Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

8 November 2016

Le Paraguay : un potentiel économique et diplomatique à surveiller


Erika Bisaillon
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

July
2002
Proclamation de l'état d'urgence au Paraguay par le président Gonzalez Macchi

June
1992
Proclamation d'une nouvelle Constitution au Paraguay

March
1991
Signature du traité menant à la création du Mercosur

May
1989
Élection d'Andres Rodriguez à la présidence du Paragruay

August
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

November
1975
Déclenchement de l'opération Condor

February
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

December
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

May
1954
Renversement du gouvernement de Federico Chavez au Paraguay

March
1948
Création de l'Organisation des États américains

September
1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

March
1947
Déclenchement d’une guerre civile au Paraguay

Le Paraguay figure parmi les pays les plus pauvres de l'Amérique du Sud avec un produit intérieur brut (PIB) annuel par habitant inférieur à 5 000 $ US (1). Il a néanmoins connu un rythme de croissance constant ces dernières années, notamment grâce à une administration politique stimulant l'économie. Bien que l'indice de corruption du pays semble augmenter, la gouvernance de l'actuel président, Horacio Cartes, reçoit tout de même des lauriers.

Une économie fluctuante

Après de nombreuses fluctuations de croissance économique ces dernières années, 2015 fut plutôt bénéfique pour le Paraguay. Sa croissance de 3 % fut l'une des plus élevées d'Amérique latine. Les prévisions pour 2016 s'accordent sur un accroissement de 3 % en dépit de la crise politique et financière que connaît le Brésil, son principal partenaire commercial, outre l'Argentine, le Chili et la Russie (2). L'Economist Intelligence Unit fait des prédictions optimistes pour la période 2016-­2020, avec en moyenne 3,9 % de croissance (3).

La dette du Paraguay reste modérée, représentant 18,5 % de son PIB (4). La balance commerciale, soutenue par les activités agricoles, minières et manufacturières, génère un surplus permettant de contrôler l'inflation à moins de 5 % (5).

La croissance économique du pays est soutenue par trois stratégies. D'abord, un rebond dans la production d'hydroélectricité grâce aux barrages binationaux de Yacireta, en Argentine, et d'Itaipu, au Brésil. Aussi, le Fonds monétaire international (FMI) explique que la chute des cours pétroliers a pour effet d'« augmenter le revenu disponible des consommateurs et des entreprises via des coûts de transport et d'énergie meilleur marché (6) », réduisant de ce fait les pressions inflationnistes. Enfin, le système de collecte de l'impôt a été amélioré, ce qui a permis d'augmenter l'investissement public et de lancer d'importants projets d'infrastructures. La loi de Partenariat public-privé votée en 2013 souligne l'importance d'investir dans le secteur privé (7).

La faible croissance des partenaires économiques du Paraguay ainsi que la chute des prix des biens exportés restent cependant des freins majeurs à l'économie du pays. Celui-ci souffre de son manque de diversification et reste dépendant des revenus agricoles, qui varient selon les conditions climatiques et la demande globale (8). Le Paraguay demeure toutefois le 4e plus grand exportateur de viande et le 6e producteur de soja au monde (9).

Kleptocratie incessante?

Horacio Cartes commence son mandat comme président de la République le 15 août 2013, à la tête du Parti colorado, une formation de droite. Il a deux priorités : réduire la pauvreté et sortir le Paraguay de son isolement diplomatique. Les rencontres régionales sont ainsi multipliées, tout comme les gestes d'ouverture envers l'Union des nations sud-américaines et le Marché commun du Sud (10).

Depuis l'élection de Cartes au Paraguay, de récentes représentations diplomatiques à l'étranger sont apparues et cinq nouvelles ambassades ont vu le jour à Asuncion, capitale du pays. Le président a également multiplié les visites bilatérales afin de favoriser des partenariats économiques et de développer les relations régionales, voire internationales, du Paraguay (11).

Cartes est aussi concerné par la réduction de la pauvreté et des inégalités, qui fait d'ailleurs l'objet d'un programme national lancé en décembre 2013 : Sembrando Oportunidades. Orienté sur les sphères les plus fragiles de la société, ce programme vise à accroître les revenus des familles démunies et à améliorer leur accès aux services sociaux (12).

Malgré des améliorations cruciales concernant la réforme du secteur public et d'importants investissements dans les infrastructures, les inégalités restent majeures et le niveau de pauvreté n'a pas été réduit. Nonobstant un certain recul, un paupérisme constant atteint la population et le fossé des disparités de revenus continue de se creuser (13). La corruption demeure elle aussi élevée, hissant le Paraguay, en 2015, au 130e rang mondial sur 168 pays, selon l'indice de perception de la corruption élaboré par l'ONG Transparency international (14).

Alors que la Constitution paraguayenne limite à un seul mandat la charge de président de la République, le débat autour de sa modification, afin d'autoriser la réélection de Cartes, agite l'échiquier politique depuis le début 2016. Deux anciens présidents, Nicanor Duarte Frutos et Fernando Lugo, plaident en faveur de cette réforme qui leur permettrait de se présenter de nouveau en 2018 (15).




Références:

(1) FRANCE DIPLOMATIE. « Présentation du Paraguay », ministère des Affaires étrangères et du Développement international, 19 mai 2016, www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/paraguay/p... (page consultée le 4 novembre 2016).

(2) loc. cit.

(3) L'ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES. « Paraguay : Le contexte économique », la plateforme d'information internationale des Experts Comptables, août 2016, www.expert-comptable-international.info/fr/pays/pa... (page consultée le 4 novembre 2016).

(4) loc. cit.

(5) S.A. « Commerce des marchandises », Perspective Monde, novembre 2014, www.perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMImp... (page consultée le 4 novembre 2016).

(6) GUÉLAUD, Claire. « L'Amérique latine en panne de croissance », Le Monde Économie, 4 mars 2015, www.lemonde.fr/economie/article/2015/03/04/ameriqu... (page consultée le 5 novembre 2016).

(7) FRANCE DIPLOMATIE. op. cit.

(8) L'ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES. op. cit.

(9) LEGRAND, Christine. « Paraguay, une si fragile démocratie », Le Monde Geo et Politique, 12 avril 2013, www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/04/12/paragu... (page consultée le 5 novembre 2016).

(10) L'ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES. op. cit.

(11) FRANCE DIPLOMATIE. op. cit.

(12) HAUT-COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES. « Le Conseil des droits de l'homme se penche sur les questions relatives aux droits des peuples autochtones », Nations Unies : Droits de l'Homme, 17 septembre 2014, www.ohchr.org/fr/NewsEvents/Pages/DisplayNews.aspx... (page consultée le 6 novembre 2016).

(13) L'ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES. op. cit.

(14) FRANCE DIPLOMATIE. op. cit.

(15) loc. cit.

Dernière modification: 2016-11-14 07:40:59

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016