeur, 13 décembre 2017, En ligne, https://www.causeur.fr/danemark-identite-heureuse-... (Consulté le 29 novembre 2017)

(8) BROWN, Samantha, op. cit.

(9) DELAPORTE, Audrey, « Le Danemark replié en son royaume », Libération, 25 avril 2017, En ligne, http://www.liberation.fr/debats/2017/04/25/le-dane... (Consulté le 29 novembre 2017)

(10) MANDEVILLE, Laure, « Cette nouvelle vague populiste qui secoue la vieille Europe », Le Figaro, no. 22775, 31 octobre 2017, p. 2, En ligne https://nouveau-eureka-cc.ezproxy.usherbrooke.ca/S... (Consulté le 29 novembre 2017)

(11) BROWN, Samantha, op. cit.

(12) CHASTAND, Jean-Baptiste, op. cit.

(13) BROWN, Samantha, op. cit.

(14) DELAPORTE, Audrey, op. cit.

(15) Loc. cit.

Dernière modification: 2017-12-11 07:55:41

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le Danemark repousse l'immigration
>décembre 2017


Taux de suicide inquiétant au Groenland
>février 2015


Bilderberg : l'élite politico-économique la plus secrète du monde
>septembre 2014


Une réforme dans l'enseignement danois
>octobre 2013


Le Groenland gravit une autre marche dans l'échelle de l'autonomie
>septembre 2009


Le Groenland sur la voie de l'autodétermination
>décembre 2008


Un pont unissant le Danemark à l'Allemagne : Pas avant 2018 !
>septembre 2008


Des nuits d'émeutes dans les rues de Copenhague
>mars 2007


Les caricatures de Mahomet : Pourquoi une telle crise?
>février 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016