18 août 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

6 décembre 2016

Un chemin périlleux pour l'intégration du christianisme en Chine


Kouamé Perpetue Camille
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

janvier
2019
Alunissage d’une sonde chinoise sur la face cachée de la Lune

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

mars
2018
Abolition de la limite de deux mandats présidentiels en Chine

octobre
2017
Ouverture du XIXe Congrès du Parti communiste chinois

novembre
2015
Poignée de main historique entre les présidents de la Chine et de Taïwan

octobre
2015
Fin de la politique de l'enfant unique en Chine

novembre
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

septembre
2014
Mouvement de protestation populaire à Hong Kong

novembre
2012
Ouverture du XVIIIe congrès du Parti communiste chinois

août
2008
Ouverture des Jeux olympiques de Beijing

mars
2008
Montée de la violence dans les rues de Lhassa au Tibet

octobre
2007
Ouverture du XVIIe Congrès du Parti communiste chinois

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

février
2007
Entente sur un éventuel démantèlement du programme nucléaire nord-coréen

octobre
2003
Première mission chinoise envoyant un homme dans l'espace

mars
2003
Alerte au SRAS par l'Organisation mondiale de la santé

novembre
2002
Ouverture du XVIe Congrès du Parti communiste chinois

décembre
2001
Adhésion de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce

décembre
1999
Rétrocession de Macao à la Chine

La liberté de religion est un droit humain universel, mais elle est actuellement menacée et fait face à des agressions (1). Ce sont principalement les chrétiens qui sont les plus violentés aujourd'hui: « 150 à 200 millions de chrétiens subissent chaque année une persécution (2) ». Parmi eux, au moins 7 100 chrétiens sont morts en 2015 (3).

À ce propos, il serait intéressant de s'attarder sur le cas du christianisme en Chine. Ce pays a vu la religion chrétienne prendre de l'ampleur entre ses murs, et les experts prédisent même que « d'ici 2030, la Chine pourrait devenir le premier pays chrétien du monde (4) ». Pourtant, dans les États communistes comme la Corée du Nord, le Vietnam et la Chine, les chrétiens sont quotidiennement surveillés et ostracisés.

Une expansion récente

De nombreux jésuites ont cherché à apporter le christianisme en Chine. Cependant, seul le jésuite italien Matteo Ricci a réussi à accomplir cette mission dans la région en 1584 (5). Sa méthode fut de s'adapter à la culture chinoise, puis de propager la foi et l'évangélisation par le haut, entre autres, auprès des élites chinoises (6).

Bien que le christianisme existe depuis longtemps en Chine, c'est au début des années 2000 qu'il prend de l'ampleur. D'après les spécialistes, le nombre de Chinois convertis au christianisme a augmenté rapidement car la population se trouvait dans un sentiment d'insécurité et de menace constante. Donc « se convertir, c'est une façon de chercher un secours spirituel (7) ». À cet effet, Jonathan Chao, un ancien chef chrétien évangélique, disait que « la persécution persistante du gouvernement a transformé l'église en Chine en une église persistante dans la prière (8)». Aujourd'hui, on retrouve 100 millions de chrétiens en Chine (9).

De plus, on y retrouve moins de catholiques que de protestants. Même s'ils adhèrent à la même foi, les chrétiens chinois sont principalement protestants, car cette confession se concentre sur les traditions chinoises du rituel et de la communauté (10).

La Chine compte cinq religions reconnues depuis 1978 : le taoïsme, le bouddhisme, l'islam (11). Enfin, le catholicisme compte officiellement 6 millions de croyants et le protestantisme, 23 millions (12).

Les martyrs du christianisme chinois

En Chine, soit les chrétiens se battent pour leur foi, soit ils adhèrent à l'idéologie populaire communiste. Pour eux, « être chrétien ne signifie pas que l'on n'est pas patriote (13) ». Malgré cela, ils sont victimes de nombreuses persécutions. Comme au Nigeria où, selon l'organisation non gouvernementale Portes ouvertes, 4028 chrétiens ont été tués en 2015 (14).

