Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

23 février 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

24 janvier 2017

Les problèmes économiques de la Corée du Nord : une affaire d'attitude


François Bélanger
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

avril
2018
Sommet entre les leaders de la Corée du Sud et de la Corée du Nord

juillet
2017
Lancement d’un missile nord-coréen qui serait capable d’atteindre les États-Unis

décembre
2011
Décès du leader nord-coréen Kim Jong-il

février
2007
Entente sur un éventuel démantèlement du programme nucléaire nord-coréen

octobre
2006
Premier essai nucléaire en Corée du Nord

juin
2000
Tenue d'une rencontre historique entre les chefs d'État des deux Corées

juillet
1994
Décès du président nord-coréen Kim Il-sung

juin
1950
Déclenchement de la guerre de Corée

Isolée, hostile et totalitaire sont des termes fréquemment associés à la Corée du Nord. Celle qui fait quotidiennement les manchettes pour ses multiples essais nucléaires connaît aussi des difficultés économiques peu connues du reste du monde. Avec l'arrivée au pouvoir en 2011 de Kim Jong-un, à la suite de la mort de son père, Kim Jong-il, l'économie nord-coréenne pouvait espérer une relance. Or, cinq ans plus tard, la Corée du Nord éprouve toujours de graves problèmes économiques.

Une économique opaque et déconnectée

De nos jours, la performance économique d'un pays passe directement par les relations, diplomatiques et économiques, qu'il entretient avec ses partenaires. En ce sens, l'hostilité et la fermeture du régime nord-coréen semblent nuire grandement à l'établissement d'une confiance facilitant les partenariats économiques.

Effectivement, il est difficile de bien cerner l'économie nord-coréenne en raison de l'opacité du régime en place. Il est donc ardu de confirmer l'exactitude des données officielles émises par le gouvernement. En ce sens, le produit intérieur brut (PIB), exprimé selon la parité du pouvoir d'achat, varie entre 15,5 milliards de dollars pour 2016 et 40 milliards de dollars pour les années antérieures, soit 2014 et 2015 (1). Concernant la croissance économique du pays, elle stagne aux alentours de 1 % pour les cinq premières années au pouvoir de Kim Jong-un (2).

Par ailleurs, en 2015, les importations et les exportations s'élèvent respectivement à 4,82 milliards et 4,15 milliards (3), informations qui varient selon la source, puisque la banque centrale sud-coréenne établit le commerce extérieur de la Corée du Nord à 6,25 milliards en 2015 (4). En comparaison, les importations sud-coréennes ont atteint 428,5 milliards, tandis que les exportations ont totalisé 548,8 milliards pour l'année 2015. Le principal partenaire économique de la Corée du Nord est la Chine (5). On estime que le commerce entre la Corée du Nord et la Chine représente 91 % du commerce extérieur nord-coréen, principalement grâce à l'exportation de charbon (6).

Transformation, privatisation et confrontation

Plusieurs experts, comme Nam Sung-wook et Geoffrey K. See, s'entendent pour dire que la réforme de l'agriculture est un des maillons forts de l'économie sous Kim Jong-un, malgré les nombreuses famines que le pays a subies sous la gouverne de Kim Jong-il (7). D'autres, comme Rhee Yoojin et Benoit Hardy-Chartrand, expliquent que le développement des industries permettra la stabilisation et la relance de l'économie nord-coréenne (8). Malgré que ces secteurs soient en développement, le futur de l'économie nord-coréenne reste incertain.

En ce sens, Hardy-Chartrand et Sung-wook affirment que la Corée du Nord doit résoudre son problème d'approvisionnement énergétique afin d'accentuer sa croissance économique (9). L'énergie est essentielle afin de faire fonctionner les installations industrielles, militaires et civiles (10). Par ailleurs, depuis 2011, le gouvernement a permis le développement d'activités économiques privées (11). Selon l'historien Benjamin Silberstein, il y a suffisamment d'indices qui démontrent que le développement d'une économie privée et la libéralisation des entreprises sont au centre de la politique économique sous Kim Jong-un (12). Ce secteur est essentiel au soutien de l'économie nord-coréenne puisqu'il fait vivre près du quart de la population.

