26 avril 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

31 octobre 2017

Conflit syrien : rencontre entre la Russie et Israël


Alexandre Dumas-Gingras
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

mars
2015
Élections législatives en Israël

août
2014
Annonce d'un cessez-le-feu mettant fin à un conflit dans la bande de Gaza

janvier
2014
Décès de l'ex-premier ministre israélien Ariel Sharon

janvier
2013
Élections législatives en Israël

novembre
2012
Annonce d'un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas

janvier
2009
Intervention militaire israélienne dans la bande de Gaza

juillet
2006
Début d'un conflit entre le Hezbollah et Israël dans le sud du Liban

janvier
2003
Tenue d'élections législatives en Israël

février
2001
Élection en Israël d'un gouvernement dirigé par Ariel Sharon

septembre
2000
Début d'un deuxième soulèvement (intifada) en Palestine

octobre
1998
Signature des accords de Wye Plantation entre Israël et l'Autorité nationale palestinienne

novembre
1995
Assassinat du premier ministre israélien Yitzhak Rabin

septembre
1993
Signature d'un accord de paix israélo-palestinien à Washington

mars
1992
Attentat contre l'ambassade d'Israël en Argentine

décembre
1987
Début d'un soulèvement dans la bande de Gaza et en Cisjordanie

septembre
1984
Formation en Israël d'un gouvernement d'union nationale dirigé par Shimon Peres

juin
1982
Déclenchement de l'offensive israélienne « Paix en Galilée » au Liban

septembre
1978
Signature des accords de camp David entre Israël et l'Égypte

Le conflit syrien bouleverse les relations internationales. Plusieurs États s'entrechoquent. Cette guerre civile complexe force le dialogue entre certains pays qui, historiquement, entretiennent des relations diplomatiques plutôt hostiles ou peu fréquentes. Le cas de la Russie et d'Israël en est un bon exemple. Une rencontre a d'ailleurs été organisée en août 2017 entre le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, question de mettre les pendules à l'heure concernant l'évolution du conflit et les intérêts que ceux-ci défendent.

Le retour du dialogue entre la Russie et Israël

En plein coeur de la Guerre froide et jusqu'à l'éclatement du conflit syrien en 2011, les relations entre la Russie et l'État d'Israël étaient pratiquement inexistantes (1). Depuis, c'est tout le contraire. En effet, Israël suit avec le plus grand intérêt ce qui se passe à sa frontière. Par le fait même, l'implication russe dans le dossier force le rétablissement du dialogue entre les deux États.

De son côté, l'État hébreu veille à ne pas se laisser aspirer dans le conflit. Cependant, il n'hésite pas à défendre ses intérêts. À l'aide de frappes ponctuelles à l'endroit de convois destinés au Hezbollah ou sur des positions des forces régulières syriennes, l'État rappelle qu'il tient à protéger ses frontières. À cet égard, la position de force que développe l'Iran en Syrie n'est pas la bienvenue (2). En effet, le premier ministre Netanyahou souligne que « L'entrée de l'Iran n'est pas la bienvenue (elle) nous met en danger et, à mon avis, met en danger la région et le monde (3). »

Quant à elle, l'implication de la Russie en Syrie est plutôt controversée. Elle préoccupe la communauté internationale et particulièrement l'État israélien. Si bien qu'à ce sujet les rencontres sont dorénavant fréquentes entre Poutine et Netanyahou.

Les intérêts et actions entre les deux pays semblent diamétralement opposés. La Russie a « pris position il y a bien longtemps, et les faits parlent d'eux-mêmes : l'aviation russe fournit une protection extraordinaire à l'armée d'Assad, mais aussi au Hezbollah et aux Gardiens de la révolution iranienne qui combattent à leurs côtés (4). » La divergence entre certains des intérêts défendus dans ce conflit force le dialogue entre les deux États, ce qui a permis d'éviter des affrontements entre les deux forces armées. Du moins pour le moment.

Netanyahou monte le ton, Poutine reste calme

L'évolution du conflit angoisse Israël. Ces derniers temps, plusieurs événements sont survenus. Tout d'abord, en mai 2017, une attaque aérienne présumée de l'armée israélienne sur une structure qui serait utilisée par le régime de Bachar Al-Assad pour stocker des armes chimiques et des missiles syriens a envoyé un message clair : l'État juif ne tolérera pas les violations de sa frontière et le progrès de l'Iran en Syrie (5).

Par cette attaque, Israël signifie son mécontentement à la Russie et aux États-Unis. En effet, le cessez-le-feu obtenu dans le sud de la Syrie et qui a été négocié par Washington inquiète Israël. Selon des analystes, celui-ci « permettrait aux milices appuyées par l'Iran de prendre position en Syrie à moins de dix kilomètres du plateau du Golan israélien (6) ».

