14 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

24 janvier 2017

La Guinée équatoriale : le réveil difficile d'une économie pétrolière


Nestor David Roa Lacera
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

août
1979
Renversement de Francisco Macias Nguema en Guinée équatoriale

Au cours de la période 2014-2016, il y a eu une importante baisse du prix du pétrole. En effet, le prix du Brent a connu une chute significative, baissant de plusieurs dizaines de dollars du baril à partir de juin 2014 (1). Cette situation a affecté plusieurs économies pétrolières et a eu un impact très significatif sur l'économie de la Guinée équatoriale. Ce pays africain divisé en deux territoires, l'un sur l'ile de Bioko (océan Atlantique) et l'autre situé entre le Cameroun et le Gabon, a été affecté de plein fouet puisque la production pétrolière représente 60 % du produit intérieur brut (PIB), 80 % des recettes fiscales et 86 % des exportations (2).

Une économie basée sur les pétrodollars

La situation économique en Guinée équatoriale est dans un état de récession en 2016 à cause de la baisse du prix du pétrole (3). En fait, selon des estimations, la croissance annuelle du PIB aurait chuté entre 7,4 % et 8,3 % durant l'année 2015(4). Cette baisse a pour cause l'effet combiné de la baisse du pétrole, de la diminution de production d'hydrocarbures (gaz et pétrole) et les baisses d'investissements publics (5). De plus, la tendance de la croissance de la Guinée équatoriale était déjà en constante diminution depuis 2010, puisque entre cette année et 2014 elle se situait en moyenne à -0,5 % du PIB (6). À cela s'ajoute une autre tendance négative du déficit qui demeure important depuis 2013(7).

Ces chiffres montreraient le ralentissement progressif de l'économie ainsi que la diminution de la production à l'intérieur du pays. D'ailleurs, selon les données recueillies par le Fonds monétaire international (FMI), la dette publique et la dette externe sont en augmentation depuis 2014, mais restent encore soutenables (8).

Les secteurs de la production de la Guinée équatoriale se caractérisent de la façon suivante. Le secteur primaire, qui représente environ 8,8 % du PIB (9), est composé de l'agriculture, la pêche et la sylviculture (10). Ensuite, vient le secteur secondaire qui est la principale activité économique du pays avec 71,7 % du PIB (11). Il est composé de l'exploitation du pétrole, du gaz et du BTP (la construction). Finalement, le secteur tertiaire, avec 16,5 % du PIB (12), est composé par les industries offrant des services tels que le transport, les hôtels et les banques (13).

Le choc des prix

Il faut rappeler que la baisse du prix du brut en 2014 a été causée par plusieurs facteurs socioéconomiques internationaux. Ils sont principalement la levée des sanctions contre l'Iran sur le marché du pétrole, la surproduction de pétrole, le recul de la demande chinoise pour les matières premières et l'exploitation du pétrole de schiste aux États-Unis (14).

De ce fait, le choc des prix du pétrole a fait en sorte de forcer la diminution de la production de cette matière première en Guinée équatoriale. Celle-ci est passée à 165 000 barils par jour en 2015, ce qui représente une diminution de 10 % par rapport à la période 2014 (15). En plus, le gouvernement guinéo-équatorial a pris la décision de faire des réformes fiscales et de réduire les dépenses de l'État par des coupures dans son fonctionnement (16). D'ailleurs, le gouvernement, s'étant doté d'un vaste plan d'urbanisation et d'investissement dans les infrastructures, envisage de réorienter le financement de ce programme vers un plan de diversification de l'économie (17).

Sur la base des projections, le FMI prévoit que la phase de récession devrait se poursuivre jusqu'en 2021 alors que la croissance du PIB atteindrait 0,1 % (18). De plus, le FMI projette que la dette centrale du gouvernement va passer de 14 % vers 34 % du PIB à cause des problèmes structurels liés à la place centrale du pétrole et du gaz dans la production (19). En outre, si le pays veut aller de l'avant avec son projet d'urbanisation, qui comprend la construction de routes, d'infrastructures et de maisons, ses ambitions devront tenir en compte le prix du pétrole (20).




Références:

1. BEZAT, Jean-Michel, « Pourquoi le prix du pétrole baisse », Le Monde 15 septembre 2014 à 13h43. http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/09/15/... Consulté le 23 janvier 2017

2. IMF, «Republic of Equatorial Guinea: selected Issues» 12 août 2016 http://www.imf.org/external/pubs/ft/scr/2016/cr16358.pdf. Consulté le 23 janvier 2017 p.3

3. Groupe de la banque africaine de développement, Perspectives économiques en Guinée Équatoriale, 2016. https://www.afdb.org/fr/countries/central-africa/e... Consulté le 16 janvier 2017.

4. The World Factbook, CIA, Economy: Equatorial Guinea, 12 janvier 2017 https://www.cia.gov/library/publications/resources... Consulté le 23 janvier 2017

5. The World Bank Data, Equatorial Guinea: Economic overview, 11 Octobre 2016. http://www.worldbank.org/en/country/equatorialguin... Consulté le 15 janvier 2017

6. The World Factbook, op.cit.

7. Jeune Afrique, « Guinée équatoriale : le FMI craint une croissance négative jusqu'en 2020 »09 septembre 2016 à 14h35. http://www.jeuneafrique.com/355965/economie/guinee... le 15 janvier 2017

8. IMF, «Republic of Equatorial Guinea: 2016 article IV consultation—press release; staff report; and statement by the executive director for the republic of Equatorial Guinea». Novembre 2016. http://www.imf.org/external/pubs/ft/scr/2016/cr16341.pdf. Consulté le 23 janvier 2017 p.44-45

9. The World Factbook, op. cit.

10. France Diplomatie, Présentation de la Guinée équatoriale, 8 janvier 2015 http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/gui... Consulté le 23 janvier 2017

11. The World Factbook, op. cit.

12. Ibid.

13. France Diplomatie, op. cit.

14. BEZAT, Jean-Michel, op. cit.

15. Groupe de la banque africaine de développement, op. cit.

16. Ibid.

17. The World Bank Data, op. cit.

18. Jeune Afrique, op. cit.

19. IMF, op. cit. p. 44-45

20. Groupe de la banque africaine de développement, op. cit.

Dernière modification: 2017-01-30 07:44:53

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

La Guinée équatoriale : le réveil difficile d'une économie pétrolière
>janvier 2017


35 ans de présidence de Theodoro Obiang : croissance économique et démocratie de façade pour la Guinée équatoriale
>février 2015


Guinée équatoriale : référendum constitutionnel controversé pour Obiang
>janvier 2012


Simon Mann entre les mains de la Guinée équatoriale
>février 2008


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019