19 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

31 octobre 2017

Visite historique du premier ministre indien en Israël


Jean-Philippe Benjamin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2019
Réélection en Inde d'un gouvernement dirigé par le Bharatiya Janata Party de Narendra Modi

août
2018
Début d’inondations dévastatrices en Inde

avril
2014
Élection en Inde d'un gouvernement dirigé par le Parti Bharatiya Janata de Narendra Modi

avril
2009
Tenue d'élections législatives en Inde

novembre
2008
Attentats terroristes à Bombay, en Inde

avril
2004
Tenue d'élections législatives en Inde

janvier
2001
Tremblement de terre dévastateur à Gujarat, en Inde

septembre
1999
Tenue d'élections législatives en Inde

mai
1998
Explosion d'une première bombe atomique par le Pakistan

février
1998
Tenue d'élections législatives en Inde

avril
1996
Tenue d'élections législatives en Inde

mai
1991
Assassinat de l'ex-premier ministre indien Rajiv Gandhi

novembre
1989
Élection d'un gouvernement du Front national en Inde dirigé par V. P. Singh

décembre
1984
Tragédie industrielle à Bhopal, en Inde

octobre
1984
Assassinat de la première ministre indienne Indira Gandhi

janvier
1980
Élection du parti du Congrès d'Indira Gandhi en Inde

octobre
1979
Attribution du prix Nobel de la paix à mère Teresa de Calcutta

mars
1977
Élection du Parti Janata en Inde

juin
1975
Proclamation de l'état d'urgence en Inde

Du 4 au 6 juillet 2017, le premier ministre indien, Narendra Modi, a effectué en Israël une visite diplomatique d'une importance capitale. Par cet acte, Modi devient le premier premier ministre indien à visiter l'État hébreu depuis sa création, il y a près de 70 ans(1). C'est aussi un pas de plus vers une collaboration plus étroite entre ces pays qui, bien que différents sur plusieurs points, se rejoignent énormément sur d'autres.

Des relations déjà étroites quoique historiquement complexes

Bien qu'il s'agisse de la première visite d'un premier ministre indien en sol israélien, la relation entre ces États date de plusieurs années. Cela fait environ 25 ans que ces deux pays collaborent de très près au niveau économique(2).

Mais les choses n'ont pas toujours été roses entre les deux États. L'Inde a supporté les aspirations palestiniennes avant même la création de l'État hébreu, en 1948 (3). Elle devient ensuite une figure forte dans le mouvement des non-alignés durant la guerre froide, tandis qu'Israël était proche du camp capitaliste. Lors des deux guerres israélo-arabes, celles de 1967 et 1973, l'Inde a supporté le camp arabe, qui faisait partie du camp des non-alignés(4). L'Inde a aussi été le premier pays non musulman à reconnaître la Palestine comme un pays en 1988.

Même si New Delhi supportait de front le camp palestinien ainsi que ses alliés arabes, ennemis de l'État hébreu, il aurait collaboré avec Israël dans les domaines du renseignement ainsi que du matériel militaire, et ce, depuis les années 1960(5). Malgré cela, il faudra attendre 1992 avant que les deux pays établissent des relations officielles. Elles furent provoquées par la chute de l'Union soviétique, partenaire privilégié de l'Inde, et un réalignement de l'ordre mondial de l'époque(6).

Conscient qu'il marcherait sur des oeufs en ce qui touche la question palestinienne, le dirigeant indien a pris ses précautions. Son itinéraire a évité toute visite du territoire palestinien et Modi est resté loin de la Cisjordanie occupée, à la satisfaction d'Israël(7).

La défense comme principal sujet

New Delhi vise trois principaux domaines de coopération avec Israël: l'eau, l'agriculture et, surtout, la défense. Ils ont été des sujets prioritaires pour Modi lors de cette visite(8). Le développement technologique de l'État hébreu, avec la désalinisation et le traitement des eaux usées, est une inspiration pour l'Inde. Tout comme l'irrigation pour la culture intensive pratiquée par Israël(9).

L'attention a tout de même été tournée essentiellement vers les contrats d'armement. Même si Israël est loin de pouvoir concurrencer Washington, Moscou ou encore Paris sur les grands contrats, il est plus facile de transférer ses technologies et de les reproduire à domicile(10). Au moment de la visite, l'exportation d'armes d'Israël vers l'Inde dépassait un milliard de dollars(11). De nouveaux contrats se comptant en milliards ont aussi été signés récemment concernant la défense indienne(12).

Le journaliste Olivier Da Lage avait écrit dans son livre « L'Inde : Désir de puissance », traitant des relations internationales du pays, que « Longtemps, les relations de l'Inde avec Israël se sont apparentées à celles qu'un homme marié entretient avec une maîtresse qu'il dissimule pour protéger sa réputation (13). » À cet égard, on peut se demander si la visite historique de Modi, dont le fruit a été la conclusion de 7 accords entre les deux pays, notamment un de libre-échange (14), a changé la donne entre les deux partenaires.

Médiagraphie

(1) INDIAN EXPRESS, «Modi in Israel: All that happened during PM's historic trip», The Indian Express, 6 juillet 2017, [en ligne], [hyperlien] (consulté le 30 octobre 2017)

(2) AWAD, Ammar, «Narendra Modi en Israël pour une visite historique», REUTERS sur Radio France International, 4 juillet 2017, [en ligne], [hyperlien] (consulté le 30 octobre 2017)

(3) SMOLAR, Piotr, «La visite historique de M. Modi en Israël scelle le rapprochement entre New Delhi et Tel Aviv», Le Monde et Intérim, 5 juillet 2017, [en ligne], [hyperlien] (consulté le 30 octobre 2017)

(4) COEX, Thomas, «Narendra Modi en Israël: enjeux et limites d'un rapprochement «historique»», AFP sur Radio France Internationale, 5 juillet 2017, [en ligne], [hyperlien] (consulté le 30 octobre 2017)

(5) Loc. Cit.

(6) Loc. Cit.

(7) AWAD, Ammar, Op. Cit.

(8) SMOLAR, Piotr, Op. Cit.

(9) Loc. Cit.

(10) Loc. Cit.

(11) AWAD, Ammar, Op. Cit.

(12) Loc. Cit.

(13) COEX, Thomas, Op. Cit.

(14) INDIAN EXPRESS, Op. Cit.



Dernière modification: 2017-11-03 15:25:46

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Inde : la Cour suprême décriminalise enfin l'homosexualité
>février 2019


Inde : un mur des femmes pour l'égalité déchaîne des affrontements
>février 2019


Les barrages du fleuve Narmada : un défi multifacette
>février 2019


Inde et Amérique latine : vers une coopération Sud-Sud?
>novembre 2018


L'Inde : la modernité avant tout
>mars 2018


Le sida en Inde : une crise ébranlant la tradition
>novembre 2017


Visite historique du premier ministre indien en Israël
>octobre 2017


Le microcrédit en Inde : un levier contre la pauvreté à réformer
>avril 2017


Le pari risqué de la démonétisation en Inde
>février 2017


Vers une meilleure qualité de l'air à New Delhi
>février 2016


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019