Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

17 février 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

5 December 2017

Le nucléaire : nécessité ou poudre aux yeux pour l'Afrique du Sud?


Jessica Laberge
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

May
2014
Réélection du Congrès national africain de Jacob Zuma en Afrique du Sud

December
2013
Décès de l'ex-président sud-africain Nelson Mandela

June
2010
Présentation de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud

May
2009
Élection de Jacob Zuma à la présidence de l'Afrique du Sud

May
2008
Attaques xénophobes en Afrique du Sud

July
2007
Présentation de la journée Live Earth

August
2002
Ouverture d'un sommet sur le développement durable à Johannesburg

June
1995
Conquête de la Coupe du monde de rugby par l'Afrique du Sud

May
1994
Élection de Nelson Mandela à la présidence de l'Afrique du Sud

June
1991
Abolition des dernières lois ségrégationnistes en Afrique du Sud

March
1990
Proclamation d'indépendance de la Namibie

February
1990
Libération de Nelson Mandela en Afrique du Sud

December
1988
Signature à New York d'un traité sur le conflit en Angola

September
1984
Élection de Pieter Botha à la présidence de l'Afrique du Sud

June
1976
Émeutes à Soweto en Afrique du Sud

December
1967
Première greffe cardiaque de l'histoire

August
1962
Arrestation de Nelson Mandela

December
1959
Signature d'un traité international protégeant l'Antarctique

May
1948
Élection du Parti national de Daniel Malan en Afrique du Sud

Le président de l'Afrique du Sud, Jacob Zuma, est connu pour de multiples scandales et poursuites judiciaires à son endroit (1). Alors que celui-ci arrive à la fin de son deuxième et dernier mandat, plusieurs questions restent épineuses. C'est entre autres le cas de la question de l'énergie nucléaire.

L'ambition de Zuma d'intégrer l'énergie nucléaire au mix énergétique débute en 2011 avec le Integrated Resource Plan (IRP) 2010-2030 (2). Alors que l'IRP est modifié au fil des années, le président Zuma semble vouloir aller de l'avant avec l'augmentation controversée du nucléaire. Le charbon est la source première de l'électricité en Afrique du Sud, mais est-ce que le nucléaire est la solution la moins coûteuse pour sortir de la dépendance au charbon? Cette question a donné lieu à une saga judiciaire et à un remaniement ministériel controversé. Quelle est la place du nucléaire en Afrique du Sud?

La dépendance au charbon

Dans le secteur énergétique, la source primaire de l'Afrique du Sud est le charbon (3). En effet, en 2014, 93 % de la production d'électricité provient du charbon (4). En 2014-2015, la demande d'électricité surpasse l'offre et l'Afrique du Sud est victime de nombreuses pannes (5). On assiste ensuite à l'ouverture d'une nouvelle centrale au charbon et d'une autre hydroélectrique ainsi qu'à l'adoption d'autres mesures gouvernementales telles que l'augmentation des tarifs, diminuant ainsi les coupures d'électricité (6). Le gouvernement sud-africain détient par ailleurs l'entreprise Eskom, qui produit approximativement 95 % de l'électricité en Afrique du Sud (7). Tout comme le président Zuma, cette compagnie a elle aussi fait face à de multiples scandales (8).

Malgré que le gouvernement souhaite aussi exploiter des ressources renouvelables, le nucléaire semble demeurer la voie à envisager pour sortir de la dépendance au charbon (9). En date de 2014, 5,53 % de l'électricité provient du nucléaire (10). D'ici 2050, l'administration gouvernementale actuelle souhaite que le mix énergétique passe à 31,6 % pour le charbon et 30 % pour le nucléaire (11).

Le nucléaire, à quel prix?

Le directeur général d'Eskom de l'époque (2015-2016), Brian Molefe, martèle que la voie du nucléaire est la moins coûteuse (12). Malgré qu'Eskom promeut le nucléaire comme la solution la plus viable économiquement, d'autres analyses illustrent le contraire (13).

Plusieurs prix circulent sur le projet nucléaire, passant de 45 à 72 milliards US (14). Une chose est sûre, il s'agit d'un projet de grande envergure. Ces montants faramineux ne semblent pas faire l'unanimité, tant au niveau gouvernemental que dans la société civile (15). Tandis que certains dirigeants martèlent que le nucléaire est primordial à une recette énergétique abordable, d'autres soutiennent que les coûts sont trop élevés (16). D'ailleurs, le ministre des Finances Malusi Gigaba a mentionné que l'Afrique du Sud n'avait pas les moyens pour payer le projet nucléaire (17). Aussi, depuis les mesures du gouvernement visant l'augmentation des prix de l'électricité et l'instauration de nouvelles centrales, l'Afrique du Sud se retrouve avec un surplus d'électricité (18). Cependant, la question du charbon reste problématique pour un pays qui veut s'attaquer aux changements climatiques (19).

