Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

19 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

7 octobre 2006

Tony Blair, usure du pouvoir ?


Éric Deslauriers-Joannette
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juin
2017
Réélection du Parti conservateur de Theresa May au Royaume-Uni

mars
2017
Début d’une série d’attentats terroristes au Royaume-Uni

juin
2016
Tenue d'un référendum au Royaume-Uni sur la sortie de l'Union européenne

mai
2015
Réélection du gouvernement conservateur de David Cameron au Royaume-Uni

septembre
2014
Tenue d'un référendum sur l'indépendance de l'Écosse

mai
2014
Début des élections législatives au Parlement européen

juillet
2012
Ouverture des Jeux olympiques de Londres

mai
2010
Élection au Royaume-Uni d'un gouvernement dirigé par le conservateur David Cameron

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

avril
2009
Tenue du Sommet du G20 à Londres

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

juin
2007
Assermentation de Gordon Brown au poste de premier ministre du Royaume-Uni

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

mai
2007
Formation d'un gouvernement dirigé par Ian Paisley en Irlande du Nord

mai
2005
Réélection au Royaume-Uni d'un gouvernement travailliste dirigé par Tony Blair

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

mars
2003
Début d'une offensive militaire d'envergure en Irak

octobre
2001
Bombardements par les Américains et les Britanniques en Afghanistan

juin
2001
Réélection au Royaume-Uni d'un gouvernement travailliste dirigé par Tony Blair

Tony Blair a ramené les Travaillistes au pouvoir lors des dernières élections législatives au Royaume-Uni qui date du 5 mai 2005. Il s'agit du troisième mandat de suite du parti Travailliste (ou Labor). Les trois ont été obtenus par l'actuel chef du Labor, M. Tony Blair. Pour cela, il a transformé les valeurs de ce parti traditionnellement à gauche vers le centre comme l'analyse l'Agence France-presse : « Ce parti, il l'a réformé du sol au plafond, le tirant au centre et lui offrant trois victoires électorales historiques après 18 ans passés dans l'opposition. (1)» Pour faire une certaine comparaison avec la scène politique canadienne, on pourrait comparer le Labor de 1997 d'avant Tony Blair au Parti néo-démocrate du Canada (NPD).

Lors du dernier Congrès du parti, Blair a déclaré que « son action au gouvernement depuis 1994 ait changé la Grande-Bretagne. (2)» En effet, au niveau économique, on peut dire que le gouvernement de Tony Blair a obtenu une remarquable performance. Selon Le Courrier international et The Economist : « La croissance est restée élevée et stable, le taux de chômage bas. (3)»

Par contre, sa politique extérieure controversée notamment son orientation pro « Maison blanche », coûte cher au Parti travailliste ainsi qu'à Tony Blair. M. Blair, lors du 13e Congrès des travaillistes tenu à Manchester a « fièrement défendu sa politique étrangère, thème sur lequel il est pourtant le plus critiqué tant à l'intérieur du Labor que dans le pays. (4)»

Le départ éventuel de M. Blair est perçu dans la presse canadienne comme celui de l'ex-premier ministre M. Jean Chrétien. D'un côté, M. Blair se résigne à annoncer la date officielle de son départ tout juste après avoir fait remporter à son parti un nouveau mandat alors qu'un possible successeur, l'actuel ministre des Finances, M. Gordon Brown, attend son tour. De l'autre, Jean Chrétien, chef du Parti libéral du Canada, a lui aussi fait réélire son parti avec une majorité confortable et avait un successeur annoncé, son ministre des Finances, M. Paul Martin. Le journaliste Alexandre Sirois écrit à propos de Gordon Brown qu'« on l'accuse depuis longtemps de manigancer pour précipiter Blair vers la sortie. (5)»

Cette situation nous rappelle sans aucun doute la façon dont M. Jean Chrétien avait dû quitter la vie politique plus rapidement qu'il ne l'avait prévu. Ces deux exemples nous montrent à quel point il peut être difficile de se maintenir au pouvoir. Il s'en suffit souvent de peu pour perdre le pouvoir et surtout la crédibilité pour gouverner. Ici, autant M. Chrétien que Blair ont dû quitter faute d'avoir suscité de la controverse lors de leur mandat.