Parallèlement, les chrétiens en Chine font majoritairement face à des persécutions par la destruction des lieux de culte. On assiste a des cas de « démolition des croix, des églises, des pasteurs emprisonnés, des croyants battus, [...] (15) ». En 2015, l'ONG Portes ouvertes recensait 1500 églises ciblées dans le pays (16).

L'intimidation à l'encontre des chrétiens se concentre principalement dans la province de Zhejiang. Depuis 2014, le gouvernement local de cette province a fait abattre « plus de 400 croix sur des édifices religieux, provoquant parfois des heurts violents avec les fidèles (17) ». C'est le cas de nombreux édifices, comme l'église de Sanjiang, située dans la municipalité de Wenzhou et considérée comme le centre de la « Jérusalem chinoise », qui a été détruite (18).

De plus, on retrouve en Chine des Églises clandestines et des Églises officielles. Les premières, sont considérées comme illégales et poursuivies par l'État. On les appelle aussi des Églises maisons. Ensuite, les Églises officielles sont reconnues par l'État, mais elles sont fermement contrôlées (19). Plusieurs préfèrent les Églises clandestines, car ils considèrent que « les églises officielles sont dorénavant contrôlées par le régime communiste et il est impensable d'abandonner Jésus pour suivre la ligne du parti (20) ».

Il n'y a pas que les fidèles qui sont persécutés en Chine. On peut citer des personnalités marquantes, comme l'écrivain Liao Yiwu. Il a été emprisonné en 1990, à la suite de son poème "Massacre", qui reflétait les évènements des manifestations de la place Tian Anmen en 1989 (21). En 2014, il publiait un livre intitulé « Dieu est rouge », où il raconte sa rencontre avec des chrétiens clandestins qu'il a côtoyés en prison. Son ouvrage est vu comme « un double hommage: aux chrétiens persécutés, et à tout le peuple chinois, qui a le droit de connaître son histoire enfouie (22) ».

De 2006 à 2014, l'avocat Gao Zhisheng a été emprisonné et mis en maison d'arrêt sous surveillance, où il a été maintes fois torturé (23). La communauté internationale s'est prononcée plusieurs fois pour sa libération (24). En dépit de son emprisonnement, Gao réussit à écrire un mémoire intitulé « Stand Up China 2017 – China's Hope: What I Learned During Five Years as a Political Prisoner ». Il y parle des détails de sa torture, de ses prévisions pour la chute du Parti communiste et de ses spéculations sur l'avenir de la Chine (25).

Une relation particulière avec l'État

Le Parti communiste chinois (PCC) est un parti athée, confronté à un dilemme idéologique : celui de l'autoritarisme chinois contre des valeurs occidentales (26). Lorsque Mao Zedong prit le pouvoir en 1949, il exigeait que le peuple adhère uniquement à la « pensée maoïste ». On peut faire un lien avec la Révolution culturelle (1966-1976) où les lieux de culte étaient fermés et les pratiques religieuses interdites. Par contre, le gouvernement accepte le Mouvement patriotique des Trois Autonomies (TSPM) et l'Association patriotique catholique chinoise (APCC) (27). Toutes les Églises inscrites sous ces mouvements « ne doivent pas recevoir de l'aide étrangère, ni être influencée par l'étranger (28) ».Le PCC prédomine sur toutes leurs actions et elles doivent lui déclarer leur appui. C'est dans cette veine que sont nées les Églises clandestines, celles qui refusent d'être sous l'égide du gouvernement.

Puis, de 1981-1989 à aujourd'hui, la croyance religieuse est redevenue légale, à condition qu'elle soit contrôlée (29). C'est donc au travers de projets de lois que le PCC exerce son contrôle.