Selon certains experts, l'isolationnisme idéologique, base fondamentale du système économique nord-coréen, est le plus grand défi pour celui-ci d'ici les cinq prochaines années. L'idéologie communiste véhiculée par le régime limite le développement de l'économie de marché, qui semble devenir inévitable alors qu'elle soutient déjà une partie de la population. Ainsi, l'économiste Nicholas Eberstadt explique que la Corée du Nord devra décider si elle est prête à sacrifier une partie de cette idéologie afin de moderniser son système économique, à l'aide d'investissements étrangers par exemple (13).

L'avenir de l'économie nord-coréenne reste tout de même fragile, malgré l'apparence de transformation. L'attitude de confrontation des dirigeants nord-coréens envers la communauté internationale au sujet de leur programme nucléaire pourrait nuire à leur croissance économique. De plus en plus sévères, les sanctions des Nations Unies pourraient complètement anéantir leur économie, surtout si la Chine décide de les appliquer rigoureusement (14). Ainsi, ce comportement de la Chine pourrait exacerber un autre problème majeur de la Corée du Nord, c'est-à-dire sa dépendance commerciale envers celle-ci (15). Bref, à court terme, plusieurs défis attendent la Corée du Nord afin de relancer cette économie qui n'a pas connu de réelle croissance depuis plusieurs années.




Références:

(1) The Heritage Foundation, 2016 Index of Economic Freedom, 2016, http://www.heritage.org/index/country/northkorea#, 17 janvier 2017

Central Intelligence Agency, The World Factbook, 2016, https://www.cia.gov/library/publications/resources... 17 janvier 2017

(2) Loc. cit.

(3) Loc. cit.

(4) Mesmer, Philippe et Philippe Pons, « Sur les rives du Yalu, Chine et Corée du Nord parlent business », Le Monde, 1er décembre 2016, http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/11/30/... 17 janvier 2017

(5) Loc. cit.

(6) Loc. cit.

(7) NK News, « Five years of Kim Jong Un : How has North Korea's economy fared? », 20 décembre 2016, https://www.nknews.org/2016/12/five-years-of-kim-j... 22 janvier 2017

(8) Légaré-Tremblay, Jean-Frédéric, « Corée du Nord – Du pain et des bombes », Le Devoir, 11 mai 2016, http://www.ledevoir.com/international/actualites-i... 17 janvier 2017

(9) Loc. cit.

(10) NK News, op. cit.

(11) Jean-Frédéric Légaré-Tremblay, op. cit.

(12) NK News, op. cit.

(13) Loc. cit.

(14) Jean-Frédéric Légaré-Tremblay, op. cit. p. 4.

(15) Loc. cit.

Autres références

Katzeff Silberstein, Benjamin, « How Big Is North Korea's Market Economy? », The Diplomat, 13 décembre 2016, http://thediplomat.com/2016/12/how-big-is-north-ko... 17 janvier 2017

Normand, François, « La Corée du Nord est une bombe à retardement, mais pas en raison de ses armes nucléaires, Les Affaires, 16 septembre 2016, http://www.lesaffaires.com/blogues/francois-norman... 17 janvier 2017

Melvin, Curtis et Benjamin Katzeff Silberstein, North Korean Economy Watch, 2016, http://www.nkeconwatch.com/, 17 janvier 2017

Radio-Canada, « La Corée du Nord », http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/dossiers/core... 17 janvier 2017

The Economist, « Politics and pity on the border of China and North Korea », 24 décembre 2016, http://www.economist.com/news/christmas-specials/2... 22 janvier 2017

Dernière modification: 2017-01-30 07:50:23

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Les camps de travail en Corée du Nord : un avenir douteux pour l'amélioration des droits humains
>janvier 2019


Les problèmes économiques de la Corée du Nord : une affaire d'attitude
>janvier 2017


Le contexte nébuleux de la famine en Corée du Nord
>octobre 2015


Corée du Nord : des pratiques comparables à celles des nazis, selon les Nations unies
>mars 2014


Nouvel essai nucléaire inquiétant par la Corée du Nord
>février 2013


Spéculations galopantes sur la succession du dirigeant nord-coréen
>octobre 2010


Nucléaire: la Corée du Nord négocie et persiste à tester ses missiles
>octobre 2009


La « Corée du Nucléaire »
>octobre 2009


Hyundai, un géant en expansion
>octobre 2009


« Élections » en Corée du Nord : un simulacre de « démocratie »
>février 2009


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016