14 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

19 septembre 2017

Bangladesh : le nouveau tigre asiatique rugit


Olivier Valois
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

avril
2013
Effondrement d'un bâtiment causant un millier de morts au Bangladesh

avril
1991
Cyclone au Bangladesh

février
1991
Élection d'un gouvernement dirigé par Khaleda Zia au Bangladesh

mai
1981
Assassinat du président du Bangladesh, Ziaur Rahman

décembre
1974
Proclamation de l'état d'urgence par le premier ministre Sheikh Mujibur Rahman au Bangladesh

décembre
1971
Proclamation de l'indépendance du Bangladesh

Lorsque l'on évoque le sous-continent indien, analystes et observateurs tendent à accorder leur attention à l'Inde, une puissance régionale reconnue. Compte tenu des développements récents, il serait cependant futile de regarder cette région du monde sans porter le regard un peu plus à l'est, au pays du Bengale.

En effet, le Bangladesh a connu une année exceptionnelle au point de vue économique en 2016, représentant jusqu'ici le point culminant d'une période de cinq ans (2011-2016) au cours de laquelle le PIB a augmenté d'au moins 6 % à chaque année (1). Loin d'être satisfait, le pays qui compte désormais la huitième plus grande population du monde semble plus prêt que jamais à exploser sur la scène économique internationale (2), alors que son gouvernement se fixe d'ambitieux objectifs pour les années à venir.

Les laissés-pour-compte de la croissance économique

Lorsque l'on consulte le site gouvernemental du Bangladesh, le Bureau national des statistiques annonce une croissance de 7,11 % du produit intérieur brut (PIB) et de 9.4 % du revenu par habitant (3). Ce que l'agence gouvernementale oublie cependant de mentionner, c'est le contexte socio-économique dans lequel s'inscrit cette croissance. Bien que cette croissance économique soit impressionnante en soi, elle ne semble pas profiter à tous.

Le coefficient de GINI, utilisé pour mesurer l'inégalité des revenus au sein d'un État, se situait à 31,98 en 2010 (111e rang mondial), tandis que les projections pour l'année 2020 le situent à un niveau historiquement élevé de 34,45 (4). Ces données suggèrent des inégalités grandissantes dans la société bangladaise. Malgré cette lacune apparente, le Bangladesh semble se diriger dans la bonne direction. Le taux de pauvreté est notamment en décroissance constante, passant de 40 % en 1991 à 14 % en 2016 (5).

Une croissance insoutenable sans changements majeurs

La grande population du Bangladesh lui confère de vastes ressources humaines. Lorsque l'on combine ces ressources humaines aux terres agricoles fertiles ainsi qu'aux ressources hydrauliques importantes dont dispose le pays, les causes de l'émergence du Bangladesh sautent aux yeux. Le secteur de l'agriculture représente 47,5 % de l'emploi total du Bangladesh (6), le quatrième producteur mondial de riz (7). Un secteur des services considérable représentait pour sa part la majeure partie (56,3 %) du PIB en 2016 (8). Le pays du Bengale est cependant mieux connu pour la confection de vêtements. Cette industrie représentait en effet un part ahurissante (82 %) des exportations totales du pays en 2016, soit 28,7 milliards USD (9).

Une abondance de main-d'oeuvre, de ressources naturelles et la confection de produits à faible valeur ajoutée ont donc permis au Bangladesh de se placer dans une position économique fort intéressante. Et ce, malgré les conditions sociales qui tardent à emboîter le pas. Comme le démontrent cependant plusieurs experts (10), le Bangladesh devra se lancer dans une diversification de son économie si le pays souhaite réaliser les objectifs fixés par son gouvernement, soit 8 % de croissance annuelle d'ici 2020.

Cette diversification devra s'opérer par l'investissement dans des secteurs de confection de produits à valeur ajoutée, notamment l'électronique (11). Afin de permettre une telle diversification, il sera également nécessaire de mettre à jour l'infrastructure du pays et d'améliorer le climat d'investissement actuel pour qu'il soit plus propice à attirer des investissements extérieurs (12).

La croissance vécue par le Bangladesh au cours des dernières années est fort impressionnante. Elle mérite le respect et l'intérêt des pays développés, ainsi que l'envie et l'étude des pays émergents. Comme le démontrent cependant les statistiques sur les inégalités sociales et les objectifs économiques du gouvernement, le Bangladesh en est encore à ses premiers pas sur la longe route du développement économique.

Le pays du Bengale se trouve donc à la croisée des chemins, puisqu'il se doit de moderniser son infrastructure et de diversifier son économie pour poursuivre son ascension. Son gouvernement et son peuple doivent maintenant choisir quel genre d'économie et de société ils veulent bâtir pour leur avenir et pour celui des générations futures.




Références:

1) CENTRAL INTELLIGENCE AGENCY. «Bangladesh», Central Intelligence Agency. The World Factbook, [En ligne], 2017, https://www.cia.gov/library/publications/resources... (Page consultée le 11-09-2017).

2) Ibid.

3) BANGLADESH BUREAU OF STATISTICS. « Gross Domestic Product (GDP) », Bangladesh Bureau of Statistics : Government of the People's Republic of Bangladesh, [En ligne], 10 aout 2017, http://www.bbs.gov.bd/site/page/dc2bc6ce-7080-48b3... (Page consultée le 09-09-2017).

4) PERSPECTIVE MONDE. «Inégalités des revenus (GINI), Bangladesh», Perspective monde : statistiques, [En ligne], 11 septembre 2017, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... (Page consultée le 11-09-2017).

5) KOPF, Dan. «One of the world's happiest economic stories comes from South Asia, but not India », Quartz: India, [En ligne], 28-05-2017, https://qz.com/964114/the-happiest-economic-story-... (Page consultée le 09-21-2017).

6) ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES. « Bangladesh : Le contexte économique », Ordre des experts-comptables : Atlas des pays, [En ligne], juillet 2017, http://www.expert-comptable-international.info/fr/... (Page consultée le 11-09-2017).

7) Ibid.

8) CENTRAL INTELLIGENCE AGENCY, op. cit.

9) ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES, op. cit.

10) GARBER, Jonathan. «There could be a new ‘Asian Tiger'. Here's why», World Economic Forum, [En ligne], 11 avril 2017, https://www.weforum.org/agenda/2017/04/bangladesh-... (Page consultée le 09-11-2017).

11) Ibid.

12) NORMANDIN, François. « Le Bangladesh, l'autre tigre asiatique », Revue gestion HEC Montréal, [En ligne], 26 avril 2017, http://www.revuegestion.ca/informer/bangladesh-lau... (Page consultée le 11-09-2017).

Dernière modification: 2017-09-25 12:10:32

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le Bangladesh : un lieu géostratégique pour l'islam radical
>novembre 2017


Bangladesh : le nouveau tigre asiatique rugit
>septembre 2017


Le leader du Jamaat-e-Islami au Bangladesh exécuté pour ses crimes de guerre
>septembre 2016


Bangladesh : un verdict contre un dirigeant du Jamaat-e-Islami ne fait pas l'unanimité
>février 2015


Le « banquier de la paix » 2006
>janvier 2007


Manifestation dans les rues de Dacca
>septembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019