26 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

26 septembre 2018

L'Italie en voie de remonter la pente


Eugénie Larente-Richer
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2019
Élections au Parlement européen

février
2019
Début d’une rencontre au Vatican sur La protection des mineurs dans l’Église

avril
2018
Tenue d’élections législatives en Italie

mai
2017
Ouverture du sommet du G7 à Taormina, en Italie

décembre
2016
Tenue d’un référendum constitutionnel en Italie

août
2016
Tremblement de terre dévastateur en Italie

avril
2015
Naufrage de plus de 800 immigrants clandestins en Méditerranée

mai
2014
Début des élections législatives au Parlement européen

avril
2014
Canonisation de Jean XXIII et Jean Paul II

mars
2013
Élection du pape François

février
2013
Élections législatives en Italie

novembre
2011
Démission du président du Conseil italien, Silvio Berlusconi

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

avril
2008
Élection en Italie d'un gouvernement dirigé par Silvio Berlusconi

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

avril
2006
Élection en Italie d'un gouvernement dirigé par Romano Prodi

avril
2005
Décès du pape Jean-Paul II

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

mai
2001
Élection en Italie d'un gouvernement dirigé par Silvio Berlusconi

L'Italie en voie de remonter la pente L'Italie est la troisième puissance économique de l'Union européenne (UE) (1). Toutefois, à l'instar de plusieurs puissances économiques internationales, elle n'a pas été à l'abri des contrecoups de la crise économique de 2008, puis de celle qui a secoué la zone euro en 2012 et 2013. Depuis 2014, l'économie du pays se redresse tranquillement et tend à retrouver son niveau antérieur à la crise avec un recul du taux de chômage et une hausse du produit intérieur brut (PIB) (2). Or, certains défis restent toujours à relever.

Des statistiques peu encourageantes

L'Italie possède une économie forte certes, mais elle est également affectée par d'importantes disparités économiques régionales. En effet, la région nord-ouest du pays, dans laquelle se situent les villes de Milan et Gênes, possède l'un des PIB les plus élevés d'Europe (3). Par contre, au sud du pays, en Sardaigne et dans la zone du Mezzogiorno, le taux de la population exposée à des risques de pauvreté atteint 45 % (4), tandis qu'il se situe à 23,5 % pour l'UE (5). Le taux d'emploi du pays se situe également parmi les plus faibles des pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), soit à 58,2 %, suivi de la Grèce à 54,1 % (6).

Ce sont les jeunes qui font les frais de ces conditions économiques difficiles avec un taux de chômage à 34,8 % (7), alors qu'il est de 11 % pour l'ensemble de la population italienne (8). Il n'y a pas d'occasions d'emplois et ceux-ci quittent la plupart du temps pour aller travailler ailleurs en Europe (9). Les jeunes Italiens font face à un marché de l'emploi hostile. Depuis 1995, le taux de chômage des 15-24 ans n'a jamais descendu sous la barre des 20 % (10).

Afin de contrer cet exode des jeunes, l'ancien président du conseil des ministres, Matteo Renzi, avait lancé en 2015 le Job Act, un plan de réforme des contrats de travail à durée indéterminée. Or, ce sont plutôt les 50 ans et plus qui ont profité de cette mesure sur le marché de l'emploi. Elle a d'ailleurs été beaucoup critiquée pour son manque d'efficacité (11).

Le pays détient également la dette publique avec le ratio le plus élevé de l'UE, suivi encore une fois par la Grèce. En effet, la dette se chiffre à 132 % du PIB italien (12). La Commission européenne projette toutefois la diminuer à 130,7 % en 2018 et à 129,7 % en 2019 (13). Pour sa part, le taux de croissance du PIB est de 1,4 %. Il est moins élevé que ce que le gouvernement italien avait projeté pour 2018, en raison de la hausse des prix du pétrole et des fluctuations du commerce international. Même s'il a augmenté depuis 2016 (0,9 %), il a reculé par rapport à 2017 (1,5 %) (14).