D'autre part, à la suite des nombreux scandales du président et de la compagnie Eskom, on peut comprendre pourquoi la population se montre réticente. D'ailleurs, des rumeurs de complot circulent autour du nucléaire, créant une saga judiciaire. Selon une de ces rumeurs, le président de l'Afrique du Sud aurait comploté avec le président russe, Vladimir Poutine, pour l'octroi des contrats du nucléaire. On dit même que le président russe aurait lui-même commandé le plus récent remaniement ministériel en Afrique du Sud (20).

Un accord controversé

À la suite d'allégations que le gouvernement allait secrètement de l'avant avec le projet du nucléaire, notamment avec la Russie, deux organisations non gouvernementales, Southern Africa Faith-Communities' Environmental Insitute et Earthlife Africa, poursuivent ceux-ci devant la High Court. En effet, on soutient que le gouvernement n'aurait pas procédé aux étapes formelles exigées avant d'offrir un accord nucléaire à des compagnies russes et américaines (21). De plus, il n'y a eu aucun débat sur le sujet au Parlement, tel que requis, et le public n'a jamais été consulté (22). Pour ces raisons, la cour juge le 26 avril 2017 que les accords étaient inconstitutionnels et illégaux (23). Le gouvernement se retrouve donc à la case départ pour le projet nucléaire. Cependant, une annonce récente de remaniement ministériel semble donner un nouvel élan à ce projet.

De plus, plusieurs manifestations de la part d'organisations non gouvernementales, telles que Greenpeace et autres, ont eu lieu (24). Celles-ci ne protestent pas seulement pour l'accord controversé avec la Russie, mais aussi pour les enjeux environnementaux et les risques du nucléaire (25). En effet, plusieurs affirment que des énergies renouvelables devraient être envisagées, car elles sont moins coûteuses et moins dangereuses (26).

Ingérence politique de Moscou?

S'ajoute à cette controverse le fait que, pour la deuxième fois cette année, le président a procédé à un remaniement ministériel. Lors de ce dernier remaniement, le président nomma à la tête du ministère de l'Énergie David Mahlobo. Or, plusieurs médias affirment que Mahlobo a reçu cette position afin de mener à terme le dossier du nucléaire (27). Cette décision demeure controversée, car, comme nous l'avons mentionné précédemment, certains médias avancent que la nomination de ce dernier aurait relevé de Vladimir Poutine dans l'optique que les Russes obtiennent le contrat du nucléaire (28).

D'ailleurs, malgré la défaite constitutionnelle et le fait que le ministre des Finances ait mentionné que le projet était trop coûteux pour le pays, Mahlobo a annoncé récemment, le 22 novembre 2017, que l'augmentation du nucléaire était toujours un projet sur la table (29).

On constate donc que le projet du nucléaire ne fait consensus ni auprès de la population ni au sein du parti au pouvoir. De plus, tel que stipulé dans la Constitution de l'Afrique du Sud, un président ne peut accomplir que deux mandats de 5 ans (30). Arrivant à la fin de son deuxième mandat, Jacob Zuma devra être remplacé sous peu. Les élections générales auront lieu en 2019 et son parti doit nommer un nouveau chef d'ici décembre 2017 (31). Seul le temps nous dira si les ambitions nucléaires de Zuma seront concrétisées ou si le nouveau chef prendra un autre virage.

Médiagraphie

(1) RÉMY, Jean-Philippe, « Jacob Zuma, un président sud-africain en difficulté à Paris », Le Monde, 11 juillet 2016, [hyperlien] (page consultée le 30 novembre 2017).

(2) Republic of South Africa, « Integrated Resource Plan », Department of Energy, mars 2011, [hyperlien] (page consultée le 30 novembre 2017).

(3) U.S. Energy Information Administration, « South Africa », 29 avril 2015. [hyperlien] (page consultée le 30 novembre 2017).

(4) Banque mondiale, « Production d'électricité – à partir du charbon (% de la production totale) », Perspective monde, 2014, [hyperlien] (page consultée le 30 novembre 2017).

(5) LE BEC, Christopher, « Énergie : en Afrique du Sud, le modèle d'Eskom ne convainque plus », Jeune Afrique, 13 février 2017, [hyperlien] (page consultée le 25 novembre 2017).

(6) Loc. Cit.

(7) Eskom, « Company information overview », 2017, [hyperlien] (page consultée le 25 novembre 2017).

(8) GROENEWALD, Yolandi, « Analysis : Eskom's revolving door, endless scandals cloud SA's energy future » , Fin24, 14 juin 2017, [hyperlien] (page consultée le 25 novembre 2017).

(9) Republic of South Africa, « Integrated Resource Plan Update », Department of Energy, novembre 2016, [hyperlien] (page consultée le 30 novembre 2017).

(10) Banque mondiale « Production d'électricité – à partir d'énergie nucléaire (% de la production totale) », Perspective monde, 2014, [hyperlien] (page consultée le 30 novembre 2017).

