18 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

3 octobre 2017

Le Qatar, un petit pays avec beaucoup de pression


Bianka Carrière
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

Le Qatar, une État de l'Ouest asiatique situé sur la péninsule arabe dans le golfe Persique, ne partage qu'une seule frontière, celle avec l'Arabie Saoudite. Ce petit État abrite environ 2,1 millions de personnes (1). Le Qatar est une monarchie constitutionnelle dirigée par la famille al-Thanin depuis 1868. L'émir actuel, Sheikh Tamim bin Hamad al-Thani, détient tous les pouvoirs exécutifs (2). Les citoyens du Qatar ne votent pas pour l'émir, mais ils peuvent le faire pour les membres de l'instance consultative, le Conseil municipal central. Bien que ce conseil ne puisse faire de lois et ne détienne aucun pouvoir exécutif, il peut tout de même conseiller et faire des recommandations auprès de l'émir (3).

Comme son seul voisin terrestre, l'Arabie Saoudite, et comme certains États arabes, le Qatar limite davantage les droits humains. Par contre, depuis quelques années, il progresse à ce niveau. Depuis l'annonce faite par la Fédération internationale de football association que la prochaine Coupe du monde de football se tiendra en 2022 dans ce petit pays, le Qatar reçoit beaucoup de pression à l'international pour améliorer sa gestion des droits humains (4).

Plusieurs points sont critiqués à ce niveau, comme l'impossibilité de pouvoir changer de gouvernement, la liberté d'expression, de presse et d'association, les droits des travailleurs migrants et des femmes (5). Une certaine liberté de presse existe au Qatar, mais celle-ci reste contrôlée par des lois criminalisant tout citoyen exprimant des commentaires négatifs à l'égard de l'émir (6).

Des conditions de travail un peu plus enviables

Au Qatar, les associations politiques indépendantes ne sont pas permises et les associations de travailleurs le sont selon des critères très stricts, réservés uniquement aux Qatariens d'origine. Cela limite donc les possibilités aux travailleurs migrants d'avoir de meilleures conditions. La communauté internationale ayant le regard tourné vers le Qatar en raison de la Coupe du monde, celui-ci ressent donc une pression importante.

Récemment, l'émir a approuvé deux nouvelles lois, une protégeant les travailleurs migrants et l'autre les travailleurs domestiques. En vigueur depuis le 13 décembre 2016, cette nouvelle loi pour les travailleurs migrants n'est pas parfaite et comporte toujours des lacunes (7). Il s'agit tout de même d'une progression considérant que ces travailleurs représentent une bonne partie de la population qatarienne, car moins de 10 % de celle-ci est d'origine qatarie (8).

La nouvelle loi pour protéger les travailleurs domestiques est entrée en vigueur récemment, soit en août 2017. Ceux-ci sont souvent victimes d'abus physiques, psychologiques et d'exploitation. C'est donc un net progrès, puisqu'il s'agit de la toute première loi encadrant ce travail. Cette loi oblige les employeurs à payer régulièrement les travailleurs, à leur fournir un contrat, à leur accorder un jour de congé par semaine et 3 semaines de congé par année. Elle les protège des abus et violences physiques et psychologiques. De plus, elle exige le traitement équitable des travailleurs dans le respect de leur dignité (9).

Émancipation progressive des femmes qatariennes

Cette loi est vue par certains non seulement comme un progrès pour les travailleurs, mais également pour la condition des femmes, car souvent ce sont elles qui sont employées dans le domaine. Il faut dire que la femme qatarienne ne bénéficie pas d'autant de liberté que les hommes, mais qu'elle est tout de même plus libre que dans certains autres pays arabes. Elle gagne de plus en plus de droits et peut être de plus en plus active dans la communauté.

Depuis 1999, les femmes sont autorisées à exercer des emplois élevés au sein du gouvernement (10). D'ailleurs, pour la première fois en 2015, on assistait à l'élection de deux femmes au sein du Conseil municipal central (11). De plus, les femmes sont autorisées et encouragées par le gouvernement à se lancer dans la création d'entreprises.

Bien que la condition des femmes s'améliore, plusieurs discriminations existent donc toujours. Certaines lois sont toujours limitantes pour la femme et la culture très conservatrice de la société limite l'acceptabilité des femmes pouvant faire le travail des hommes (12). Toutefois, lentement, mais sûrement, les droits humains et ceux des femmes s'améliorent au Qatar.




Références:

(1) Human Rights Watch, « Qatar: events of 2016 », (2016-03-26), [en ligne], https://www.hrw.org/world-report/2017/country-chap... (page consultée le 2 octobre 2017).

(2) Bureau of Democracy, Human Rights and Labor, « Qatar 2015 human rights report », United States Department of State, (2015), [en ligne], https://www.state.gov/documents/organization/253155.pdf, (page consutlée le 2 octobre 2017).

(3) Ibid.

(4) Human Rights Watch, Op.cit.

(5) Bureau of Democracy, Human Rights and Labor, Op.cit.

(6) Amnesty International, « Qatar 2016\2017 », [en ligne], https://www.amnesty.org/en/countries/middle-east-a... (page consultée le 2 octobre 2017).

(7) Ibid.

(8) Human Rights Watch, Op.cit.

(9) Braibant, Sylvie, « Au Qatar, les domestiques auront, enfin, des droits », TV5 Monde, (2017-08-25), [en ligne], http://information.tv5monde.com/terriennes/au-qata... (page consultée le 2 octobre 2017).

(10) L'OBS, « Qatar : des femmes se lancent dans les affaires, malgré des freins dans la société », (2015-03-07), [en ligne], http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20150307.AF... (page consultée le 2 octobre 2017).

(11) La Parisienne, L'élection de mercredi (2015) était la cinquième au suffrage universel direct au Qatar. « Deux femmes élues pour la première fois au Qatar », (2015-05-14), [en ligne], http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/deux... (page consultée le 2 octobre 2017).

(12) L'OBS, Op.cit.

Dernière modification: 2017-10-12 12:39:27

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Qatar : inhabitable d'ici 2100?
>février 2019


Coupe du Monde 2022 au Qatar : le côté sombre du football international
>novembre 2017


Le Qatar, un petit pays avec beaucoup de pression
>octobre 2017


Qatar : un financement controversé au terrorisme
>mars 2015


L'arbre qui cache la forêt
>octobre 2014


Émir du Qatar à 33 ans
>septembre 2013


Al-Jazira : péninsule arabophone au milieu d'une mer médiatique occidentale
>septembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019