Si l'on veut poursuivre dans les comparaisons, Blair et Chrétien ont laissé leurs propres partis dans des situations difficiles malgré l'ensemble de leurs réalisations durant leur mandat. D'un côté, M. Chrétien, avec le scandale des commandites, a nui à Paul Martin et dans le cas de M. Blair, toujours selon M. Sirois : « Il a laissé en héritage la participation hautement controversée de son pays à la guerre en Irak. Son successeur aura fort à faire s'il veut que les électeurs fassent abstraction de ce faux pas.(6) » Notons que les sondages donnent actuellement les travaillistes bon deuxièmes avec 31% des votes, derrière les conservateurs de David Cameron qui en récoltent 38%.

Vue de l'Angleterre, l'attitude de Tony Blair rappelle celle de Margaret Thatcher, dont le dernier mandat s'était prolongé. Aussi, la transition du Parti travailliste ne se fait pas sans heurt avec l'électorat traditionnel de gauche qui voit en Tony Blair l'incarnation d'une Margaret Thatcher.

Tony Blair a une mauvaise cote dans les campagnes. Les ruraux, savent depuis longtemps que le New Labor de Blair représente plutôt les citadins. Les eurosceptiques sont aussi craintifs parce que M. Blair a un jour considéré de son devoir d'entraîner la Grande-Bretagne dans l'aventure de l'euro. Il avait également promis la tenue d'un référendum sur la Constitution européenne qu'il a finalement décidé de ne pas tenir étant donné la défaite du oui des référendums français et néerlandais.

Tony Blair a su bien naviguer tout au long de son mandat avec différentes prises de positions qu'il a adoptées et qui lui ont servis. Par contre, après trois mandats et des prises de positions controversées, comme l'appui pour la guerre en Irak, la crédibilité de M. Blair est minée. Cet appui anglais aux Etats-Unis pour la guerre en Irak sera une plaie difficile à soigner pour le Parti travailliste qui le fait sentir à M. Blair.




Références:

(1) AFP, Le Soleil, monde, mercredi 27 septembre 2006, p.22.

(2) QUINN, Jennifer, Adieux de Blair à son parti, La Tribune, Sherbrooke, mercredi 27 septembre 2006, p.22.

(3) DUNCAN, Emma, Tony Blair en sursis, Le monde en 2005, Courrier international/The Economist, p.20.

(4) AFP, Le Soleil, monde, mercredi 27 septembre 2006, p.22.

(5) SIROIS, Alexandre, Tony Blair et Jean Chrétien : même combat, La Presse, samedi 23 septembre 2006, p. A26.

(6) Ibid.

Courrier international/The Economist, Le monde en 2006, hors-série n.14, décembre 2005.

L'État du monde 2006, Annuaire économique et géopolitique mondial, La découverte/boréal, 2005, 666 pages.

AP, Le Droit, Tony Blair dresse son bilan devant le congrès travailliste, mercredi 27 septembre 2006.

QUINN, Jennifer, Blair plaide pour un recentrage du Labour, Le Devoir, lundi 25 septembre 2006.

Presse canadienne, Beth Gardiner, Gordon Brown passe son grand oral devant les travaillistes, lundi 25 septembre 2006.

PAQUIN, Mali Ilse, Blair hué à Manchester, La Presse,dimanche 24 septembre 2006.

LE LOËT, Karine, Après Tony Blair, le chaos ?, Le Devoir, 16 septembre 2006.

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Après le Brexit, l'Afrique est dans la mire des Britanniques
>octobre 2018


Il y a 40 ans : Amnistie internationale décrochait le prix Nobel de la paix
>mars 2018


D'Hollywood à Westminster : l'internationalisation d'un mouvement
>novembre 2017


Brexit : dur divorce au sein de l'Europe
>octobre 2017


Des élections crève-cœur pour le Parti national écossais
>octobre 2017


Martin McGuinness provoque un bouleversement politique en Irlande du Nord
>mars 2017


20 ans plus tard : l'héritage contrasté de Tony Blair à la tête du Royaume-Uni
>février 2017


Theresa May en Inde : un voyage qui n'impressionne pas
>janvier 2017


Theresa May et le spectre de « Maggie »
>octobre 2016


Brexit : le débat de la vérité entre Cameron et Farage
>septembre 2016


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016