Dans la province du Zhejiang, le gouvernement local a interdit de placer des croix au sommet des édifices religieux catholiques et protestants (30). Toutefois, si les Églises s'entêtent à en placer, elles doivent tenir compte des exigences détaillées dans le document légal publié à cet effet. Ensuite, les autorités locales assistent actuellement aux cultes pour s'assurer qu'on ne critique pas le régime communiste et que les prêtres n'influencent pas les fidèles avec des pensées chrétiennes étrangères (31).

Le dernier projet est celui de la « théologie chrétienne » du PCC annoncé en avril 2016 par le président Xi Jinping. Ce projet a pour but « de fusionner les doctrines religieuses avec la culture chinoise (32)», de manière à ce que les Églises se conforment aux lois et règlements chinois. De ce fait, le gouvernement a toujours considéré la foi chrétienne comme un vecteur de « l'impérialisme occidental » (33). C'est ainsi que le PCC refuse toute affiliation de l'Église catholique chinoise au Vatican. Il s'est lui-même transmis les prérogatives qui relèvent du Vatican, de manière à retirer tout pouvoir au pape (34). Depuis que la Chine s'est ouverte sur le monde, elle se bat pour sauvegarder ses valeurs nationales et socialistes et éviter tout détournement de moeurs au profit de l'Occident (35). Cette réalité persiste encore aujourd'hui.




Références:

(1) REIFELD, Helmut et EL BACHA, Farid, La liberté de religion , Centre Marocain des Études Juridiques, Konrad Adenauer Stiftung, 2013, pp.7- 20, http://www.kas.de/wf/doc/kas_34898-1522-1-30.pdf?1... , (page consultée le 3 décembre 2016).

(2) GUÉNOIS, Jean-Marie, « 150 à 200 millions de chrétiens persécutés dans le monde », Le Figaro, 22 octobre 2014, http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/10/22... ( page consultée le 3 décembre 2016).

(3) PORTES OUVERTES, Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2016, p.6, https://www.portesouvertes.fr/persecution-des-chre... (page consultée le 27 novembre 2016).

(4) LEPLATRE, Simon, « La Chine, premier pays chrétien du monde d'ici à 2030 ? En Chine, le christianisme attire de plus en plus », La Croix, 21 janvier 2015, http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/En-Chin... , ( page consultée le 3 décembre 2016).

(5) CHASTEL , Étienne Louis, Histoire du christianisme depuis son origine, Chapitre III, Vol. 4 à 5 , 1882 , p.381 , https://books.google.ca/books?id=vroGAAAAQAAJ&pg=R... (page consultée le 3 décembre 2016).

(6) Loc. cit.

(7) BRÉSIS, Martin, « Liao Yiwu : "Pour les Chinois, se convertir au christianisme est une barrière contre la peur" », Le Monde, 20 février 2015, http://www.lemondedesreligions.fr/actualite/liao-y... , (page consultée le 27 novembre 2016).

(8) TANGELDER D, Johan, Le christianisme en Chine aujourd'hui, Reformed Reflections, p.4.

(9) A.B. et ÈGLISES D'ASIE, « La Chine à l'épreuve des religions », La Vie, 10 décembre 2015, http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/la-chine... , ( page consultée le 3 décembre 2016).

(10) ALBERT, Eleanor, « Christianity in China », Council on Foreign Relations, 7 mai 2015, http://www.cfr.org/china/christianity-china/p36503 , ( page consultée le 3 décembre 2016).

(11) INFO CHINE, Religion , http://www.info-chine.net/religion.html , ( page consultée le 3 décembre 2016).

(12) A.B. et ÈGLISES D'ASIE, op. cit.

(13) KOLLER, Frédéric, « Les chrétiens s'éveillent », L'Express, 06 décembre 2006, http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/les-ch... (page consultée le 27 novembre 2016).

(14) PORTES OUVERTES, op. cit, p.6.

(15) INFO CHRETIENNE, Pour Xi Jinping les religions doivent « fusionner leurs doctrines avec la culture chinoise », 29 avril 2016, https://www.infochretienne.com/pour-xi-jinping-les... , ( page consultée le 4 décembre 2016).

