14 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

24 janvier 2017

Un nouveau virage pour la Bulgarie


Karen Poulin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

janvier
2013
Tenue d’un référendum sur l’énergie nucléaire en Bulgarie

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

janvier
2007
Entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'Union européenne

novembre
1989
Chute du régime de Todor Jivkov en Bulgarie

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

mai
1955
Signature du pacte de Varsovie

octobre
1947
Annonce de la fondation du Kominform

Le 13 novembre 2016, la population bulgare se rendait aux urnes, encore une fois, afin d'élire le prochain président du pays. Deux candidats ayant des idéologies très différentes se présentaient à ce deuxième tour : Tsetska Tsacheva et Roumen Radev.

Des résultats éloquents qui évoquent le désir de changements

Le deuxième tour de l'élection fut remporté par Roumen Radev avec 59,35 % des voix. Tsetska Tsacheva, sa rivale, obtint pour sa part 36,17 % des voix (1). Les Bulgares ont donc majoritairement tourné le dos à une candidate expérimentée et à l'actuelle présidente de l'Assemblée nationale (2). Ils lui ont préféré un ex-général de l'armée de l'air du pays, sans expérience politique, au poste de président de la Bulgarie (3).

Pour cette élection, Roumen Radev représentait le Parti socialiste bulgare et Tsetska Tsacheva était la candidate du parti Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie (GERB). Durant la campagne, Radev soutenait l'idée de se rapprocher de la Russie et de lever les sanctions européennes contre celle-ci, en plus d'apporter d'autres changements à la Bulgarie en général ainsi que de limiter l'immigration. Il a d'ailleurs défendu l'ambition de rendre le pays plus actif au sein de l'Union européenne, c'est-à-dire que la Bulgarie doit cesser d'accepter d'être considérée comme un petit pays pauvre et continuer de faire activement partie de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) (4).

Son opposante, Tsetska Tsacheva, avait des positions plus conservatrices et de centre-droit. Elle désirait davantage le statu quo de la Bulgarie dans l'Union européenne; considérant la place de son pays acceptable (5). Tsacheva insistait aussi sur le fait que les tensions étaient trop importantes pour envisager un rapprochement avec la Russie (6). Malgré sa défaite, Tsetska Tsacheva poursuivra sa carrière politique en gardant son siège au Parlement (7).

Le nouveau président, dont le rôle est essentiellement protocolaire, aura un mandat de cinq ans. Néanmoins, le président bulgare dispose de certaines prérogatives pour nommer les responsables des services de sécurité et de justice (8). Cependant, il ne possède pas énormément de pouvoirs et son élection ne donne pas lieu à la formation d'un nouvel exécutif (9). Toutefois, exceptionnellement, le premier ministre bulgare, Boïko Borissov, avait promis sa démission si Tsetska Tsacheva ne remportait pas l'élection présidentielle (10).

Le pays plongé dans l'instabilité

La campagne électorale présidentielle bulgare a majoritairement mis de l'avant des questions concernant l'immigration, dont une possible montée de migrants venant de la Turquie, la position du pays dans l'Union européenne et l'OTAN ainsi que les relations avec la Russie (11). De plus, les citoyens n'ont pas caché leur mécontentement envers la présente politique intérieure et leur désir d'enfin avoir un certain changement dans le pays, tout en mettant fin à l'éventuelle corruption (12).

Selon certains analystes, la victoire de Roumen Radev est due à ses positions claires sur les questions évoquées précédemment et sur l'amélioration de l'économie du pays (13). Par ailleurs, sa victoire permet aussi le déclenchement de possibles élections législatives, compte tenu de la démission du premier ministre Boïko Borissov. Étant membre du GERB comme Tsetska Tsacheva, ce dernier a interprété la victoire de Radev comme un vote de non confiance à son endroit (14).

En effet, il est possible de croire que les Bulgares ont majoritairement voté pour Radev dans l'espoir de créer une vraie vague de transformations. La population ressentait une certaine frustration face au gouvernement de centre-droit en place, qui semblait corrompu et ne faisait pas rayonner le pays au sein de l'Union européenne. Alors, la victoire de Roumen Radev semblait être la meilleure solution pour apporter des modifications significatives, même si la Bulgarie traversera une période d'instabilité politique due à la démission de Borissov avant la fin de son mandat (15).