Un modèle économique à l'italienne

L'économie italienne est caractérisée par quelques faiblesses structurelles. Tel que mentionné précédemment, il existe d'importantes disparités économiques dans le pays. Il y a également l'incapacité de l'État à créer des emplois et une fragmentation de la production industrielle. C'est-à-dire qu'il y a un grand nombre de petites entreprises (PME) ainsi qu'une très forte proportion de travailleurs autonomes (15). Ces PME sont concentrées dans le Nord et font de l'Italie la première exportatrice d'articles de luxe. Le pays a certes subi les contrecoups des crises économiques et de la désindustrialisation, mais il reste la deuxième puissance manufacturière en Europe (16).

Le secteur tertiaire, dont le tourisme est l'activité la plus lucrative, représente 74 % du PIB italien. Ce secteur embauche 69 % de la main-d'œuvre. Cette industrie a d'ailleurs profité d'une augmentation de 2 % de sa valeur ajoutée en 2017. Le secteur agricole, dans lequel l'Italie joue un rôle important dans l'UE, a pour sa part reculé de 4,4 %. Le secteur primaire représente 3,5 % de la main-d'œuvre (17).

La route sera longue pour que l'Italie puisse retrouver son niveau économique d'avant 2008. Cette dernière devra notamment travailler à réduire le ratio de sa dette publique et continuer d'émettre des mesures afin d'augmenter l'emploi et de stimuler la croissance de son économie.

Médiagraphie

(1) Gouvernement de la France, 26 décembre 2017, [hyperlien] (23 septembre 2018).

(2) Loc. cit.

(3) Loc. cit.

(4) Grégoire Normand, « Italie : cinq chiffres à savoir sur une économie sous tension », La Tribune, 28 mai 2018, [hyperlien] (23 septembre 2018).

(5) Loc. cit.

(6) OCDE, « Taux d'emploi », 2017, [hyperlien] (23 septembre 2018).

(7) OCDE, « Taux de chômage des jeunes », 2017, [hyperlien] (23 septembre 2018).

(8) OCDE, « Taux de chômage », 2018, [hyperlien] (23 septembre 2018).

(9) AFP, « Chômage, désillusion: les jeunes Italiens fuient leur pays », Le Point, 21 juillet 2017, [hyperlien] (23 septembre 2018).

(10) Gianluca De Angelis, Nicola De Luigi, « Jeunes Italiens sans diplôme en formation professionnelle : quel rapport au travail? », Agora débats/jeunesses, 2018, [hyperlien] (23 septembre 2018).

(11) Romaric Godin, « Italie : le "Jobs Act" est-il une recette miracle ? », La Tribune, 9 mars 2016, [hyperlien] (23 septembre 2018).

(12) Grégoire Normand, op. cit.

(13) Loc. cit.

(14) Loc. cit.

(15) Gianluca De Angelis, Nicola De Luigi, op.cit., p.1-2.

(16) BNP Paribas, « Italie : le contexte économique », septembre 2018, [hyperlien] (23 septembre 2018).

(17) Loc. cit.



Dernière modification: 2018-10-01 08:14:11

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Les 60 ans du décès du pape Pie XII : se souvenir ou oublier?
>septembre 2018


L'Italie en voie de remonter la pente
>septembre 2018


Mort de Salvatore Riina : la perte d'une figure emblématique de la mafia sicilienne
>février 2018


Vatican : l'entrée au paradis du blanchiment d'argent
>février 2018


Saint-Marin : d'un paradis fiscal prospère à un État endetté
>février 2018


Victoire difficile pour le nouveau président du Parlement européen Antonio Tajani
>octobre 2017


Limogeage du grand maître de l'Ordre de Malte
>mars 2017


Crise de la dette publique : l'Italie rattrapée par les décisions du passé
>février 2017


Élection de Virginia Raggi : renouvellement des élites italiennes?
>octobre 2016


L'union civile sépare l'Italie
>septembre 2016


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016