22 novembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

19 septembre 2017

Niger : entre croissance démographique et pauvreté


Jérémie Tessier-Vigneault
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

février
2010
Renversement du président Mamadou Tandja au Niger

novembre
1999
Élection de Mamadou Tandja à la présidence du Niger

janvier
1996
Renversement du président Mahamane Ousmane au Niger

mars
1993
Élection de Mahamane Ousmane à la présidence du Niger

novembre
1987
Décès du président nigérien Senyi Kountché

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

avril
1974
Renversement du président Hamani Diori au Niger


1974
Famine au Sahel

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

septembre
1961
Création de l'Union africaine et malgache

La population mondiale a subi une croissance d'une rapidité impressionnante, passant entre 2000 et 2015 de 6,2 milliards d'habitants à près de 7,4 milliards (1). On peut cependant constater une certaine réussite des gouvernements soucieux de freiner cette expansion de la population, alors que l'on note que le taux de natalité a chuté de 2,668 enfants par femmes à 2,453 entre 2000 et 2015 (2). À l'opposé, le Niger, qui est l'un des pays les plus pauvres d'Afrique, n'a toutefois pas réussi à stabiliser cette explosion des naissances, ce qui occasionne d'importantes conséquences.

Des données peu encourageantes

En 2015, la Chine, le Portugal et la République de Corée atteignent les taux de fécondité les plus bas (3). La situation est beaucoup plus inquiétante lorsque l'on inverse le palmarès. Le cas du Niger renvoie à une situation plus complexe à traiter que de simplement instaurer des politiques de « stagnation » de la fécondité. En 2015, une femme au Niger avait en moyenne 7,29 enfants (4), ce qui lui donne le titre de « championne du monde » dans sa catégorie.

Si le taux de croissance économique pouvait répondre aux retombées de ce haut taux de naissance, la donne serait différente. De plus, si le gouvernement était capable d'adopter des mesures répondant par exemple aux besoins des nouvelles mères, le problème serait moins alarmant. Cependant, entre 2000 et 2016, le produit intérieur brut moyen par habitant au Niger est passé d'un maigre 158 USD par habitant annuellement, à 364 USD selon les dernières données économiques du pays (5).

Encore plus accablant, le Niger se classe dernier dans la plupart des données concernant les piètres conditions de vie. C'est le cas notamment de l'indice de développement humain où le Niger se positionne 187e avec un indice peu reluisant de 0,353 en 2015 (6).

Les principales causes : pauvreté, contraceptions inefficaces et mariages précoces

Premièrement, c'est l'extrême pauvreté qui, comme nous l'avons vu précédemment, crée des conditions sociales ne permettant pas d'encadrer de manière efficace cette explosion démographique (7). Ce milieu de vie précaire cause des dommages collatéraux à plusieurs services médicaux, comme c'est le cas avec les différentes méthodes contraceptives. Christelle Rakiatou Jackou, ministre de la Population du Niger, est inquiète face à ce problème alors qu'elle avoue « regretter le faible taux de contraception de son pays, que l'on estime à un maigre 12 % (8) ». Seul côté positif, le Niger compte atteindre un taux de contraception de 50 % d'ici 2020 (9).

Une donnée qui est à considérer également concerne le cas des mariages précoces. N'ayant pas ratifié le protocole de Maputo, le Niger n'a donc pas de politique stricte visant à empêcher le mariage de filles en bas âge (10). On sait d'ailleurs qu'une grande majorité des jeunes femmes, soit 80 %, se marient avant d'avoir 18 ans, alors que 25 % d'entre elles sont mariées avant 15 ans (11). Ces mariages sous pression sont en partie responsables du boom de natalité au Niger.

