22 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

24 janvier 2017

Une première année difficile pour l'Argentine de Macri


Thibault Moy
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

août
2018
Rejet de la décriminalisation de l’avortement par un vote du Sénat argentin

décembre
2001
Démission du président argentin Fernando de la Rua

juin
2001
Arrestation de l'ex-président argentin Carlos Menem

mars
1992
Attentat contre l'ambassade d'Israël en Argentine

mars
1991
Signature du traité menant à la création du Mercosur

octobre
1983
Premières élections libres après la dictature militaire en Argentine

avril
1982
Invasion des îles Malouines/Falkland par l'Argentine

août
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

avril
1977
Première marche des mères de la Plaza de Mayo en Argentine

mars
1976
Renversement de la présidente Isabel Peron en Argentine

novembre
1975
Déclenchement de l'opération Condor

juillet
1975
Démission du ministre argentin José Lopez Rega

juin
1973
Fusillade lors du retour de Juan Peron en Argentine

mars
1973
Retour à la démocratie en Argentine et élection à la présidence de Hector J. Campora

janvier
1970
Création du mouvement Montoneros en Argentine

mai
1969
Déclenchement d'une grève majeure à Cordoba, en Argentine

février
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

décembre
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

décembre
1959
Signature d'un traité international protégeant l'Antarctique

Mauricio Macri a été élu président de l'Argentine le 22 novembre 2015. Il succède à la présidente Cristina Fernandez de Kirchner. L'Argentine est en difficulté économique depuis plusieurs années, mais sa situation s'est un peu s'améliorée avec le «kirchnérisme»(1). Durant le deuxième mandat de Mme Kirchner, les problèmes économiques se sont toutefois accrus avec l'augmentation des liquidités, ce qui a amplifié l'inflation(2). Après un an au pouvoir, le président élu en novembre 2015 a mis en place des politiques intérieures pour essayer de relever son pays. Cependant, certains analystes trouvent qu'il n'a pas aidé à améliorer la situation.

Un changement d'espoir

Mauricio Macri est un ingénieur civil. Maire de la ville de Buenos Aires jusqu'à son élection à la présidence(3), il a créé son parti politique, la Coalition Cambiemos. Elle regroupe des personnes de centre droit, centre gauche et des conservateurs(4).

Macri aurait reçu 51 % des votes au deuxième tour(5). Tandis que son adversaire Daniel Scioli, de centre gauche, a obtenu 49 %(6). Le candidat Scioli était supporté par la présidente sortante. Il était considéré comme le favori, avec sa volonté d'apporter du changement, mais aussi de garder une continuité avec le kirchnérisme, après une décennie en place. Cependant, après dix ans, le plan économique des Kirchner a été inefficace et des spéculations sur la corruption du régime ont été faites. De plus, en 2014, les actions pour réduire la pauvreté ont été arrêtées à cause de l'accroissement de la misère(7). Sans oublier que Scioli n'a pas expliqué en détail ce qu'il avait l'intention de faire pour relancer l'économie(8).

Contrairement à son opposant, Macri voulait faire un changement. Durant sa campagne, il a stipulé qu'il rouvrirait le pays aux investissements étrangers, tout en réduisant les restrictions qui leur avaient été imposées, pour permettre une meilleure restructuration de la dette(9). Sa volonté de diminuer le contrôle de l'État visait à diminuer le marché noir qui prend une grande place dans l'économie. Toutefois, selon des analystes, la réduction de la supervision pourrait dévaluer la valeur du peso(10).

Un plan plus difficile que prévu

Après un an au pouvoir, la popularité de Macri a diminué à 45 %(11). Selon JP Morgan, une filiale d'analystes du pays, en 2016 la récession a pris un essor de 0,5% à cause de la chute du Brésil qui est le premier client du pays, ce qui a diminué le produit intérieur brut (PIB)(12), et a augmenté le chômage(13). De plus, l'inflation, qui est maintenant à 40 %, atteindra 42 % vers la fin de l'année, mais elle diminuerait en 2017 à 27 %(14).

En voyant le manque de succès de son plan, le président a décidé de remanier le ministère des Finances et du Budget d'Alfonso Prat-Gay en décembre dernier(15). Prat-Gay quitte son poste même s'il avait réussi à augmenter les recettes de 90 milliards de dollars(16). Il avait de la difficulté à s'entendre avec le gouverneur de la banque centrale, car lui était de centre gauche et le parti au pouvoir est de centre droit. Prat-Gay s'opposait à l'idée d'agir contre l'inflation, il voulait faire réduire les taux d'intérêt à la place(17). Il ne faut pas oublier qu'un tiers de la population est sur le bord de la pauvreté et que 200 000 emplois ont été supprimés(18). Ce qui a amené une instabilité sociale avec des protestations.

Le nouveau ministre des Finances est Nicolas Dujovne et Luis Caputo sera ministre du Budget. Leur objectif est de diminuer les dépenses publiques et le déficit budgétaire(19). Dans le journal suisse Le Courrier, qui est de gauche, le prix Nobel argentin Pérez Esquivel affirme qu'après six mois de gouvernement Macri 140 000 personnes de plus sont au chômage(20).

De plus, Macri avait promis de ne pas agir contre ses adversaires politiques, mais de travailler avec eux(21). Cependant, il semblerait qu'il n'ait pas tenu sa promesse et que Milagro Sala, une députée adverse, se soit fait arrêter en janvier 2016(22).

Mauricio Macri semble donc vouloir continuer dans la direction qu'il a prise au niveau économique pour réduire la dette, et ce, même si la situation sociale est jugée conflictuelle. En janvier 2017, tous ses ministres doivent fournir 10 résolutions pour diminuer leurs dépenses afin d'abaisser la dette(23). Donc, la situation économique ne s'améliorera pas vraiment à première vue.




