Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

19 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

22 November 2016

Canada : le pétrole à tout prix !


Sandra Ngoga
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

October
2018
Légalisation du cannabis au Canada

October
2015
Élection au Canada du Parti libéral de Justin Trudeau

May
2011
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

October
2008
Ouverture du douzième Sommet de la Francophonie

October
2008
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

June
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

January
2006
Élection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

June
2004
Élection au Canada du Parti libéral de Paul Martin

November
2000
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

September
1999
Ouverture du huitième Sommet de la Francophonie

June
1997
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

October
1995
Tenue d'un référendum sur la souveraineté du Québec

October
1993
Élection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

December
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain

October
1992
Tenue d'un référendum au Canada sur l'entente de Charlottetown

June
1990
Échec de l'accord constitutionnel du lac Meech au Canada

November
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

November
1988
Réélection au Canada du Parti progressiste-conservateur de Brian Mulroney

September
1987
Ouverture du deuxième Sommet de la Francophonie

La récente baisse du prix du baril de pétrole, qui découle en partie des décisions de l'Arabie Saoudite, a provoqué des changements majeurs dans le secteur pétrolier. C'est notamment le cas de l'industrie pétrolière du Canada qui, depuis 2014, enregistre des pertes énormes entraînant une inquiétude selon les données sur l'activité économique canadienne publiées en 2015 (1).

Depuis plusieurs années, le Canada est devenu l'un des plus grands producteurs de pétrole du monde, principalement en raison de la mise en exploitation des gisements des sables bitumineux qui, après extraction, donnent du pétrole brut (2). Bien que ce pays dispose d'importants gisements de pétrole estimés à environ 1,7 billion de barils (3), il doit faire face à plusieurs enjeux liés à l'exploitation de sa ressource pétrolière.

Le spectre du gouvernement Harper

Durant 2008, le gouvernement conservateur avait tout misé sur le pétrole de l'Alberta, étant donné que cette province disposait d'importantes réserves pétrolières (4). En effet, les experts accusent le gouvernement de Stephen Harper d'avoir fragilisé l'économie en misant sur une seule ressource, le pétrole, et ce, au détriment du secteur manufacturier (5). En d'autres termes, le gouvernement Harper prenait pour acquis que tant que le pétrole coulerait à flot, l'industrie pétrolière ferait rouler, presque à elle seule, l'économie de tout un pays. Et qu'il ne serait donc pas nécessaire de miser sur d'autres industries (6).

Cela a eu pour conséquence de fragiliser les autres secteurs qui pouvaient être bénéfiques pour le Canada. Par ailleurs, les experts ont considéré cette politique comme étant une stratégie de mettre tous les oeufs dans un même panier (7). Et une fois que le panier est percé, la récession est presque inévitable. Actuellement, la baisse du prix du pétrole a non seulement démontré que la stratégie de tout miser sur le pétrole était un échec, mais elle a également entraîné des répercussions sur l'économie actuelle qui peine à se rétablir, même après le changement de gouvernement.

La seule demande vient du voisin du Sud

Depuis plus de 60 ans, les activités du secteur pétrolier du Canada sont étroitement liées à la demande en énergie aux Etats-Unis. En d'autres termes, le Canada, d'un point de vue historique, s'est retrouvé à vendre son pétrole à son voisin du Sud.

En effet, les Etats-Unis importent plus de pétrole du Canada que de tout autre pays (8). Il est donc le principal exportateur de pétrole, presque le seul d'ailleurs. Depuis quelque temps, on observe une baisse de la demande venant des Etats-Unis, demande qui entraîne la diminution des revenus tirés du pétrole. Le défi que le pays doit relever, c'est d'aller chercher d'autres marchés que les États-Unis pour exporter ce pétrole. Ce qui pose problème aussi puisque les infrastructures actuelles ne le permettent pas.

En effet, le pays ne dispose d'aucune infrastructure pour une production pétrolière accrue vers l'ouest ou l'est. Le secteur pétrolier aura donc besoin de réseaux de transports fiables permettant l'exportation du pétrole vers les autres marchés (9).

Le cri des écologistes

Après plusieurs années d'exploitation, certaines études effectuées par des associations environnementalistes montrent que les incidents liés à l'exploitation provoquent de lourdes conséquences. Premièrement, l'extraction des sables bitumineux nécessite la mise en pratique de techniques de mines à ciel ouvert. Cela veut dire que les foreuses et les camions perforent le sol afin d'y extraire ce pétrole, ce qui a pour conséquence de détruire la forêt boréale et d'affaiblir l'écosystème également (10). En effet, la destruction du sol implique la destruction des composants essentiels à la forêt boréale, ce qui remet en question sa biodiversité (11).

Ensuite, la transformation des produits obtenus rejette dans l'atmosphère des gaz toxiques qui sont responsables de l'acidification des lacs. Par conséquent, on dénote une augmentation de la pollution, ce qui veut dire aussi que les diverses espèces animales sont menacées. Il y a donc lieu de dire que l'exploitation du pétrole entraîne des répercussions environnementales négatives et que les dommages causés sont irréversibles, tant pour la forêt boréale, que pour la qualité de l'air et des réserves d'eau.