Conséquences dévastatrices, mais lueurs d'espoir

Dans plusieurs pays, il y a encore des familles nombreuses. Par contre, la plupart des enfants sont élevés dans un milieu propice à un sain épanouissement. Ce n'est pas le cas du Niger, alors que l'on relève bon nombre d'effets nocifs à ce haut taux de natalité. Brièvement, on parle surtout de « ravages sanitaires (12) », alors que l'on note que 5,1 % des enfants meurent avant d'avoir atteint 1 an. Pour les mères porteuses, les statistiques sont tout autant accablantes, alors que l'on comptabilise 554 décès pour 100 000 naissances en 2016 (13).

L'éducation et la condition de vie des jeunes mères sont également touchées par ce phénomène, sachant qu'en 2015 4 femmes sur 10 ne sont pas scolarisées, et 8 femmes sur 10 sont analphabètes (14).

Finalement, peu de solutions concrètes sont proposées pour atténuer le problème de croissance. L'UNICEF tente toutefois de réaliser de convaincantes améliorations en mettant sur pied des mécanismes pour soutenir la mère ainsi que le nouveau-né (15). On parle alors de mesures visant à : « réduire les risques de décès maternels », à « encourager les soins prénatals (16) » et à mettre en place des soins de longue durée.

Médiagraphie

(1) BANQUE MONDIALE, « Statistique : population totale mondiale, 1960-2016, par pays », World Bank Group, 2017 [En ligne], [hyperlien] (Page consultée le 19 septembre 2017

(2) BANQUE MONDIALE, « Statistique : Taux de fertilité, total (naissance par femmes) 1960-2015 par pays, World Bank Group, 2017, [En ligne] [hyperlien] (Page consultée le 14 septembre 2017) (3) Ibid.

(4) Ibid.

(5) BANQUE MONDIALE, « Statistique : PIB par habitant ($US courant) 1960-2016, par pays », World Bank Group, 2017 [En ligne], [hyperlien] (Page consultée le 9 septembre 2017)

(6) PNUD, « Rapport sur le développement humain 2016», PNUD, 21 mars 2017, [En ligne] [hyperlien] (Page consultée le 17 septembre 2017)

(7) GAUDREAULT LEBEL, Yoan, « Niger : le taux de fécondité élevé compromet le niveau de vie de la population », Perspective Monde, 17 Mars 2015, [En ligne], [hyperlien] (Page consultée le 9 septembre 2017)

(8) RT, « 7,6 enfants par femme : le faible taux de contraception au Niger préoccupe le gouvernement », 14 juillet 2017, RT en français, [En ligne], [hyperlien] (Page consultée le 9 septembre 2017).

(9) Ibid.

(10) GAUDREAULT, LEBEL, Yoan, op. cit.

(11) RFI « Niger : très forte poussée démographique liée aux mariages précoces », RFI, 15 mai 2014, [En ligne] [hyperlien] (Page consultée le 9 septembre 2017).

(12) BAYLE, Thalia, « Niger, un vertige démographique », Mondafrique,14 juillet 2017, [En ligne], [hyperlien] (Page consultée le 9 septembre 2017).

(13) Ibid.

(14) Ibid.

(15) Bisin, Sandra, « Au Niger, l'UNICEF soutient la santé de la mère et du nouveau-né », UNICEF, 5 novembre 2008, [En ligne], [hyperlien] (Page consultée le 9 septembre 2017).

(16) Ibid.



Dernière modification: 2017-09-25 15:04:45

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Niger : une base de drones américains dévoilée
>septembre 2019


Le Niger : carrefour migratoire vers le nord
>septembre 2019


Macron au Niger : assurer le support militaire français au Sahel
>février 2018


Niger : entre croissance démographique et pauvreté
>septembre 2017


Une première vraie transition démocratique pour le Niger ?
>janvier 2016


Afrique : le roi de la jungle menacé
>novembre 2015


Niger : le taux de fécondité élevé compromet le niveau de vie de la population
>mars 2015


Le Niger a faim !
>octobre 2010


Un référendum à saveur de coup d'État au Niger
>septembre 2009


Enlèvement de diplomates canadiens au Niger : une succursale d'Al-Qaïda tenue responsable
>septembre 2009


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019