Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

15 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

14 March 2017

Quand les activistes environnementalistes affrontent le climatosceptique de l'administration Trump


Mélissa Nilsson
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

November
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

July
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

June
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

March
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

December
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

September
2017
Ouragans sur les Caraïbes

August
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

January
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

January
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

November
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

September
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

June
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

March
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

January
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

October
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

December
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

November
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

September
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

November
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

Le Sénat américain a confirmé, le 17 février 2017, la nomination de Scott Pruitt à la tête de l'Agence de protection de l'environnement (EPA). Cet ancien procureur général de l'État de l'Oklahoma, aux États-Unis, est connu pour ses liens très étroits avec le secteur des énergies fossiles et pour ses tendances climatosceptiques.

Paradoxes inquiétants

La nomination de Scott Pruitt a été saluée par le secteur de l'énergie et a reçu l'appui sans faille des républicains, par 52 voix contre 46(1). Elle a cependant provoqué l'inquiétude des élus démocrates et de vives critiques de la part de nombreux scientifiques et anciens employés de l'EPA(2).

La participation de Pruitt à plus d'une douzaine de batailles judiciaires contre l'EPA, aux côtés d'industriels et de lobbyistes pro-énergies fossiles, est notamment à la source de ces inquiétudes(3). Il s'est entre autres battu contre le «Clean Power Plan» de l'ex-président Barack Obama, qui imposait aux centrales électriques des réductions de leurs émissions de CO2(4). Il a aussi plaidé contre les mesures de réduction des émissions de mercure pour les centrales au charbon, contre la limitation des émissions d'ozone et contre la réglementation mise en place pour réduire les émissions de méthane de l'industrie pétrolière et gazière(5).

Faisant fi du principe de précaution, Pruitt a également contredit les conclusions de l'EPA sur les gaz à effet de serre(6). Selon lui, il y a absence de certitude scientifique sur l'existence d'un lien entre les changements climatiques et les activités humaines(7). Les démocrates et les scientifiques s'attendent donc à ce qu'il impose la direction souhaitée par le président américain Donald Trump en restreignant substantiellement les lois environnementales, notamment celles portant sur la lutte contre les changements climatiques(8).

Les intérêts des industries pétrolière, gazière et du charbon risquent également d'être favorisés avec Pruitt à la tête de l'EPA, puisque celui-ci milite en ce sens et à contre-courant des directives de l'EPA depuis plusieurs années. À cet effet, des milliers de courriels échangés avec des représentants de ces industries ont récemment démontré que le nouveau secrétaire de l'EPA aurait un parti pris en leur faveur(9).

Il n'est donc pas étonnant qu'une lettre, publiée en février 2017, ait été signée par plus de 800 anciens membres de l'EPA s'opposant à cette nomination(10).

Un sauvetage réussi

Suivant les rumeurs de la potentielle suppression des données scientifiques environnementales par la nouvelle administration Trump, des groupes de pirates informatiques ont décidé de récolter et d'archiver les données issues des sites officiels américains, le jour de l'assermentation du président élu(11).

Ce sauvetage de données a rassemblé, le 20 janvier 2017, une soixantaine de programmeurs et archivistes dans le département d'études de l'information de l'Université de la Californie à Los Angeles(12). Ceux-ci ont travaillé sans relâche pour télécharger autant de données fédérales sur le climat et l'environnement que possible avant que Trump n'entre en fonction. Ils ont réussi à récupérer des centaines de milliers de pages de EPA.gov, NASA.gov, DOE.gov et whitehouse.gov(14), avant la disparition, la même journée, de celles liées aux changements climatiques sur whitehouse.gov(15).

Une compagnie canadienne d'archivage de données, Page Freezer, s'est jointe aux efforts des activistes en proposant d'archiver gratuitement sur ses serveurs européens une copie de l'ensemble des données récupérées(16). Ces données serviront éventuellement de références plus fiables par rapport aux informations fédérales potentiellement erronées qui seront publiées sur les sites gouvernementaux américains(17).

Une bonne chose puisque, quatre jours plus tard, soit le 24 janvier 2017, l'administration Trump mettait en péril des années de travail en donnant des instructions à l'équipe de communication de l'EPA pour que soit retirée de son site Internet la partie consacrée aux changements climatiques(18). Cette partie contenait notamment des liens vers des recherches scientifiques sur le réchauffement climatique, des données détaillées sur les émissions de gaz à effet de serre et le plan d'action pour le climat mis en place par l'administration Obama(19).

Grâce à l'effort concerté des programmeurs et archivistes, ces données n'ont pas été perdues. Toute tentative de distorsion de l'information par l'administration Trump ou par le nouveau secrétaire de l'EPA pourra donc être exposée au monde entier, en particulier aux citoyens américains, qui les auront assurément à l'oeil.




Références:

(1) Agence France-Presse. « Qui est Scott Pruitt, le climatosceptique qui prend la tête de l'Agence américaine de protection de l'environnement », Huffington Post, 18 février 2017, URL http://www.huffingtonpost.fr/2017/02/18/qui-est-sc... (page consultée le 13 mars 2017)

(2) SHIELDS, Alexandre. «Un climato-négationniste chargé de protéger l'environnement », Le Devoir, 18 février 2017, URL http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-s... (page consultée le 13 mars 2017)

(3) Agence France-Presse. « Scott Pruitt confirmé à la tête de l'Agence de protection de l'environnement », La Presse, 17 février 2017, URL http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/20... (page consultée le 13 mars 2017)

(4) Libération avec Agence France-Presse. « Les étonnantes nominations de Trump », Libération, 11 décembre 2016, URL http://www.liberation.fr/planete/2016/12/11/les-et... (page consultée le 13 mars 2017)

(5) SHIELDS, Alexandre. «Un climato-négationniste...», op. cit.

(6) Radio-Canada avec Agence France-Presse et BBC News. « Le patron de l'Agence de l'environnement met en doute le consensus scientifique sur le climat », Radio-Canada.ca, [En ligne], 9 mars 2017, http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1021415/scott-... (Page consultée le 13 mars 2017).

(7) Ibid.

(8) SHIELDS, Alexandre. «Un climato-négationniste...», op. cit.

(9) Ibid.

(10) Ibid.

(11) SCHLANGER, Zoë. « Hackers downloaded US government climate data and stored it on European servers as Trump was being inaugurated », Quartz media, [En ligne], 21 janvier 2017, https://qz.com/891201/hackers-were-downloading-gov... (Page consultée le 13 mars 2017).

(12) Ibid.

(13) Ibid.

(14) Ibid.

(15) Ibid.

(16) Ibid.

(17) Ibid.

(18) Ibid.

(19) VOLCOVICI, Valérie. « Trump administration tells EPA to cut climate page from website: sources », Reuters, [En ligne], 25 janvier 2017, http://www.reuters.com/article/us-usa-trump-epa-cl... (Page consultée le 13 mars 2017).

Reuters. « L'administration Trump fait disparaître le changement climatique », Radio-Canada.ca, [En ligne], 25 janvier 2017, http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1012877/etats-... (Page consultée le 13 mars 2017).

Dernière modification: 2017-03-20 07:49:31

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016