Par ailleurs, certaines compagnies se disent respectueuses des normes environnementales lorsqu'elles procèdent à l'extraction des sables bitumineux. Ces entreprises tentent également de reconstituer les surfaces excavées par des opérations de restauration écologique de la forêt boréale. Néanmoins, rares sont les entreprises qui optent pour cette méthode étant donné que les opérations de restauration écologique coûtent excessivement chers (12).

L'or noir : quel avenir selon les experts ?

En 2016, l'industrie canadienne sera en baisse, à l'instar de l'année précédente. En effet, selon les experts, la réduction du prix du pétrole entraînera une baisse économique estimée à 3 milliards de dollars (13). Ils affirment aussi que le monde assiste à la fin d'une ère économique basée sur l'or noir, parce que les investissements pétroliers tuent la croissance économique.

Par ailleurs, certains spécialistes affirment que le Canada devra se trouver un autre modèle économique qui s'appuie notamment sur le développement des énergies vertes (14). Par conséquent, ces spécialistes affirment qu'il est impératif de se sortir du pétrole et de commencer à investir dans des énergies renouvelables qui ne sont pas négligeables au Canada. Rappelons également que la demande des énergies renouvelables est en hausse depuis quelques années, et que le Canada ne s'en sort pas si mal avec des investissements de 8 milliards de dollars américains, ce qui le place au 6e rang mondial (15). Aussi, les mouvements écologiques tels que Greenpeace soutiennent cette proposition d'investir dans les énergies vertes, compte tenu que ce mouvement est farouchement opposé à l'exploitation du pétrole qui nuit à l'environnement.

Cependant, d'autres experts affirment que le pétrole représente encore une ressource existentielle qui n'est pas près de disparaître. Ainsi, ils disent que tant qu'il existera une demande, le Canada fera en sorte de produire ce pétrole. Aussi, même si certains pays commencent à investir dans les énergies renouvelables, les changements dans les habitudes de consommation ne sont pas prévus pour bientôt. En effet, les spécialistes affirment que nous demeurons profondément ancrés dans un monde dominé par les combustibles fossiles, malgré les promesses d'une révolution des technologies vertes (16). Tant que la population ne sera pas prête à comprendre les enjeux liés au pétrole, cette ressource continuera à être exploitée.




Références:

(1) COUTURE, Pierre, « La récession pétrole », Le Journal du Québec, 8 août 2015, [En ligne], http://www.journaldequebec.com/2015/08/08/la-reces... (page consultée le 21 novembre 2016).

(2) HÉRITIER, Stéphane, « Énergie et environnement : L'exploitation des sables bitumineux en Alberta (Canada) », Mappemonde, num 87, 2007, [en ligne], http://mappemonde-archive.mgm.fr/num15/articles/ar... (page consultée le 22 novembre 2016).

(3) RADIO-CANADA, « Alberta, la ruée vers l'Or », en ligne, http://archives.radio-canada.ca/economie_affaires/... (page consultée le 21 novembre 2016).

(4) Loc. Cit.

(5) TVA, « Harper a fragilisé l'économie canadienne, selon des experts », TVA Nouvelles, le 03 août 2015, [En ligne], http://www.tvanouvelles.ca/2015/08/03/harper-a-fra... (page consultée le 21 novembre 2016).

(6) MARISSAL, Vincent, « La pétrolocratie », La Presse, le 28 janvier 2015, [En ligne], http://plus.lapresse.ca/screens/af5deae6-3e1c-41be... (page consultée le 22 novembre 2016).

(7) TVA nouvelles, op. cit.

(8) PWC, « Enjeux liés à l'exportation du pétrole et du gaz », [En ligne], http://www.pwc.com/ca/fr/research-insights/doing-b... (page consultée le 22 novembre 2016).

(9) Loc. Cit.

(10) RADIO-CANADA, « Alberta, la ruée vers l'Or », en ligne, http://archives.radio-canada.ca/economie_affaires/... (page consultée le 21 novembre 2016).

(11) Loc. Cit.

(12) HÉRITIER, Stéphane, « Énergie et environnement : L'exploitation des sables bitumineux en Alberta (Canada) », Mappemonde, num 87, 2007, [en ligne], http://mappemonde-archive.mgm.fr/num15/articles/ar... (page consultée le 22 novembre 2016).

(13) THE CONFERENCE BOARD OF CANADA, « Canada's Oil industry to endure losses for second consecutive year in 2016 », 26 avril 2016 [En ligne], http://www.conferenceboard.ca/press/newsrelease/16... (page consultée le 22 novembre 2016).

(14) BOURQUE, Olivier, « Le pétrole en arrache, le Québec en profitera », Le Journal de Montréal, 01 juin 2015, [En ligne], http://www.journaldemontreal.com/2015/06/01/le-pet... (page consultée le 22 novembre 2016).

(15) MAHEU, Marie-Ève, « Les énergies renouvelables vont-elles gagner ? », Radio-Canada, [En ligne], http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/special/2015/... (page consultée le 22 novembre 2016).

(16) KLAIRE, Michael, « Le troisième âge du carbone », L'Économie politique, 2/2014, numéro 62, p.89-100, [En ligne], http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LECO_... (page consultée le 22 novembre 2016).

Dernière modification: 2016-11-28 07:51:23

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016