20 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

3 octobre 2017

L'arrestation d'Hakainde Hichilema sème la polémique en Zambie


Jérémie Tessier-Vigneault
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

octobre
1991
Élection de Frederick Chiluba à la présidence de la Zambie

mars
1977
Déclenchement du conflit du Shaba au Zaïre

octobre
1964
Proclamation de l'indépendance de la Zambie

La Zambie est depuis le printemps 2017 le théâtre de plusieurs tensions politiques. En avril dernier, le gouvernement de l'actuel président Edgar Lungu avait fait arrêter le leader de l'opposition officielle, Hakainde Hichilema (1). Accusé de trahison pour avoir organisé un blocage contre le cortège du président zambien, le chef du Parti uni pour le développement national (UPND) fut amené le 11 avril dans un camp d'entrainement des forces de police du pays, les menottes aux poignets (2).

Quelques mois auparavant, il avait essuyé un revers à l'élection présidentielle, par un écart de 100 000 voix. Le chef de l'opposition avait d'ailleurs refusé de reconnaitre sa défaite (3). Ce type d'échec n'était pas nouveau pour lui, alors qu'il se retrouvait vaincu pour la 5e fois de sa carrière (4). Hichilema n'en était pas non plus à sa première offense criminelle, alors qu'en 2016 il fut accusé « d'incitation à l'insurrection » et d'avoir organisé un « rassemblement interdit (5) ».

L'arrestation très médiatisée d'avril 2017 avait créé une vague de mécontentement au sein de l'opinion publique du pays. Les partisans de l'opposition officielle ont manifesté à l'échelle nationale, qualifiant l'arrestation d'Hichilema de « purement politique (6) ». Un communiqué d'Amnistie internationale plaidait d'ailleurs en faveur du chef du UPND en affirmant « que les autorités zambiennes devaient cesser d'utiliser abusivement la justice pour attaquer et harceler les opposants politiques (7) ».

Libéré en août 2017, Hichilema est incertain face à la possibilité d'un retour dans l'arène politique (8). Il fera certainement face en premier lieu à la répression politique du gouvernement, mais également aux institutions de l'État. Celles-ci semblent oublier les principes de la démocratie avec un indice démocratique global de seulement 6,28 en 2015, ce qui est relativement bas dans l'échelle de la revue The Economist (9).

Médiagraphie

(1) RFI, « Zambie: arrestation pour trahison du chef de l'opposition », 12 avril 2017, [En ligne], [hyperlien] (Page consultée le 2 octobre 2017)

(2) Ibid.

(3) Ibid.

(4) Ibid.

(5) JEUNE AFRIQUE, « Zambie : l'opposant Hakainde Hichilema inculpé de trahison pour avoir tenté de bloquer le convoi du président Edgar Lungu », 12 avril 2017, [En ligne] [hyperlien] (Page consultée le 2 octobre 2017)

(6) RFI, « Zambie: la justice refuse l'abandon des poursuites contre le chef de l'opposition », 27 avril 2017, [En ligne], [hyperlien] (Page consultée le 2 octobre 2017)

(7) AMINISTIE INTERNATIONALE, « L'ajournement du procès en trahison d'un dirigeant de l'opposition est un acte de persécution », 25 mai 2017, [En ligne] [hyperlien] (Page consultée le 2 octobre 2017)

(8) JEUNE AFRIQUE, « Zambie : libération du chef de l'opposition Hakainde Hichilema », 16 août 2017, [En ligne] [hyperlien] (Page consultée le 2 octobre 2017)

(9) THE ECONOMIST, « Démocratie : Indice global, Zambie », Perspective Monde, 2 octobre 2017, [En ligne] [hyperlien] (Page consultée le 2 octobre 2017)



Dernière modification: 2017-10-09 12:30:36

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Crise de la dette zambienne : fake news ou prédiction ?
>février 2019


L'arrestation d'Hakainde Hichilema sème la polémique en Zambie
>octobre 2017


Terreur dans la capitale zambienne
>septembre 2016


Zambie: qui succédera au « King Cobra »?
>janvier 2015


Un nouvel espoir pour la Zambie
>décembre 2008


Mort du président zambien en France
>septembre 2008


Blacksmith Institute publie un palmarès des pollueurs
>septembre 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019