(16) PORTES OUVERTES, op. cit, p.8.

(17) SAINT-PAUL, Patrick, « Une province chinoise interdit les croix trop voyantes » , Le Figaro, 11 mai 2015, http://www.lefigaro.fr/international/2015/05/11/01... (page consultée le 24 novembre 2016).

(18) CÔTÉ, Yvan , « Des chrétiens persécutés en Chine » , Radio-Canada, 13 août 2014, http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/680013/chine-c... , (page consultée le 24 novembre 2016).

(19) PORTES OUVERTES, La Chine, https://www.portesouvertes.fr/persecution-des-chre... , (page consultée le 27 novembre 2016).

(20) CÔTÉ, Yvan, «Des églises clandestines pour résister au régime chinois », Radio-Canada, 27 mai 2016, http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/783949/chretie... , ( page consultée le 4 décembre 2016).

(21) BRÉSIS, Martin, op. cit.

(22) JOVA, Pierre, « La Chine rouge du sang des chrétiens », Le Figaro, 12 mars 2015, http://www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/03/12/3100... , (page consultée le 24 novembre 2016).

(23) BBC NEWS, « Gao Zhisheng: Chinese lawyer describes 'torture' », 24 septembre 2015, http://www.bbc.com/news/world-asia-china-34341069 , ( page consultée le 4 décembre 2016).

(24) LE MONDE et AGENCE FRANCE PRESSE, « Après trois ans de prison, l'avocat et dissident chinois Gao Zhisheng a été libéré », 07 août 2014, http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/... , ( page consultée le 4 décembre 2016).

(25) NONG, Qiao, Persecuted Christian human rights lawyer releases memoir, China Aid, 16 juin 2016, http://www.freegao.com/2016/06/persecuted-christia... , ( page consultée le 4 décembre 2016).

(26) PORTES OUVERTES, op. cit.

(27) JOVA, Pierre, op. cit.

(28) TANGELDER D., Johan, op. cit.

(29) JOVA, Pierre, op. cit.

(30) SAINT-PAUL, Patrick, op. cit.

(31) A.L. « Chine : 2015, année noire de la persécution religieuse ? », La Vie, 05 janvier 2016, http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/chine-20... , ( page consultée le 4 décembre 2016).

(32) LAWRENCE, Brynne, China's Religious Persecution Report (2015-2016): An Executive Summary , China Aid, 05 octobre 2016, http://www.chinaaid.org/2016/10/chinas-religious-p... , ( page consultée le 4 décembre 2016).

(33) SLATE, « Le christianisme gagne du terrain en Chine », 12 septembre 2011, http://www.slate.fr/lien/43515/religion-chretienne-chine , ( page consultée le 4 décembre 2016).

(34) Loc. cit.

(35) ZHE, Ji, « Introduction : le jiao recomposé. L'éducation entre religion et politique dans la modernité chinoise », Extrême-Orient Extrême-Occident, N° 33, 2011, p.5-34, http://extremeorient.revues.org/178#tocto1n1, (page consultée le 27 novembre 2016).

Dernière modification: 2016-12-12 07:42:18

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le nucléaire chinois avance à grands pas
>avril 2019


La révolution sino-américaine et le piège de Thucydide
>mars 2019


Persécution des musulmans en Chine
>mars 2019


Kim Jong-un et Xi Jinping : un partenariat sans faille?
>novembre 2018


Le parti indépendantiste HKNP s'attire les foudres de Pékin
>octobre 2018


La rencontre de Wuhan : un retour au calme entre l'Inde et la Chine?
>septembre 2018


La Route de la soie : un projet titanesque qui pourrait changer l'ordre mondial
>avril 2018


Organisation de coopération de Shanghai : lorsque deux rivaux s'unissent
>mars 2018


Xi Jinping : ambitions et pouvoir
>février 2018


La peine de mort en Chine : l'évolution d'un phénomène culturel
>décembre 2017


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019