(11) Republic of South Africa, «Integrated Resource Plan Update », Op. Cit.

(12) BHARDWAJ, Vinayak, « Is nuclear energy really the ‘cheapest source of electricity? », Africa Check, 25 août 2016, [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).

Earthlife Africa, « Nuclear Energy », 2016, [hyperlien] (page consultée le 25 novembre 2017).

WINKLER, Hartmut, « Fears mount over true motivations for SA's planned nuclear deal », Mail and Guardian, 27 septembre 2016, [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).

Business Report, « Gigaba's secret nuclear meeting with the World Banck », 8 novembre 2017, [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).

SEKHOTHO, Katleho, « Corruption watch : SA should be worried about SA-Russia nuclear deal », Eyewitness News, novembre 2017, [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).

(13) BHARDWAJ, Vinayak, Op. Cit.

(14) LE ROUX, Ilze-Marie, « Price of builing new nuclear reactors in SA close to R600BN », Eyewitness News, mai 2017, [hyperlien] (page consultée le 30 novembre 2017).

SAFODIEN, Mujahid, « South Africa's $72 Billion Nuclear Project to Move in June », Reuteurs, 9 avril 2017, [hyperlien] (page consultée le 30 novembre 2017).

World Nuclear Association, « Nuclear Power in South Africa », novembre 2017, [hyperlien] (page consultée le 30 novembre 2017).

(15) Earthlife Africa, « Nuclear Energy », 2016, [hyperlien] (page consultée le 25 novembre 2017).

WINKLER, Hartmut, « Fears mount over true motivations for SA's planned nuclear deal », Mail and Guardian, 27 septembre 2016 [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).

Business Report, Op. Cit.

SEKHOTHO, Katleho, Op. Cit.

(16) Daily Maverick, «GoundUp : Energy minister insists on nuclear », 23 novembre 2017, [hyperlien] (page consultée le 30 novembre 2017).

(17) Loc. Cit.

(18) Business Tech, « South Africa can't afford nuclear : Gigaba », 25 octobre 2017, [hyperlien] (page consultée le 1er décembre 2017).

(19) Rfi Afrique, « COP21 : l'Afrique du Sud, plus gros pollueur d'Afrique, veut s'engager », 30 novembre 2015, [hyperlien] (page consultée le 3 décembre 2017).

(20) News 24, « Did Zuma cross Putin ? », 24 octobre 2017, [hyperlien] (page consultée le 3 décembre 2017).

GWALA, Xolani, « Zuma meets with Russians over nuclear deal », Eyewitness News, [hyperlien] (page consultée le 3 décembre 2017).

(21) eNCA, « UPDATE: Cape High Court sets aside SA-Russia nuclear deal », 26 avril 2017, [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).

The Conversation, « Court ruling on Zuma's nuclear deal is a marker pof South Africa's political health », 28 avril 2017, [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).

DENTLINGER, Lindsay, « High court rules SA nuclear deal unlawful and unconstitutional », Eyewitness News, mai 2017, [hyperlien] class='liendanstexte' href='/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1482'>constitutional (page consultée le 1 décembre 2017).

The Republic of South Africa, « In the High Court of South Africa case no. 19529/2015», 13 décembre 2016. [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).

(22) KINGS, Sipho, « Courts sets aside R1-trillion nuclear deals SA with Russia, US and South Korea », Mail and Guardian, 26 avril 2017, [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).

eNCA, Op. Cit.

(23) The Republic of South Africa, « In the High Court of South Africa case no. 19529/2015», Op. Cit.

(24) HEAD, Tom, « Protesters gather in Johannesburg to march against R1trn nuclear deal », The South African, 11 novembre 2017, [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).

(25) Loc. Cit.

(26) Loc. Cit.

(27) Huffington Post, « David Mahlobo Appointed Energy Minister ‘On Putin's Instructions' », 23 octobre 2017, [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).

ESSA, Azad, « Zuma reshuffles cabinet ‘in bid to secure energy deal' », Al Jazzera, 17 octobre 2017,http://www.aljazeera.com/news/2017/10/zuma-reshuffles-cabinet-bid-secure-energy-deal-171017123222493.html (page consultée le 1 décembre 2017).

(28) Huffington Post, Op. Cit.

ESSA, Azad, Op. Cit.

GWALA, Xolani, Op. Cit.

News 24, « Did Zuma cross Putin? », Op. Cit.

(29) DAVIS, Gaye, « Mahlobo: cabinet's decision on nuclear power still stands », Eyewitness News, 22 novembre 2017, [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).

(30) Constitution of the Republic of South Africa, 1996, [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).

(31) BARBIER, Adrien, « Qui peut remplacer Jacob Zuma à la tête de l'ANC ? », Le Monde Afrique, 30 juin 2017, [hyperlien] (page consultée le 1 décembre 2017).



Dernière modification: 2017-12-07 19:25:17

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016