Références:

(1) GUÉLAUD, Claire, «L'Argentine s'apprête à tourner la page du kirchnérisme», Le Monde, 22 novembre 2015, [En ligne], http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/11/21/... (Consultée le 15 janvier 2017)

(2) RADIO-CANADA, «Mauricio Macri remporte l'élection présidentielle en Argentine», 22 novembre 2015, [En ligne], http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/751239/macri-m... (Consultée le 15 janvier 2017)

(3) FACTS ON FILE WORLD NEWS DIGEST, « Center-Right Mayor of Buenos Aires Elected Argentine President», 3 décembre 2015, [En ligne], http://wnd.infobaselearning.com/wnd-article.aspx?i... (Consultée le 16 janvier 2017)

(4) GUÉLAUD, Claire, Op. cit.

(5) FACTS ON FILE WORLD NEWS DIGEST, Op. cit.

(6) Loc. cit.

(7) GALLAS, Daniel, « What does Argentina's election mean for South America?», BBC, 16 novembre 2015, [En ligne], http://www.bbc.com/news/world-latin-america-34798347 (Consultée le 20 janvier 2017).

(8) GUÉLAUD, Claire, Op. cit.

(9) RADIO-CANADA, Op. cit.

(10) FACTS ON FILE WORLD NEWS DIGEST, Op. cit.

(11) LES ECHOS, «Argentine : un bilan en demi-teinte pour Mauricio Macri», 12 décembre 2016, [En ligne], http://www.lesechos.fr/monde/ameriques/02115846195... (Consultée le 20 janvier 2017)

(12) GODIN, Romain, «Argentine : quels changements va porter Mauricio Macri ?», La Tribune, 23 novembre 2015, [En ligne], http://www.latribune.fr/economie/international/arg... (Consultée le 16 janvier 2017)

(13) LEGRAND, Christine, «L'Argentine de Macri, entre récession et conflits sociaux», Le Monde, 15 septembre 2016, [En ligne], http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/09/15/... (Consultée le 21 janvier 2017)

(14) Loc. cit.

(15) LEGRAND, Christine, «Dans une Argentine en crise, le président Macri remanie l'équipe économique de son gouvernement», Le Monde, 28 décembre 2016, [En ligne], http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/12/28/... (Consultée le 21 janvier 2017).

(16) Loc. cit.

(17) Loc. cit.

(18) Loc. cit.

(19) Loc. cit.

(20) FERRARI, Sergio, «Macri : le sombre bilan de Pérez Esquivel», Le Courrier, 20 mai 2016, [En ligne], http://www.lecourrier.ch/139257/macri_le_sombre_bi... (Consultée le 22 janvier 2017)

(21) Loc. cit.

(22) COURRIER INTERNATIONAL, «Argentine. Milagro Sala, un procès symbolique et politique», Página 12, 22 décembre 2016, [En ligne], http://www.courrierinternational.com/une/argentine... (Consultée le 22 janvier 2017)

(23) LEGRAND, Christine, «Dans une Argentine en crise,...», Op. cit.

Autres références

BUCHET, Jean-Louis, «Argentine: Mauricio Macri, quel changement?», rfi, 12 décembre 2015, [En ligne], http://www.rfi.fr/ameriques/20151211-argentine-mau... (Consultée le 16 janvier 2017)

NATANSON, José, «One Year of Macri: When Politics Holds the Economy Together», The Argentina Independent, 14 décembre 2016, [En ligne], http://www.argentinaindependent.com/currentaffairs... (Consultée le 22 janvier 2017)

PARANAGUA, Paulo A, «En Argentine, la défaite historique du péronisme», Le Monde, 25 novembre 2015, [En ligne], http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2015/11/25... (Consultée le 16 janvier 2017)

PEYRILLE, Alexandre, «L'Argentine choisit le libéral Macri», Le Devoir, 23 novembre 2015, [En ligne], http://www.ledevoir.com/international/actualites-i... (Consultée le 15 janvier 2017)

POUYAT, Alice, «Mauricio Macri, le «président-patron» de l'Argentine», Le Figaro, 23 février 2016, [En ligne], http://www.lefigaro.fr/international/2016/02/23/01... (Consultée le 20 janvier 2017)

SAEY-VOLCKRICK, Joëlle, «L'Argentine de Macri, un tournant néolibéral à grande vitesse», cadtm, 20 avril 2016, [En ligne], http://www.cadtm.org/L-Argentine-de-Macri-un-tournant (Consultée le 16 janvier 2017)

Dernière modification: 2017-01-30 07:54:36

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le désir d'un regain économique souffle sur les élections de mi-mandat en Argentine
>novembre 2017


Une première année difficile pour l'Argentine de Macri
>janvier 2017


L'Argentine profite de l'investissement chinois pour construire des centrales nucléaires
>février 2016


Premier tour à la présidentielle en Argentine: Kirchner contrainte de rester spectatrice
>novembre 2015


L'ombre des «fonds vautours» plane sur l'Argentine
>décembre 2014


Percée de l'extrême-droite en Argentine: Bandera Vecinal intègre le paysage politique
>septembre 2014


Argentine : manoeuvres de la dernière chance pour la présidente et son parti
>janvier 2014


Trafic d'armes à hauteur de 200 millions $ : l'ex-président argentin Carlos Menem condamné
>novembre 2013


Le FMI presse Buenos Aires de remettre à jour ses statistiques
>avril 2013


Argentine : le retour des Cacerolazos pour protester contre Cristina Kirchner
>novembre 2012


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016