Dès lors, une rencontre au sommet entre Netanyahou et Poutine s'imposait. Celle-ci a été tenue en août 2017 à la station balnéaire de Sotchi, près de la mer Noire, et a duré près de trois heures. Lors de cette rencontre, le premier ministre israélien a été très clair. Il a notamment déclaré qu'il avait expliqué à Poutine qu'Israël prendrait les mesures adéquates si ses « lignes rouges » étaient franchies (7). Le président russe n'a pas répondu à la menace de Netanyahou, il a par contre déclaré que Moscou « avait pris conscience des inquiétudes de Jérusalem et que la Russie ne permettrait pas à l'Iran et au Hezbollah de "s'emballer" en Syrie (8). »

Une rencontre bénéfique pour les deux pays

Maintenir une bonne relation avec la Russie semble important pour Israël. D'une part, il y a un intérêt stratégique militaire parce qu'il surveille de près les actions russes dans le conflit syrien. La Russie constitue un joueur important qu'il ne faut pas négliger.

Ensuite, il semble que la lutte au terrorisme international inquiète grandement les deux États. Un combat conjoint est nécessaire. L'expérience mutuelle que possèdent les deux pays est à considérer (9).

Enfin, Israël possède également un intérêt économique dans sa relation avec la Russie, alors que l'État juif, avec sa technologie, a aidé la Russie à développer des drones militaires. De plus, Moscou est demandeur de technologies et Israël compte bien exploiter cet aspect (10).

Dès lors, selon les observateurs, cette rencontre a été plus que bénéfique aux deux pays. Elle a permis de faire le point sur la situation actuelle et de clarifier la position de l'un et de l'autre.

Par contre, toujours selon des analystes, la menace d'une attaque potentielle d'Israël concernant l'Iran se doit d'être prise au sérieux par la Russie. D'autant plus que Netanyahou a fait le voyage jusqu'en territoire russe pour discuter avec Poutine, prouvant ainsi son engagement (11). Il sera intéressant de surveiller ce dossier de près. À cet égard, les prochains mois seront cruciaux.

Médiagraphie

(1) Magnan, Pierre, « Les trop bonnes relations entre la Russie et Israël », France Info, 10 Novembre 2016, [hyperlien] (page consultée le 30 Octobre 2017)

(2) Wootliff, Raoul, « Netanyahu à Poutine : si nécessaire, Israël agira contre l'Iran en Syrie », The Times of Israel, 24 Août 2017, [hyperlien] (page consultée le 30 Octobre 2017)

(3) Loc. Cit.

(4) Ichassaroff, Avi, « Tensions à l'horizon entre Israël et la Russie sur la Syrie », The Times of Israel, 10 Avril 2017, [hyperlien] (page consultée le 30 Octobre 2017)

(5) Fulbright, Alexander, « La Russie rassure Israël sur la présence iranienne en Syrie », The Times of Israel, 12 Septembre 2017, [hyperlien] (page consultée le 30 Octobre 2017)

(6) Loc. Cit.

(7) Wootliff, Raoul, Op. Cit.

(8) Fulbright, Alexander, Op. Cit.

(9) Magnan, Pierre, Op. Cit.

(10) Loc. cit.

(11) Keinon, Herb, « What Netanyahou Hope To Gain From Meeting With Putin », The Jerusalem Post, 24 Août 2017, [hyperlien] (page consultée le 30 Octobre 2017)

Autre référence consultée

Réseau International, « Netanyahou rencontre Poutine et fulmine contre l'Iran ; Poutine fait la sourde oreille », 24 Août 2017, [hyperlien] (page consultée le 30 Octobre 2017)



Dernière modification: 2017-11-02 22:22:44

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Israël : quand la gauche chute à droite
>mars 2018


Israël : un pays de contrastes socio-économiques
>janvier 2018


Avi Gabbay : rejoindre des votes de centre-droit avec un parti de gauche
>janvier 2018


Conflit syrien : rencontre entre la Russie et Israël
>octobre 2017


Crise identitaire à l'UNESCO
>octobre 2017


Shimon Pérès : un bilan ambigu
>janvier 2017


Réconciliation à intérêts partagés entre Israël et la Turquie
>septembre 2016


Le Foyer juif brouillera-t-il les cartes aux élections israéliennes ?
>février 2015


La place de l'or bleu dans le conflit israélo-palestinien
>février 2015


Cessez-le-feu entre Israël et la Palestine : du déjà-vu...
>octobre 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016