À cet égard, Jelio Boïtchev, un haut responsable du Parti socialiste, explique ce désir d'ajustements politiques et résume la finalité de l'élection en une seule phrase : « La principale conclusion, c'est que l'espoir et le désir de changement l'ont emporté sur la peur que Borissov et le GERB ont tenté de propager (16). »




Références:

(1) Président et vice-président de la République et du référendum national, Résultats pour président et vice-président de la République, 2016, http://results.cik.bg/pvrnr2016/tur1/president/index.html, page consultée le 19 janvier 2017

(2) Observatoire des Élections en Europe, La candidate du parti au pouvoir Tsetska Tsacheva est la favorite des sondages à une semaine du 1er tour de l'élection présidentielle en Bulgarie, 28 octobre 2016, http://www.robert-schuman.eu/fr/oee/1671-la-candid... page consultée le 19 janvier 2017

(3) Le Figaro, Bulgarie : un pro-russe gagne la présidentielle, 14 novembre 2016, http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/11/14/97001... page consultée le 19 janvier 2017

(4) Le Point, Bulgarie : le candidat socialiste Roumen Radev remporte l'élection présidentielle, 14 novembre 2016, http://www.lepoint.fr/monde/bulgarie-le-candidat-s... page consultée le 21 janvier 2017

(5) Novinite Sofia News Agency, Tsetska Tsacheva, the Presidential Candidate of Bulgaria's Biggest Party, 2 octobre 2016, http://www.novinite.com/articles/176609/Tsetska+Ts... page consultée le 21 janvier 2017

(6) Tsvetelia Tsolova, Bulgarian presidential favourite pladges commitment to EU, NATO, Reuters World News, 20 octobre 2016, http://uk.reuters.com/article/uk-bulgaria-election... page consultée le 21 janvier 2017

(7) Radio Bulgaria, Tsetska Tsacheva keeps her parliamentary chair position, 15 novembre 2016, http://bnr.bg/en/post/100761062/tsetska-tsacheva-k... page consultée le 21 janvier 2017

(8) Ashoor Jokdar, Bulgarie : Deuxième tour des élections présidentielles, Agence Anadolu, 13 novembre 2016, http://aa.com.tr/fr/monde/bulgarie-deuxi%C3%A8me-t... page consultée le 21 janvier 2017

(9) Direct Matin, Élections présidentielles en Bulgarie : le socialiste Radev l'emporte, 13 novembre 2016, http://www.directmatin.fr/monde/2016-11-13/electio... page consultée le 21 janvier 2017

(10) Euronews, Élection présidentielle en Bulgarie : le « général rouge » favori, 12 novembre 2016, http://fr.euronews.com/2016/11/12/election-preside... page consultée le 21 janvier 2017

Alain Salles, Le gouvernement bulgare démissionne après la présidentielle, Le Monde, 14 novembre 2016, http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/11/14/le... page consultée le 21 janvier 2017

(11) The Associated Press, Main issues, candidates in Bulgarian presidential election, Europe News, 4 novembre 2016, http://wtop.com/europe/2016/11/main-issues-candida... page consultée le 21 janvier 2017

(12) Euronews, Socialist Rumen Rade vis Bulgaria's new president, 14 novembre 2016, http://www.euronews.com/2016/11/14/socialist-rumen... page consultée le 21 janvier 2017

(13) Le Point, op. cit.

Observatoire des Élections en Europe, Roumen Radev, candidat soutenu par le Parti socialiste, est élu président de la République de Bulgarie, 14 novembre 2016, http://www.robert-schuman.eu/fr/oee/1675-roumen-ra... page consultée le 21 janvier 2017

(14) Ibid.

(15) Euronews, Socialist Rumen Rade vis Bulgaria's new president, op. cit.

(16) Observatoire des Élections en Europe, La candidate du parti au pouvoir (...), op. cit.

Autre référence

Novinite Sofia News Agency, Bulgarian Socialists Nominate Rumen Radev to Run in Presidential Elections 2016, 18 août 2016, http://www.novinite.com/articles/175938/Bulgarian+... page consultée le 21 janvier 2017

Dernière modification: 2017-01-30 07:52:59

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Bulgarie : le journalisme, un métier dangereux
>mars 2019


Sommet en Bulgarie : la montée pacifique de la Chine se poursuit
>janvier 2019


Les fragiles assises de la démographie bulgare
>octobre 2018


Le trafic humain : la face cachée de l'Europe de l'Est
>mars 2017


Un nouveau virage pour la Bulgarie
>janvier 2017


Bulgarie : de retour aux urnes une deuxième fois en 17 mois
>septembre 2014


Bulgarie : des élections précipitées qui se terminent dans l'impasse politique
>septembre 2013


Élection présidentielle 2011 : la fin de l'ère socialiste en Bulgarie ?
>janvier 2012


La traite des femmes, un business mondial profitable à la Bulgarie
>novembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019